Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : autofiction

Tags relatifs

Dernières notes

Confessions d'une radine, Catherine Cusset (Gallimard 2003)

" Je suis radine mais j'aimerais ne pas l'être. La première victime de ma radinerie, c'est moi. En effet je crois que vivre c'est dépenser, jouir, donner sans compter. Surtout, ne pas compter. Je peux me mettre en colère contre moi. Je peux réagir contre. Il n'en reste pas moins : mon premier instinct, c'est d'être radine. Je finirai comme grand-maman : invitant les autres, payant avec mon...

Publié le 01/08/2019 dans Les... par Val d'amour | Lire la suite...

Le Monstre intergalactique

Trois planches de BD signées Simon (un revenant) 1 2 3  

Publié le 09/04/2017 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Fils brisés

L'écrivain, philosophe et universitaire Serge Doubrovsky vient de s'éteindre à Paris, le 23 mars 2017, à l'âge de 88 ans. Sa disparition ne fera sans doute pas la manchette des journaux, c'est pourtant un artiste exceptionnel - mais aussi controversé - qui mérite d'être honoré.  On doit à Serge Doubrovsky l'invention du concept d'auto-fiction, avec ses romans fracassants, La...

Publié le 27/03/2017 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Pour en revenir à Eddy Bellegueule

La journaliste Catherine Vincent propose dans Le Monde daté du 11 décembre 2016 le portrait éloquent d’Edouard Louis, né Eddy Bellegueulle, ancien fils de prolétaire, issu d’une famille pauvre picarde et devenu en quelques années un des jeunes intellectuels les plus en vue de l’époque. Cette trajectoire hors du commun, Edouard Louis l’a retracée dans son premier ouvrage, En finir...

Publié le 14/12/2016 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Un amour impossible

Dire que j’ai abordé ce livre avec ma curiosité coutumière serait mentir. Je m’étais bien promis de ne jamais choisir, de ne jamais privilégier cette auteure, au motif qu’elle est cataloguée depuis vingt ans dans les auteurs d’autofiction qui se racontent indéfiniment en étalant leurs vicissitudes les plus intimes sur la place publique,   et que non, pour moi, la littérature, ça ne...

Publié le 16/11/2015 dans GOUTTES D'O par GOUTTES D'EAU | Lire la suite...

Dans la Matrice

L'autofiction est exemplaire du mysticisme moderne occidental ; c'est un phénomène plus religieux que littéraire auxquels les éditeurs, face à l'afflux de manuscrits relevant de ce procédé, sont confrontés. Dans l'autofiction "pure", il s'agit de se mentir à soi-même, et de faire de ce procédé un art. L'analogie avec le raisonnement altéré d'une personne aliénée permet de jauger la culture...

Publié le 20/10/2015 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Un livre comme une vie se brise

Le Livre brisé fait partie de ces ouvrages que l'on n'oublie pas de sitôt.  Une vraie claque ! Ce roman, de fait une autofiction, commence en 1985. Parler d'autofiction est d'autant plus pertinent que le terme a été inventé par Serge Doubrovsky lui-même à la fin des années 1970 pour son roman Fils . Dans Le Livre brisé , l'auteur, professeur de philosophie, entame un récit...

Publié le 23/09/2015 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Autofliction

l'autofliction m'autoflige plongé glou gou puis il raconta son vit et fit chier tout le m onde - le m ien (nan mais ti as vu ce retour hallal i gne) glou l'autofliction a de beaux restes devant elle la mort c'est cool ouais quoi allez vive la hénérèphe                

Publié le 15/12/2014 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Lionel-Edouard Martin : « La poésie doit transformer la chose vue en musique »

    « Il n'est d'écriture que dans un ressenti particulier de l'univers, où les mots appellent, au-delà des êtres et des choses, un monde épuré de substance, où les corps sont de gloire et tiède la pierre – abolies frondes et catapultes. » Lionel-Édouard Martin, Brueghel en mes domaines Vous êtes l'auteur d'une vingtaine de livres et malgré une...

Publié le 08/11/2013 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant