Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : tragédie

Tags relatifs

Dernières notes

Loving Frank

"Quelle perte cela aurait été de ne pas  l'avoir rencontré ou de ne pas  avoir connu son amour ! pensa Mamah." Quand Mamah Borthwick Cheney quitte son mari  et ses enfants pour vivre son amour avec l'architecte Frank Lloyd Wright,  lui même marié et père de six enfants, c'est le scandale. La presse s'en donne à coeur joie et l'Amérique puritaine se repait de ces...

Publié le 24/09/2009 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Des quais de gares

Tous ces gens qui se cotoient, ce fourmillement de consciences qui vont et viennent sur les quais des gares, rencontres muettes et instantanées entre ceux qui partent ailleurs, et ceux qui en reviennent. Ces sourires, ces pleurs, ces rages d'amours qui se finissent là, étirés par le rail étendu. Et les agents des gares, qui chargent sans le savoir dans leur coeur ces témoignages vivants,...

Publié le 07/09/2009 dans la plage de... par robinsondesiles | Lire la suite...

un grand prêtre qui est un honnête homme

"un grand prêtre qui est un honnête homme" : il me semble qu'il n'y a plus que dans la fiction des tragédies voltairiennes qu'on puisse en trouver ! Il fut un temps où on hésitait, on l'on balançait entre l'horreur et l'ironie, le "nonsense", en apprenant le rituel imbécile et mortel des procès du monde communiste, et voilà qu'un état qui se dit de progrès, l'Iran n'a retenu de l'histoire...

Publié le 10/08/2009 dans VIE DE CHATEAU par voltaire I see | Lire la suite...

A tout prix

        Peut-être la pièce ne rencontre-t-elle la tragédie, paradoxalement, qu’en poussant au plus loin la volonté de l’éviter.   Il faut que la pièce finisse bien. Même, sinon mieux, il faut à tout prix que la pièce finisse bien. Et cet à tout prix -là concasse les hommes.   Et, puisque la...

Publié le 22/07/2009 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Antigone aux Célestins

Du mercredi 13 au samedi 23 mai 2009, le théâtre Lyonnais Les Célestins, accueillent un classique de la dramaturgie antique : Antigone de Sophocle (nouvelle traduction de Florence Dupont).   Sophocle , sans doute le plus grand tragédien athénien, obtient un succès à l'image de la grandeur de la cité. À 30 ans, il remporte un concours dramatique face à Eschylle et, dès...

Publié le 23/05/2009 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

”Tout ça pour en arriver là ...”

Une femme , que rien apparemment ne destinait à cela, participe à l'attaque d'un fourgon pour libérer un activiste allemand.  Puis c'est la cavale , la clandestinité.  D'abord dans la baie de Somme , puis à Paris avant que la  tragédie ne se dénoue au Luxembourg. Au cours de  cette errance, nous découvrirons  peu à peu quelles ont été les motivations de  Kyra,...

Publié le 27/04/2009 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Sourire

                              Il se peut bien, comme d’excellents auteurs déjà l’ont dit, que l’écriture d’une tragédie, pour différentes raisons, dont quelques-unes tiennent à la haute politique – nulle part on ne trouve de souverain, qu’il soit homme ou...

Publié le 07/03/2009 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Travails

Position politique                 J’écris une pièce, presque une commande, jugulaire jugulaire, le premier acte est fini, les personnages tiennent leurs points cardinaux, tout est en place pour la tragédie et elle ne viendra pas, c’est ça qui est drôle et ça ne l’est pas, on est dans le système français où toutes...

Publié le 27/12/2008 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Du tragique

Le tragique est en puissance au cœur de chacun de nous. L’homme ne peut y échapper. Et le nier serait refuser de reconnaître ce qui fait son humanité même. J’appelle tragique l’élément de division permanent qui réside en nous et qui naît, comme le dit Friedrich Gundolf dans son grand livre sur Goethe, « de ce conflit entre le moi et le non-moi  qui est la...

Publié le 29/11/2008 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Note de travail (2)

(La première Note de travail s’ignorait telle ; elle fut donc publiée sous le titre Du jour des Morts comme point de départ .)     Unités. Lieu. Temps. Action. Vacuité de l’intrigue à scrupuleusement construire.   Il fallait que dès la première parole l’unique action fût vidée de sa substance, et que la tragédie ainsi...

Publié le 10/11/2008 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant