Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poésie

Tags relatifs

Dernières notes

Chemins de traverse - 567 / René Char

René Char Il faut être l'homme de la pluie et l'enfant du beau temps. René Char, Le marteau sans maître, dans: Oeuvres complètes (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard, 1983) image: Juliette, Paris sous la pluie (julietteblogfeminin.fr)

Publié il y a 22 heures dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Inspiration

La nuit a fermé son poing sur la chambre Tu ne paraîtras plus revêtue de blancheur Entrouvrant l’huis de ton maigre membre Avec le regard avide des chercheurs T’aurais-je perdu au détour d’un couloir Ou peut-être as-tu franchi le Rubicon Et nous dis d’un mouchoir agité "au revoir" Comme à des fantômes vivants au balcon La nuit a perdu son obscure froideur Et s’est parée...

Publié il y a 1 jour dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Habiter les reflets

La vie est parfois trop dense alors j'ai eu envie de m'évader, juste un instant, dans un monde de reflets. J'ai plongé vers ma nouvelle maison dans la foret des mâts. Je l'ai décorée de fugitifs tableaux, oeuvre de la nature . J'y ai cueilli d’invraisemblables fleurs. J'ai rencontré des voisins, un peu "différents" ... qui m'ont enseigné l'amour de l'Autre....

Publié il y a 2 jours dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Chemins de traverse - 565 / Dante Alighieri

Dante Alighieri S’il plaît à Celui par qui toutes les choses vivent, que ma vie dure encore quelques années, j’espère dire d’elle ce qui jamais ne fut dit d’aucune. Et puis qu’il plaise à Celui qui est Sire de la courtoisie que mon âme puisse aller voir la gloire de sa dame, c’est-à-dire de cette Béatrice bénie laquelle glorieusement contemple la face de Celui qui est per omnia...

Publié il y a 4 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 564 / Abdelhafid Baoune

Abdelhafid Baoune Le plus beau de mes poèmes sera celui qui pénètrera votre coeur telle une épée bien aiguisée et où mes mots vous auront soulagé de vos maux. Le plus beau de mes poèmes sera celui que vous aimerez ou que vous chanterez et que tout le monde fredonnera. Et si la mort m'emportait je reposerais en paix car je saurais...

Publié il y a 5 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Jaillissement

Ne cherche rien… Tout est donné… Fixe-toi sur l’inconnaissable Et laisse ta pensée sans amer… Qu’elle divague sans but Sur l’aplat des souvenirs Et les vagues du présent Rien ne doit t’atteindre Ni l’obscur regard des morts Ni l’éclat étincelant des vivants… Navigue entre les deux Dans cet état d’insuffisance Où se love le vide… Tu es en absence d’être Dans...

Publié il y a 6 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Rita.

R efoulés par ma vie, des embruns d'absolu I nondent les soupirs d'un amour en exil. T rop d'années déformées dans l'espoir ambigu, A l'envers de ta vie, je meurs ainsi soit-il !   PtK

Publié il y a 7 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

“La chanson est l’Art de l’Instant.”*

Il y a presque dix ans, ADMV m'avait offert le plus beau cadeau dont je pouvais rêver, un concert de mon chanteur préféré, Gilbert Laffaille, dans mon salon ! Cette année, c'est à mon tour de lui offrir un concert à la maison. Il s'agit d'un chanteur que l'on a découvert ensemble, en voiture, sur une radio locale de chez locale, et ni l'une ni l'autre n'a eu envie d'arrêter la radio malgré...

Publié il y a 9 jours dans Whatamistill... par Ed | Lire la suite...

Evasion

L’air monte et descend dans la colonne… Doucement… Prends le temps de la distance Et… contemple ta machine qui fonctionne Ne t’identifie pas… Sois sans croyance… Rien d’autre que ce piston qui va et vient Et qui, peu à peu, t’entraîne à sa suite… Laisse le rythme t’envahir pour ton bien Et te convaincre de prendre la fuite Ressens le souffle passer dans ta gorge Dans sa...

Publié il y a 10 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Dans le sillage de Ervin Laszlo

Photo Ariaga Toujours dans l'esprit de mes relectures scientifiques, la poétique  postface du livre de Ervin Laszlo : Aux racines de l'univers dont le sous titre est : Vers l'unification de la connaissance scientifique. Je n'ai pu respecter la présentation en médaillon ovale du texte et je l'ai remplacée par des à la ligne. Ariaga. Viens, navigue avec moi sur une mer calme. Nous...

Publié il y a 11 jours dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant