Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : andré breton

Tags relatifs

Dernières notes

André Breton, Les Pas perdus

                                                       Max Ernst      L’invention de la photographie a porté un coup mortel aux vieux modes d’expression, tant en peinture qu’en poésie où l’écriture automatique apparue à la fin...

Publié le 19/09/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Dans le cabinet surréaliste

          Détail de la reconstitution du bureau d'André Breton (1896-1966) au 42, rue Fontaine à Paris, où il vécut et travailla de 1922 à 1966, au Centre Pompidou, à Paris I, photographie : octobre 2016.          

Publié le 13/07/2017 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Le 4 octobre 1926 à travers les âges

  Il y a quatre-vingt-dix ans aujourd'hui, le 4/10/1926 ce type     a rencontré cette meuf     Elle était trop maquillée.   Elle lui a dit des trucs chelous.   Apparemment, il l'a niquée.   Ces choses avec d'autres forment un ensemble qu'on appelle   l'histoire littéraire.   ...    

Publié le 04/10/2016 dans Peau de... par GregDamon | Lire la suite...

L'air du temps

Sous la verrière du Grand Palais, des livres, des estampes, un atelier de gravure, des dessins, quelques photographies qui font ici figure d'avant-garde technologique. Pas de numérique, pas d'ordinateur, pas de pixels, pas de performance. Du texte, de l'écrit, de la trace, de la plume, de l'encre et des idées. Beaucoup d'idées. Est-ce que le temps où tout était plus lent n'était pas mieux...

Publié le 24/04/2016 dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Ma neige en hiver

©paolapigani       Il neige il n'est jamais trop tard   André Breton

Publié le 10/01/2016 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Cinéma : L’Échappée poétique d’Annie Le Brun

    Article initialement publié sur Le Comptoir   «  C’est avec les yeux que je dévore le noir du monde  », confesse celle qui, de Sade à André Breton en passant par Alfred Jarry et Victor Hugo, n’a de cesse de bousculer la triste réalité du monde à travers ses œuvres. Et c’est des yeux que nous suivons Annie Le Brun dans ce film curieux et troublant, “...

Publié le 26/10/2015 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Déjà deux mains

Hier j’ai donc commencé à vous parler de ce sujet sensible, non pas le nouvel album de Francis Cabrel, mais mes ongles. Avec la situation catastrophique de départ, j’ai procédé en deux phases : l’urgence, et la routine. Hier, je vous ai montré les produits que j’ai utilisés en guise de trousse d’urgence, et franchement en huit/dix jours il y a eu du mieux, notamment grâce au Bouclier...

Publié le 19/04/2015 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

Miguel Hernandez, retour sur un peintre entre art brut et anarchisme

     On a parlé sur ce blog il y a peu de Jean Galéani qui avait mis son art (naïf) au service de ses convictions politiques dans les années du début XXe siècle. Il y en a peu de ces cas de créateurs autodidactes qui auraient été en même temps des activistes révolutionnaires. Au début de la collection de l'art brut dans les années 40-50 de l'autre siècle, il y eut Miguel...

Publié le 18/01/2015 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Secret life

Au-delà de ce qui arrive ou n'arrive pas, l'attente est magnifique.  ANDRE BRETON   On trouve un silence très troublant dans le Rivage des Syrtes de Julien Gracq où une antique lagune baigne dans l'attente à la lisière des mondes, dans le silence, une forme d'énonciation plus évidente :     Le silence est témoin absolu.    ...

Publié le 12/05/2014 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

UN FOU REMARQUABLE

  Il n’y a pas que Balzac, dans la vie. Voici pour le prouver de quoi alimenter l’insatiable curiosité des curieux (curiosité dont le métier est généralement de faire de l’auto-allumage : comme chacun sait, la curiosité, cette invention, mère de la créativité et moteur de l’action, ne se décrète pas : elle se sécrète). C'est parti. « LE PÉCHÉ ORIGINEL «  Pécer...

Publié le 20/12/2013 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant