Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : claude chambard

Tags relatifs

Dernières notes

Un matin, un ami…

Pascal Quignard & Aline Piboule, église saint-Michel-de-Montaigne, 29 août 2020 © cchambard   pour Pascal, ce 23 avril 2021   Un matin, un ami, vers un ami le chemin n’est jamais long puisqu’il est simplement un morceau vivant de soi-même, l’ami on le voit chaque jour, dans les livres & dans les rêves, dans les yeux & dans l’oreille on...

Publié le 23/04/2021 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Un autre monde : Claude Chambard

Les livres occupent chaque recoin de la maison, entassés, rangés. La bibliothèque est un palais. Nous sommes attablés dans la salle à manger. Le café est chaud. Je sais déjà que je ne pourrai pas tout raconter de cet amour des livres qui rend cet homme si vivant, son regard si brillant et son rire si clair. Claude Chambard est un insatiable lecteur. Un lecteur veilleur et généreux....

Publié le 22/03/2021 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Un matin, simplement un matin

© Sophie Chambard   pour fêter l’anniversaire de Sophie, ce 30 janvier   Un matin, simplement un matin, frais, un peu ensoleillé, les oiseaux sont de la partie, l’enfant est vivante, elle fait des petits baisers avec ses petites mains potelées & son petit sourire transperce la bêtise & la méchanceté, tu sais, elle dit les mots d’amour, elle dit...

Publié le 30/01/2021 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Un présent,

© : cchambard   pour mon merveilleux filleul Valère, ce 12 décembre 2020   Un présent, enveloppé dans un papier d’hier, que l’on utilisera demain, un présent, c’est l’enfance qui revient, c’est un jour sans brouillard, une soupe sans caillou, de la neige à Noël — Pâques aux tisons, Noël au balcon —, c’est dormir tout habillé & se réveiller frais comme...

Publié le 12/12/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Je rêve de trouver, un matin…

Shi Tao, vers 1700   pour fêter l’anniversaire de mon ami Tristan Hordé, ce 6 décembre 2020   Je rêve de trouver, un matin, le journal intime du merle & à l’hiver celui de son ami le rouge-gorge – le rossignol chante trop pour avoir le temps de noter quoi que ce soit, il est déjà ivre de lui-même –, ce serait comme un voyage au monastère du Dragon Bleu, le...

Publié le 06/12/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Un matin, dévaler encore…

  pour fêter l’anniversaire de mon ami Lambert Schlechter, ce 4 décembre 2020   Un matin, dévaler encore, la page & la vie, descendre le pichet de vin du vieux Li Po avec l’ami Shen Fu, toujours boire avec un compagnon & chanter avec lui dès que la lune se lève pour égayer le ciel sans limite comme l’amitié, loin de notre pays natal, vieux camarade, nous...

Publié le 04/12/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

David Collin, « Vers les confins »

DR   Cartographie des espaces cachés « La ville participe aux rêves exploratoires des espaces cachés. La phrase est une énigme. Tracée par un dormeur qui cartographie sa mémoire. Voyageant sur les plans superposés de villes d’ombres et de cités parcourues, le rêveur interprète la nuit ce que les villes lui révèlent dans les images du jour. Par apparitions successives. Tel...

Publié le 13/09/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Claude Chambard,

                   Les feuilles sont mortes sur votre tombeau, Grand-père que je ne connais, Élevé dans la forêt la hache dans les deux poings, Perdu dans les rues des villes, Pleurant le départ des enfants, & la femme morte trop jeune.   Où serions-nous allés ? Qu’auriez-vous montré à l’infans ?...

Publié le 24/05/2018 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Claude Chambard, Le chemin vers la cabane

                                  le jardin est désert aucun chemin n’en part ciel vert le matin ciel rouge le soir   un assemblage     un paysage   la porte du paradis est condamnée faute de clef   il n’y a pas de sentier derrière la...

Publié le 12/09/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Septain — des flux — de Vézelay

© : cchambard   Premiers jours de juin cette année ci. Ils donnent à voir un visage du monde gris, assez irréel. On se sent fébrile sous la pluie incessante. La route est coupée, les champs sont inondés – en bas. Qui suis-je pour savoir si les flux sont bienveillants ou malveillants ou neutres… Claude Chambard L’image première travail en cours

Publié le 02/06/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant