Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : gregory mion

Locus Solus de Raymond Roussel : où la mort ne se regarde pas en face, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Matt Cowan (Reuters). Acheter Locus Solus sur Amazon . «Pour ne pas penser à la mort, un seul remède : écrire un livre sur la mort.» Vladimir Jankélévitch. Perspectives critiques : ce que l’intelligence est susceptible de faire à la réalité La lecture de Raymond Roussel aujourd’hui peut devenir un acte de résistance à l’encontre d’un siècle...

Publié il y a 4 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Look Homeward, Angel (Une histoire de la vie ensevelie) de Thomas Wolfe, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Jonathan Ernst (Reuters). De la Mort au matin . Acheter Look Homeward, Angel sur Amazon . «[…] je vous donne ces détails indiscrets, que vous compreniez un peu la suite…» Louis-Ferdinand Céline, Rigodon . «De quelle perpétuelle, de quelle saisissante façon changeait le paysage !» Malcolm Lowry, Au-dessous du volcan . «En tout cas,...

Publié il y a 15 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le hussard sur le toit de Jean Giono : entre les spectres du nazisme et de l’Occupation, par...

Crédits photographiques : Kacper Pempel (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Un roi sans divertissement . Acheter Le hussard sur le toit sur Amazon . «Serrés les uns contre les autres, tous rentrèrent alors chez eux, aveugles au reste du monde, triomphant en apparence de la peste, oublieux de toute misère et de ceux qui, venus aussi par le même train,...

Publié il y a 23 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Seiobo est descendue sur terre de László Krasznahorkai, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Éric Gaillard (Reuters). László Krasznahorkai dans la Zone . Acheter Seiobo est descendue sur terre sur Amazon . «Des fois il me parlait de lui, il me disait comment il l’avait abordé, à l’entrée d’un théâtre où l’on jouait une œuvre de ce Chilien, sur Héraclite ou je ne sais quel autre présocratique […]» Roberto Bolaño, Les détectives...

Publié il y a 29 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Gabriella N. Baez (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Acheter Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur sur Amazon . Comme beaucoup de romans américains localisés sur les anciennes terres sécessionnistes, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur (1) négocie avec les lointaines et durables retombées de la guerre civile. L’Alabama de Harper Lee,...

Publié le 30/08/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Au plus noir de la nuit d’André Brink : l’Apartheid démantelé, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Dylan Martinez (Reuters). «Les nègres d’Afrique n’ont reçu de la nature que le goût des sornettes. […] Le culte des fétiches, fort en honneur parmi eux, est peut-être une sorte d’idolâtrie si misérable qu’elle paraît contredire la nature humaine. Une plume d’oiseau, une corne de vache, une huître ou toute autre chose commune, sitôt qu’elle a été consacrée...

Publié le 24/07/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’opium et le bâton de Mouloud Mammeri, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Zohra Bensemra (Reuters). «J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie.» Paul Nizan, Aden Arabie . Il y a trente ans disparaissait l’écrivain algérien Mouloud Mammeri. Pour le public français, son œuvre est plus ou moins ensevelie sous les décombres d’un passé dégradant, peu enclin à remonter à la surface, sinon à...

Publié le 22/07/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Nostromo de Joseph Conrad : per chi suona la campana, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Marcelo del Pozo (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . «C’est chez ces tendres brebis, ainsi dotées par leur créateur de tant de qualités, que les Espagnols, dès qu’il les ont connues, sont entrés comme des loups, des tigres et des lions très cruels affamés depuis plusieurs jours. Depuis quarante ans et aujourd’hui encore, ils ne font que les...

Publié le 28/05/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Joseph Conrad et Herman Melville : l’étrange innocence dans Le nègre du «Narcisse» et Billy Budd,...

Crédits photographiques : Torsten Blackwood (Getty Images). Herman Melville dans la Zone . Joseph Conrad dans la Zone . «L’imagination est la folle du logis.» Nicolas Malebranche, De la recherche de la vérité . Kafka et Poe pour amorcer le problème Avec Le Procès , pour peu qu’on le lise dans son intention la plus objective, Franz Kafka montre la...

Publié le 21/05/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Un héros de notre temps de Mikhaïl Lermontov, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Valentyn Ogirenko (Reuters). «Nous les pouvons bien appeler barbares, eu égard aux règles de la raison, mais non pas eu égard à nous, qui les surpassons en toute sorte de barbarie.» Montaigne, Essais (I, 31). Mikhaïl Lermontov est mort à l’âge de vingt-six ans au cours d’un duel perdu dans le Caucase. La brièveté de sa vie ne l’a pas empêché d’ébranler...

Publié le 27/04/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant