Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : désarroi

Tags relatifs

Dernières notes

Sentences III

  Infraction La boue, la boue dans laquelle je suis né, dans laquelle j'ai grandi et puis vécu adulte, oui, cette boue, si ignoble soit-elle, dont intimement je me sens constitué depuis des générations, combien elle me paraît aujourd'hui moins sale que cette ville mortifère dont le crime et la vanité ont fait une capitale historique, une ville du passé, seulement du passé...

Publié le 21/02/2016 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

A L'INSTAR DE L'AMOUR 1

  A L'INSTAR DE L'AMOUR 1   S'exacerbent parfois une conscience et un désarroi Insolubles dans les artifices en charge de les atténuer. Il ne sert à rien de fréquenter les allées frivoles de l'insouciance Si une ténébreuse amertume s'impose ombre fidèle.   Pourquoi le bonheur est-il si triste ? Une sagesse pesante expose...

Publié le 02/09/2014 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Jean 13. Le lavement des pieds prépare les disciples au choc de la croix.

Jean 13 6.4.2014 Le lavement des pieds prépare les disciples au choc de la croix. Jean 13 : 1-5       Jean 13 : 12-20 Téléchargez ici la prédication : P-2014-04-06.pdf Chères paroissiennes, chers paroissiens, L’Evangile selon Jean est le seul des quatre évangiles à nous raconter cet épisode du lavement des pieds. Jean nous dit que cela se passe...

Publié le 23/04/2014 dans Clamans par Jean-Marie Thévoz | Lire la suite...

Le fragment(aire)

   Toute pensée procède par fragmentation répétée, même celle qui aurait l'apparence d'un tout unifié. Aussi, le fragmentaire déclaré est-il, dans sa franchise inhabituelle, une forme à la fois chancelante et persuasive d'expression, qui dérange parfois les idées reçues. Forme discontinue, il manifeste par contraste le profond désarroi que l'homme ressent devant l'infini du monde....

Publié le 15/01/2014 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

Page : 1