Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : andré breton

Tags relatifs

Dernières notes

Des morts, toujours des morts...

        Mort récemment, Jean-Marie Massou  (1950-2020) à Marminiac, sans que je sache comment, si, par exemple, comme Molière, il a fini en scène, c'est-à-dire, en ce qui le concerne, en chantant ses cantiques personnels au fond de la terre (voir vidéo ci-dessous) creusée amoureusement toute sa vie, au départ, avec le prétexte d'une recherche de civilisation...

Publié le 20/09/2020 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

André BRETON FAIT le POINT

  Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le présent, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement. Or c'est en vain qu'on chercherait à l'activité surréaliste un autre mobile que l'espoir de détermination de ce point.   André BRETON ,...

Publié le 30/06/2020 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

« Accumuler le merveilleux »

David B., Nick Carter et André Breton. Une enquête surréaliste , Éditions Soleil, Noctambule, 2019 Nick Carter, le fameux détective aux multiples aventures, mis à contribution dans la littérature feuilletonesque depuis la fin du XIXème siècle, mais aussi plus récemment au cinéma et dans la bande dessinée, a été l’un des personnages populaires préférés des surréalistes, qui ont...

Publié le 07/03/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Alliés substantiels

Le vieux Leos Janacek fait ses yeux d’enfant . Sir Edward Elgar n’a fermé que le premier bouton de sa veste pour éviter les faux plis. André Breton a su s’attirer les bonnes grâces des ombres . Nicolaï Rimski-Korsakov se barbe devant l’objectif. Aaron Copland esquisse un sourire penché . Igor Stravinsky et Benny Goodman éclatent de rire . Heitor Villa-Lobos fume...

Publié le 22/11/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

André BRETON en ANALOGIQUE

  Je n'ai jamais éprouvé le plaisir intellectuel que sur le plan analogique. Pour moi la seule évidence au monde est commandée par le rapport spontané, extra-lucide, insolent qui s'établit, dans certaines conditions, entre telle chose et telle autre, que le sens commun retiendrait de confronter.   André BRETON , Signe ascendant, Gallimard, 1949    

Publié le 11/10/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

André BRETON et le JOURNAL

Alain Pauzié, Musée d'art naïf et d'arts singuliers, Laval, 2019   ... L'acte d'amour et l'acte de poésie Sont incompatibles Avec la lecture du journal à haute voix ...   André BRETON , Constellations, Gallimard, 1968    

Publié le 30/09/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

L'EAU selon André BRETON

  ... La richesse inutile Les mille paupières de l'eau qui dort ...   André BRETON , Signe ascendant, Gallimard, 1949    

Publié le 14/09/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

André BRETON A des VISIONS

  ... La vision nocturne a été quelque chose il s'agit Maintenant de l'étendre du physique au moral Où son empire sera sans limites Les images m'ont plu c'était l'art A tort décrié de brûler la chandelle par les deux bouts Mais tout est bien plus de mèche les complicités sont autrement dramatiques et savantes ...   André BRETON , Signe ascendant,...

Publié le 31/08/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Quand André Breton définissait l'art brut...

Dédicace à un vieil ami qui refuse de comprendre de quoi il retourne quand je parle d'art sans artistes ...           André Breton, définit un jour, de façon brève, l’art brut à sa fille Aube.       Voici dans quels termes, en effet, dans sa lettre du 12 octobre 1948, Breton décrit son projet d' Almanach de l'art brut à sa fille, alors âgée...

Publié le 13/06/2019 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

REFLET

Poème * Du vase en cristal de Bohème Aux bulles qu'enfant tu soufflais, C'est là c'est là tout le poème, Aube éphémère de reflets. * Quatrain d'André Breton,  mais c'était avant qu'il le passe dans sa moulinette dadaïste ou surréaliste pour en faire un infâme n'importe quoi : il fallait sans doute qu'il donne des gages de son adhésion (donc de...

Publié le 07/02/2019 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant