Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : gregory mion

Orgueil et préjugés de Jane Austen, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Sam Rowley (PA). Nihil novi sub sole. L’Ecclésiaste. Les bonnes femmes actuelles qui affirment jouer un rôle en littérature n’ont manifestement jamais lu des pythonisses comme George Eliot ou Jane Austen, la première ayant pour ainsi dire saisi le témoin là où la seconde l’avait justement déposé, continuant l’exploration du feeling jusque dans ses...

Publié il y a 2 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Adolphe de Benjamin Constant : un abrégé de l’amour en décomposition, par Gregory Mion

Crédits photographiques : David L. Ryan ( The Boston Globe ). «Elle mourut peu de jours après, dans la fleur de son âge, une des plus belles princesses du monde et qui aurait été la plus heureuse si la vertu et la prudence eussent conduit toutes ses actions.» Madame de La Fayette, Histoire de la princesse de Montpensier . «Le fait est, voyez-vous, que l’homme le plus fort au...

Publié il y a 17 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’esclave d’Isaac Bashevis Singer, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Yana Paskova (Reuters). «Vous finirez par contaminer le pays entier : par votre faute, le pays entier aura mérité sa ruine. Et quand nous en serons arrivés là, je vous le dirai de tout mon cœur : que l’on rase ce pays, que l’on extermine ce peuple !» Henrik Ibsen, Un ennemi du peuple . À notre triste époque de regain antisémite un peu partout dans le...

Publié il y a 26 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Une vie cachée de Terrence Malick : l’hypothèse provocante d’une prière en faillite, par Gregory...

Crédits photographiques : Thierry Gouegnon (Reuters). «Je n’appelle pas souffrance une souffrance dont on est le maître, qu’on fait jaillir et cesser quand on veut.» Paul Gadenne, Le vent noir . «Quand j’étais adolescent, je me promettais de rester fidèle à la jeunesse : un jour, j’ai tâché de tenir parole.» Pierre Drieu la Rochelle, Récit secret . Il ne fait absolument...

Publié le 13/01/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’Amérique en guerre (13) : L’amour en saison sèche de Shelby Foote, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Craig Walker (The Boston Globe). L'Amérique en guerre , par Gregory Mion. «Les images du bonheur nous plaisent, mais celles du malheur nous instruisent.» Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie . «Jacob se rappela l’histoire de Lilith, elle qui cherchait les hommes la nuit et les corrompait.» Isaac Bashevis Singer, L’esclave . La...

Publié le 11/01/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La toile d’araignée de Joseph Roth, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Alexandros Avramidis (Reuters). «Comme une araignée velue et de mauvais présage, la nuit, cette nuit aux imprévisibles desseins, tissait déjà ses toiles entre les mâts et se balançait menaçante au bout d’un fil pour étendre son ouvrage jusqu’aux âmes des arbres.» Georges Limbour, Les vanilliers . Acheter La toile d'araignée sur Amazon . Lorsqu’il...

Publié le 15/12/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le monde du silence de Max Picard, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Dominique Thomas. Max Picard dans la Zone . «Il y a dans le visage la suprême autorité qui commande, et je dis toujours c’est la parole de Dieu. Le visage est le lieu de la parole de Dieu. Il y a la parole de Dieu en autrui, parole non thématisée.» Emmanuel Levinas, Altérité et transcendance . La réédition de Max Picard par les Éditions La...

Publié le 20/11/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’Amérique en guerre (12) : Lumière d’août de William Faulkner, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Vladimir Pirogov (Reuters). L'Amérique en guerre , par Gregory Mion. «Durant la guerre de Sécession, les gens se plaignaient des histoires drôles de Lincoln. Peut-être sentait-il que le sérieux était bien plus dangereux que n’importe quelle blague. Mais les critiques le disaient puéril et son propre secrétaire à la Guerre le traitait de singe.»...

Publié le 05/11/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Locus Solus de Raymond Roussel : où la mort ne se regarde pas en face, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Matt Cowan (Reuters). Acheter Locus Solus sur Amazon . «Pour ne pas penser à la mort, un seul remède : écrire un livre sur la mort.» Vladimir Jankélévitch. Perspectives critiques : ce que l’intelligence est susceptible de faire à la réalité La lecture de Raymond Roussel aujourd’hui peut devenir un acte de résistance à l’encontre d’un siècle...

Publié le 12/10/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Look Homeward, Angel (Une histoire de la vie ensevelie) de Thomas Wolfe, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Jonathan Ernst (Reuters). De la Mort au matin . Acheter Look Homeward, Angel sur Amazon . «[…] je vous donne ces détails indiscrets, que vous compreniez un peu la suite…» Louis-Ferdinand Céline, Rigodon . «De quelle perpétuelle, de quelle saisissante façon changeait le paysage !» Malcolm Lowry, Au-dessous du volcan . «En tout cas,...

Publié le 01/10/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant