Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : héros-limite

Tags relatifs

Dernières notes

Fabienne Raphoz, « Pendant 46 –48 »

DR   « 46 Le soleil se fout de l’œil :        toutournerond (sauf les stridences trissées des hirondelles bleues témoins)       47 il s’est ennuagé un mont tellement fort que geais et pies en extraient la seule stridence sur l’ouate d’on-dirait-l’aube   s’éveille non le temps...

Publié il y a 15 jours dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Georg Trakl, « Au bord du marais », 3 traductions

  «  Au bord du marais Promeneur dans le vent noir ; les roseaux secs chuchotent doucement Dans le calme du marécage. Au ciel gris Passe un vol d’oiseaux sauvages ; Diagonale sur les eaux sombres.   Tumulte. Au fond d’une cabane délabrée, La pourriture aux ailes noires prend son envol ; Des bouleaux rabougris gémissent dans le vent....

Publié le 14/11/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Joseph Roth, « Le chêne de Goethe à Buchenwald »

DR   « […] D’abord Buchenwald ne s’est pas toujours appelé ainsi mais Ettersberg . Sous ce nom, il était autrefois célèbre parmi les spécialistes d’histoire de la littérature : Goethe avait coutume d’y rencontrer fréquemment Madame von Stein ; sous un beau vieux chêne. […] Devant ce chêne passent chaque jour les détenus du camp de concentration ;...

Publié le 05/05/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Fabienne Raphoz, « Blanche baleine »

DR   «  Géologie   je suis faite de la            pierre de mon pays   la rousseur du            gypaète aussi   •   Fossile dit            l’âge de la roche  ...

Publié le 24/03/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Robert Greeley, Valentine

                                         Valentine   Avec une robe tu serais recouverte des beaux échos de toutes les fleurs que je connais   si tu pouvais revenir en chair et tout, simplement pour parler quel que soir le son   comme des...

Publié le 25/02/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Ariane Epars, « Carnet(s) du lac »

«  Samedi 8 juin, 9 heures 30   Lac cireux, presque lisse. Calme. Léger mouvement vers la gauche. Atmosphère floue, bleu pâle, qui se voile. Les traces des avions restent collées au ciel, croissent en forme de cellules. Derrière le mur de la Promenade un banc de poissons mord la surface de l’eau à-coups de petites bulles. Une brise agite individuellement les feuilles...

Publié le 01/01/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Rose Ausländer, « Pays maternel »

«  Je cherche   Une fois un poème Trouvé Je cherche Le mot interligne Dans la danse des lettres Consonnes voyelles Je palpe la longueur la largeur Des mots Cherche et invente Le mot Animé du souffle   Voix II   Dans la frondaison résonne encore L’élégiaque Rossignol   Des voix d’abeilles D’une...

Publié le 06/11/2015 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

« Terre sentinelle », poésie sentinelle… de Fabienne Raphoz

Si on aime les oiseaux et les arbres, les couleurs des rivières, le silence des abeilles... et la poésie, on peut aimer aussi les questions qui restent questions, et lire avec intérêt le recueil-somme «  Terre sentinelle  », de Fabienne Raphoz , 2014 . [ Présentation de l’éditeur, Héros-Limite (le nom de l’édition vient du titre d’un recueil de Ghérasim Luca ) :...

Publié le 26/07/2015 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Jean-Pierre Chambon, « Tout venant »

  « Quel délicieux petit plaisir de retenir dans la zone floue où n’ont pas encore pris corps les mots le moment d’écrire * * * Écrire non tant pour éclaircir que pour creuser encore dans l’obscur où les mots enfoncent leurs racines * * * Cette ombre de fumée qui en rapides volutes ondule sur la blancheur du mur est-ce pensée des...

Publié le 15/06/2015 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Fabienne Raphoz, « Jeux d’oiseaux dans un ciel vide »

(Tyrannidés) Près de cinq oiseaux sur cent sont des tyrans De l’Alaska à la Terre de Feu les tyrans couvrent tout le Nouveau continent Bien malin qui dirait qui est qui dans la canopée de tous les tyranneaux toutes les élénies tous les todirostres à quelque Élénie écaillée Élénie à ventre jaune Élénie tête-de-feu Tyranneau des torrents Tyranneau à queue aigüe Tyranneau à tête...

Publié le 09/12/2014 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant