Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : daniel sibony

LE ROI LEAR – Folie et contre-folies

  (Je suis ici la traduction de Michel Leiris et d’Elizabeth Holland qu'on lit dans la Pléiade de 1959, sauf pour quelques répliques où je reprends celle de François-Victor Hugo et que j’indique comme telles.) Les photos (maladroites, je m'en excuse) sont tirées du film de Jonathan Miller (BBC, 1982) avec Michael Hordern (Lear), Frank Middlemass (le Fou) et tant d'autres...

Publié il y a 3 jours dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

MACBETH ou la double peine

  S’il y avait une chose à retenir de La Tragédie de Macbeth , ce serait celle-ci : faire le mal ne fait pas de bien. Faire le mal fait souffrir. Faire le mal est une horreur, horreur, horreur , d’abord pour soi. Aucun méchant n'aura autant souffert que ce pauvre Macbeth. Lear aussi souffrait beaucoup mais sa souffrance était celle d'une rédemption, d'une réconciliation –...

Publié il y a 14 jours dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Cymbeline - Les merveilleux instincts ou L'amour défanatisé

A Mawitournelle   Richard Johnson (Cymbeline), direction Elijah Moshinsky, BBC 1983   Tout va mal en ce premier siècle chrétien. Au royaume de Bretagne où règne Cymbeline, roi chagrin et saturnien, « on ne rencontre personne qui ne fronce les sourcils ». Dans cette pièce-monde, et qui comme Périclès , tient plus du roman que du théâtre, les soucis sont...

Publié le 04/09/2016 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

La tempête - Indulgence et liberté

  Mosaïque "Prospero's books" , de Peter Greenaway (1991), et dont j'attends la sortie en Blu-ray... un jour.     Il y a dans La tempête quelque chose qui me plaît infiniment et qui en même temps pose un problème théologique insurmontable : à la fin, Prospéro pardonne à tous ses ennemis, y compris aux non-repentis (Antonio et Sébastien) et à Caliban qui avait...

Publié le 26/02/2016 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Page : 1