Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : herman melville

Tags relatifs

Dernières notes

Admire la baleine !

"Oh homme ! admire la baleine, efforce-toi de lui ressembler ; toi aussi reste chaud parmi les glaces, sache vivre dans un monde autre que le tien ; sois frais sous l’Équateur ; que ton sang, au Pôle, demeure liquide... Comme le grand Dôme de Saint-Pierre et comme la grande baleine, garde en toute saison ta chaleur personnelle." Herman Melville Photo de Steve Bloom

Publié le 11/08/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

QUI VEUT LA PEAU DE MOBY DICK ? [BEST-OF]

On ne compte plus les adaptations du chef d’œuvre d'Herman Melville, celle-la se distingue des autres. La puissance des toiles de Jame’s Prunier revisite ce grand classique de la littérature de mer et de jeunesse. Une pépite ? La nouvelle couverture captive dès le premier regard. Son graphisme épuré dévoile une menace, celle obsédante de la baleine blanche. A l'intérieur, la...

Publié le 09/06/2017 dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

Frère de lait de toutes les vagues de l'eau

« Quoique je sois né sur la terre, j'ai été nourri par les mamelles des mers, et malgré le sein maternel des vallées et des collines, je suis le frère de lait de toutes les vagues de l'eau ». Herman Melville

Publié le 25/07/2016 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

HERMAN MELVILLE : TAÏPI

On va me trouver pisse-froid, pisse-vinaigre et rabat-joie : je viens de lire un livre du grand Herman Melville, et je suis obligé de dire que je m’y suis ennuyé. Il s’agit de Taïpi . Autant j’avais été ébloui, emporté par Moby Dick , intrigué par Mardi , touché par Redburn , autant j’ai tourné laborieusement les pages de Taïpi .   Il est présenté comme le premier roman de...

Publié le 06/04/2016 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

MOBY DICK

2/2   Qu’est-ce qu’un chef d’œuvre de la littérature ?   Je parlais hier de l'incroyable personnage de Quiequeg inventé par Herman Melville.   Le personnage d’Ismahel (le narrateur) occupe une place beaucoup moins nette. Au début du livre, il raconte « simplement » ce qui lui arrive : son arrivée à New Bedford, puis sa traversée vers...

Publié le 17/02/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

MOBY DICK

Qu’est-ce qu’un chef d’œuvre de la littérature ?   1/2   La première fois que j’ai lu Moby Dick , c’était en 2010 et un enchantement (notez le zeugma). J’ai avalé le pavé comme un bonbon de sucre aromatisé à l'existence humaine, comme dans un état second, hypnotisé par un livre comme je n’en avais jamais lu auparavant. Je me rappelle avoir jubilé de la première à...

Publié le 16/02/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

LE DERNIER HOUELLEBECQ

Il a bien fallu que j’interrompe la lecture dans laquelle je suis plongé. En fait, c’est plutôt une relecture : après l’avoir lu d’une seule traite en 2009, je suis en train de le déguster à petite vitesse, ce qui me permet d’en extraire un nombre fabuleux de pépites que la première lecture, faite au rythme de la dévoration directe, pure et simple, ne m’avait pas permis...

Publié le 16/01/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

MOBY DICK PUISSANCE 2 ?

C’est l’année Moby Dick  ! Après le monde de la littérature jeunesse ( LIRE LA CHRONIQUE ) , le chef d’œuvre d’Herman Melville inspire la BD. Deux adaptations radicalement différentes se distinguent et se disputent la palme. Le match Moby Dick ! › LA VERSION NOIR & BLANC Première de ces adaptations, celle en noir et blanc signée Christophe Chabouté aux...

Publié le 31/08/2014 dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

QUI VEUT LA PEAU DE MOBY DICK ?

On ne compte plus les adaptations du chef d’œuvre d'Herman Melville, celle-la se distingue des autres. La puissance des toiles de Jame’s Prunier revisite ce grand classique de la littérature de mer et de jeunesse. Une pépite ? La nouvelle couverture captive dès le premier regard. Son graphisme épuré dévoile une menace, celle obsédante de la baleine blanche. A l'intérieur, la...

Publié le 13/05/2014 dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

Herman Melville dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. Benito Cereno (1855). Billy Budd, marin (1924). Le testament de Melville. Penser le bien et le mal avec Billy Budd d'Olivier Rey.

Publié le 27/01/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant