Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : albert-birot

Tags relatifs

Dernières notes

EVERYTHING IS POLITICAL ❘ 3. LA VOIE

  C’est un parcours que nous portions en nous. Tracé par de malsaines lectures. Celles qui permettent de tenir face à l’institution scolaire. Face aux œuvres imposées qu’il est impossible d’aborder de plain-pied. Racine , Corneille nous étaient jetés en pâture à l’âge de 14 ou 15 ans. On y aurait ajouté Malherbe , on était sûr de nous détourner à...

Publié le 28/07/2009 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

BONNE MINE

  Mon encrier est rond Et mon encre est noire Comment se fait-il qu'il en sorte Des poèmes multiformes et multicolores Quoique sorti d'un chou J'ai bien le nez pointu Et d'ailleurs mes poèmes je les écris au crayon   Pierre ALBERT-BIROT (Poèmes Quotidiens) Comment mieux illustrer ce qu'est un raisonnement par l'absurde?  

Publié le 09/01/2009 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

PIED à PIED

    Les gens vont tout bêtement Avec leurs pieds Qu'ils avancent l'un après l'autre Heureusement que les poètes N'ont pas que des pieds pour aller   Pierre ALBERT-BIROT (Poèmes Quotidiens)   Cela peut aussi s'entendre des pieds que les poètes, parfois, comptent sur leurs doigts...      

Publié le 08/01/2009 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

L'AIGUILLE de ma MONTRE (et du SAPIN)

    C'est Noël, et parmi les Poèmes Quotidiens de Pierre ALBERT-BIROT, celui daté Saint-Sulpice s'impose donc:   L'aiguille de ma montre Compte le temps Cependant que je le vis Et je m'en ris Puisque seul un poète dit Ce qui vaut d'être dit       C'est dit.    

Publié le 25/12/2008 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

PORTRAIT du POÈTE au LORGNON

  Tiré de "La joie des sept couleurs", avec la typographie voulue par Pierre ALBERT-BIROT:   MES FRÈRES ANTÉRIEURS COMBIEN VOUS DEVEZ NOUS ENVIER VOUS QUI N'EÛTES QUE DES AILES ET UNE LYRE     NOUS LES POÈTES PERFECTIONNÉS     MAIS CE LORGNON ME FAIT MAL AU NEZ   Ce lorgnon, comme attribut de la modernité, peut faire sourire...

Publié le 17/12/2008 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

DISSIPATION des BRUMES

    Le soleil M'a aimé toute la journée Et les poèmes que je portais Embaument ce soir le jardin Mais au fait a-t-il fait soleil aujourd'hui   (Pierre ALBERT-BIROT, Poèmes Quotidiens)    

Publié le 15/12/2008 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Page : 1

Tags les plus populaires