Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : froid

Tags relatifs

Dernières notes

Solitude

Il est seul La solitude lui pèse Il erre sans soutien Dans ce monde morne La fente chaude (Et accueillante) S’ouvre devant lui Y entrer ou non ? Il appréhende Mais le rêve La douceur Et la fureur ! Il marche, seul Regardant ses compatriotes Pèsent-ils la valeur Ou la puissance ? Rien de tout cela Ses pieds avancent Il sent leur froid Et va vers elle...

Publié le 08/12/2021 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

L'ire des femmes

Le retour de l’hiver a flétri mon âme Elle se tient devant moi, nue et vierge de tout Je n’ai rien à dire hors l’ire des femmes Qui estime ma déchéance dans le froid de l’hiver L’être anonyme, masqué Contemple son environnement Des siècles d’effort pour arracher à la terre  Ce qui la nature a produit

Publié le 29/11/2021 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

La NEIGE selon Gaspard HONS

  Neige, le bleu du pauvre, le blé du pauvre. Moitié brasier, moitié langue fatiguée, telle une éternité de blancheur, tel un ravissement   et un jardin paisible, le froid que je porterai jusqu'au fruit de l'abeille,   dons d'un gel obscur   Gaspard HONS , Les abeilles de personne, Le Taillis Pré, 2008    

Publié le 19/09/2021 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

L'air du froid, de Purcell, extrait du Roi Arthur

https://www.youtube.com/watch?v=Q8K8wFk-tn8&list=RDMM&index=6 Un air merveilleux surprise et enchantement créativité

Publié le 17/02/2021 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

FROID

  Le froid trompe l'indifférence des squelettes cachés sous le boisseau des étoffes, encage dans ses courants d'airs côtes et vertèbres de ses mâchoires broie la fierté des épaules où le sang paraît ne plus monter et siffle moqueur un hymne au brouillard à la densité de marbre la chemise menace de frissons à la façon d'une vieille fenêtre aux banquises verticales d'où s'est...

Publié le 11/01/2021 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Carnet

Il faut avoir des colères froides, ce sont les seules suivies d'effet.   =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');//--> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par

Publié le 28/10/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

ASSIS

Alexandre MIJATOVIC, St Pierre sur Erve, 2019   Assis comme en surplomb à contempler quelle musique   immobile quand le froid soufflerait la conscience   de même le bleu à l'apogée de la Méditerranée si peu de mots savaient le rendre   la gorge fait un goulet où court un large vent étrangement   quelqu'un viendra me...

Publié le 19/03/2020 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

AU COIN DU FEU

Au coin du feu Les pieds froids Réclament douceur Dans le four Un gâteau cuit Et embaume  La maison La nuit arrive Les oiseaux partis Calme et silence Dans le noir. (02.12.17)

Publié le 17/10/2019 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

MARS

Quand mars mouillera Bien du vin tu auras.   Mars venteux Vergers pommeux.   Poussière de mars est poussière d'or.   Soit au début, soit à la fin, Mars nous montre son venin.   Quand fleurs en mars il y aura, Guère de fruits ne mangeras.   Quand mars se déguise en été, Avril prend ses habits fourrés.     (Photos de la...

Publié le 01/03/2018 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Sixième poème du bois de chauffage

Dans les grandes lignes de la vie j’ai mieux réussi à ne pas faire ce que je ne voulais pas qu’à faire ce que je voulais   Oh bien sûr il me faut ranger le bois et parfois le scier mais cela n’entre pas dans les grandes lignes on ne peut pas échapper à tout   Un après-midi de tronçonneuse peut-il être recyclé dans un poème ? Je connais des romanciers américains qui en...

Publié le 27/02/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant