Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : extase

Tags relatifs

Dernières notes

COMME UNE MANIERE D'EXISTER

  COMME UNE MANIÈRE D'EXISTER La source et le fleuve de son théâtre secret Se font ombre incertaine entre chaos et innocence Dans la forme à donner à son silence brisé. Les reflets de cette laideur qui le hante Lui intime de creuser dans le noir à la recherche d'une issue. D'autres errances obscures et solitaires Qui traversent les fêlures de cette douleur...

Publié le 22/11/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Frisssons

  « L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient. » Charles Baudelaire                            

Publié le 04/05/2013 dans Le charme... par laserlaser | Lire la suite...

21 juin : Méditation

Mémoire du Coeur Eucharistique (Léon XIII en 1903 - Benoît XV en 1916) « O Jésus, comment dérober mon coeur à vos brûlantes ardeurs. Venez, Jésus, je vous l'ouvre ce coeur ; vous pouvez y introduire votre feu divin. Vous êtes tout flammes, et vous voudriez que mon coeur fût réduit en flammes... Aimable Jésus, ma paix, mon sommeil, mon repos, accordez-moi une toute petite place dans votre...

Publié le 21/06/2012 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Extase

La vie vaut la peine d'être vécue puisqu'Allegri composa son Miserere et qu'il est audible aujourd'hui, en disque, sur Internet, en concert dans des églises... J'ai trouvé deux vidéos britanniques, qui reflètent la splendeur de l'éducation anglaise et la grâce de la musique religieuse d'Allegri. Ce Miserere pour neuf voix a capella , composé en 1838 et chanté peu après, était réservé...

Publié le 13/06/2012 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Trois femmes (I) : l'extase

  C'est le matin. Il fait doux et dans la cour intérieure de l'appartement de la via Sommacompagna tu regardes l'immense sapin qui atteint le cinquième étage. D'où tu es, tu contemples ce jardin privé et le ciel bleu fait un carré pur que tu remercies. La rue est calme, jusqu'à Trombetta, sur le côté de la gare Termini, pour un cappucino, une sfogliata fourrée au chocolat, et un thé...

Publié le 03/06/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Nostalgies des chansons : la comtesse au cœur brûlé

(Un billet d'Esther Mar)   « Ma vie ne fut que cet échec du rêve » Jacques Bertin   Elle était comtesse comme je suis reine du Zimbabwe et elle avait un cœur brûlé aux substances illicites et aux amours suicidées. Elle les écoutait, ces chansons, en marchant dans l'hôtel à l'aube, attendant avidement que le jour se lève pour dissoudre ses angoisses. Elle...

Publié le 21/05/2012 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

12 mai : Méditation

« Le véritable amour n'est pas dans les transports ni dans l'extase ; il est dans la volonté de Dieu, même crucifiante, plus chèrement aimée que la nôtre. Les vrais amis du Christ le sentent d'instinct. Toute autre nourriture leur semble fade. Aux heures de détresse, ils répètent pauvrement dans leur coeur les paroles du Christ : "Non pas ce que je veux, mais ce que tu veux." Ou bien, du plus...

Publié le 12/05/2012 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Baudelaire : la Passante et l'Interdit

On connaît, pour le poème qui suit, les pages remarquables de Walter Benjamin quand il écrit Sur quelques thèmes baudelairiens . La foule, la modernité, un certain prosaïsme sous-jacent . Ce n'est pourtant pas sur ce plan que ce sonnet est une épreuve de vérité. Il y a la rapidité, la saisie immédiate du drame (au sens grec), de la scène circonscrite où tout se joue. Peut-être sommes-nous...

Publié le 06/03/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Enlacement

    Il tourne, danse, seul ou à deux, selon l’angle sous lequel on le regarde. Il a l'air pataud. Il manie un énorme madrier. Mais, dans le même temps, il enlace tellement bien sa partenaire !   « Savez-vous ce que j’ai découvert ? Que si l’extase est la capacité de sortir de soi-même, la danse est une manière de s’élever dans l’espace. Découvrir de nouvelles...

Publié le 03/01/2012 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Imago mortis

                                    P eut-être était-ce à cause de la musique dans l’habitacle, mais le paysage plat – vert éclatant des jeunes pousses, ciel gris, champs de fleurs jaunes –   rompu en son mitan par la voie romaine, m’a aujourd’hui paru relever...

Publié le 13/05/2009 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant