Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : john hiatt

Tags relatifs

Dernières notes

John Hiatt : Terms Of My Surrender

Arrivé au milieu des années 70, John Hiatt auteur compositeur interprète américain, trace son modeste sillon année après année. Modeste dans le sens où il n’est pas très connu du vaste public, mais en fait chacun de ses disque est un petit bijou que les connaisseurs chérissent secrètement. Aujourd’hui, à l’heure d’Internet et du multimédia envahissant, il est doux de savoir que l’amateur de...

Publié le 18/07/2014 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

#37 - Les Madeleines de Mr Dubuc: John Hiatt

Americana toujours. John Hiatt . C'est mon pote John M qui m'a fait découvrir ce chanteur typiquement américain. Quelque chose de très patrimonial au même titre que Southside Johnny ou John Mellencamp. Des choses qui ne passent pas vraiment l'Atlantique, qui paraissent étranges dès qu'elles sont décontextualisées. Les racines du rock américain, qui sent la bière, les freeways, les trucks, et...

Publié le 14/08/2010 dans DUBUC'S BLOG... par dubuc | Lire la suite...

John Hiatt : The Open Road

Après un petit passage à vide au début du siècle, John Hiatt semble reparti pour nous livrer de bons disques à intervalles réguliers, en 2008 Same Old Man était un très bon CD et cette fois encore avec The Open Road c'est un régal. Pourtant les premières écoutes m'avaient laissé circonspect, je ne sais pas pourquoi. Dans ce cas là l'expertise impose un passage au casque, une...

Publié le 23/03/2010 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

John Hiatt : Same Old Man

On sait depuis longtemps que célébrité et talent ne sont pas synonymes, du moins qu’ils ne vont pas de paire obligatoirement. La preuve avec John Hiatt et je vous entends déjà interroger « Qui ç’est celui-là ? » les yeux écarquillés. Pourtant depuis presque trente ans (personnellement je le suis depuis Two Bit Monsters paru en 1980) l’homme bien que discret nous livre de...

Publié le 30/06/2008 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Sur ma platine

Il y avait longtemps que je n’avais fait une descente aussi fructueuse chez Virgin, ma platine CD était toute émoustillée quand je suis rentré et que j’ai déballé mon trésor. Ne pouvant la laisser dans cet état, je lui ai aussitôt enfilé une rondelle.   John Mayall In The Palace Of The King : Le vieux nous revient avec un nouvel album, hommage à Freddie King le célèbre guitariste...

Publié le 24/04/2007 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Page : 1