Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : sollers

Tags relatifs

Dernières notes

De Shakespeare à Sollers

Dans un article récent, P. Sollers décerne aimablement à Shakespeare le titre de "plus grand tragédien de l'Occident", avant de se pencher sur la personnalité énigmatique de l'auteur, que très peu d'éléments factuels permettent d'identifier, ainsi que le souligne Mark Twain dans une petite pièce comique. L'abondance à peine croyable des sources de Shakespeare, tant historiques que...

Publié le 27/10/2014 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Il explique trop ; il n’inquiète pas

Mais sa passion se contemple trop elle-même. Elle n’est pas assez incarnée, héroïque. La mienne repose sur le sacrifice, la sienne sur le plaisir - il a le sacrifice en horreur. Il lui manque quelque chose, un poids, du tragique, un rêve, son intelligence éclaire tout, elle ne respecte pas ces grands repaires d’ombre où notre mystère se tapit, il explique trop ; il n’inquiète pas. Il est...

Publié le 18/06/2014 dans Maudit... par MS-62 | Lire la suite...

The-blue-pipe - IX - and she is soon to be mine - Phlippe Sollers

   Philippe Sollers   Extrait d'une conversation entre Philippe Sollers e Jacques-Alain Miller, 2005 : Jacques-Alain Miller : Vous devenez voyant, ou bien ça devient plus apparent. La sociomanie... Philippe Sollers : Vous savez d'où vient ce mot, de voyant, et là vous appelez Rimbaud.  C’est raconté par Baudelaire dans les Paradis artificiels...

Publié le 22/05/2013 dans Fichtre par Fichtre | Lire la suite...

Considérations sur la ponctuation - Anouilh, Aragon, Cioran, Flaubert, Hugo, de Montherlant,...

  azartaz/Flickr   Oscar Wilde : "J'ai travaillé toute la matinée à la lecture des épreuves d'un de mes poèmes et j'ai enlevé une virgule. Cet après-midi, je l'ai remis."   Victor Hugo : "Si vous saviez comme la virgule s'acharne et renaît sous le deleatur !"   Emil Michel Cioran : "Les "vérités", nous ne voulons plus en supporter le...

Publié le 25/10/2012 dans Fichtre par Fichtre | Lire la suite...

DECOUVERTE

Il y a des amours heureuses Quatre histoires d'amour d'écrivains émergent, qui pour une fois démentent les vers d'Aragon selon lesquels «il n'y a pas d'amour heureux». - Graffiti dans le Sud de Londres. 29 novembre 2011 REUTERS/Andrew Winning - P arlons un peu d’amours. Souvent, avec les écrivains, elles sont houleuses ou tragiques. Pas là: Joyce, Céline, Sagan,...

Publié le 28/06/2012 dans Mond-Infos par Momo | Lire la suite...

Au coeur de la rose...

Publié le 06/05/2012 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

”Une certaine idée de l'infini...”

http://www.pileface.com/

Publié le 04/03/2012 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Printemps, l’Éclaircie...

Les senteurs boisées et épicées de la campagne accompagnaient  cet hymne à la beauté, sur lequel le printemps débutant venait de lever le voile. Ce spectacle là valait bien tous les opuscules du monde, et, prise entre terre et ciel, mes sens étaient exhortés  et entre- deux planètes sublunaires. Quelle splendeur que la résurrection de cette magnifique saison. Le printemps, le...

Publié le 03/03/2012 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Folliculaires...

Contrairement à l'idée reçue, les Lumières regardèrent avec une certaine circonspection le développement des journaux, n'y voyant que l'instrument d'une pensée au jour le jour, décousu et somme toute de peu de portée. Avant que Burke n'évoque la presse comme un quatrième pouvoir , les écrivains dont on vante sans cesse le goût pour les libertés et l'instruction étaient dubitatifs sur...

Publié le 24/02/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant