Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poésie

Tags relatifs

Dernières notes

Les carnets de Gaston Chapuis (276)

      L'athée n'a pas besoin de Dieu, la matière lui suffit.       L'athée cherche la vie dans les objets matériels.       Il n'y a qu'une richesse, pense-t-il, et elle n'est pas spirituelle.       Une société athée moderne ne peut être que productiviste et consumériste....

Publié il y a 18 minutes dans A feu vif par Gaston Chapuis | Lire la suite...

D'un abandon, l'autre

C'est le geste anodin paumé dans un mouchoir C'est l'aurore à nouveau sans que rien y bascule C'est la calamité, les pieds dessous la table C'est l'écho sourd au puits d'une parole abrupte C'est le jeu meurtrier du rêve et du parfum C'est l'abri du sanglot, le siège de la plaie C'est la plus triste danse au bras d'un mauvais grain C'est toujours la sentence et le pardon, jamais Ou... Le...

Publié il y a 9 heures dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Chemins de traverse - 353 / Philippe Mac Leod

Philippe Mac Leod La tache des campanules dans la nuit sombre du petit jour attaché à la terre quand la montagne s'élève et s'arrondit secouant l'ombre froide Tu hésites avec la pierre qui bouge, au buisson muet tu voudrais surprendre le secret des commencements le seuil vacillant, la feuille ou la main, un souffle qui va le frisson...

Publié il y a 1 jour dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Le retour

Très chères lectrices et très chers lecteurs Après un très long voyage en Polynésie française j'ai le grand plaisir de vous retrouver. Photos et haïkus du voyage pour bientôt. En attendant un texte sur une histoire ancienne.   CAME ARRIÈRE Aube glaiseuse. Mes pieds collent au sol d’un lundi poisseux. Un tocsin sonne dans ma tête un glas mou, visqueux comme la misère....

Publié il y a 2 jours dans RIVA Luigi par RIVA Luigi | Lire la suite...

LE CIERGE D'EGLISE

Photo prise le 1 janvier 2016. **************************************************************************** Le vol des étoiles accompagne en pensée les fumées attentives qui goûtent savamment aux saveurs du vent en remuant leur mort.

Publié il y a 2 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Parabellum, calibre 16

Tiens, mâtin ! reviennent des cloches à nouveau les fièvres d'Antioche... Où mènent les chemins de Soi ? Toujours plus profond, dans les bois qui font des mûrs dressés devant les humaines pures gageures Bon... ! Quelle oreille offrir à ces lèvres vermeil ? Mettons, la gauche... Celle que l'or ni le bel ivoirin ne fauchent Quels mots résonnent ? Aucun, qui n'ait l'idée de parler à Personne !...

Publié il y a 2 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Un petit rien (comm' d'hab')

Un petit rien à faire juste avant de dormir m'expédie en enfer au moment de sortir du Rêve - arpents de souvenirs sur de fantasques grèves.. Ô sœur chérie, gavée de Rire, était-ce l'heure d'en détruire l'An-Pire ?... de rameuter - de sacrifier !?! d'un sidérant sourire... tes yeux à des beautés sans cœur !? Ou quoi ? Peut-être jeter du pain rassis, sans bruit, par la fenêtre... ? Ô...

Publié il y a 3 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Sentences I

  Question En fait, je m’imagine mal comment des gens qui, plus ou moins volontairement, se soumettent à l’ordre existant pourraient dire autre chose que ce que celui-ci attend.   Arrêt Dans une époque aussi morose, aussi conne, faite d'ennui institué et de corruption revendiquée, réussir lui paraissait un sommet de vulgarité et de prostitution; pour autant il ne se...

Publié il y a 3 jours dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Coucher de Lune

La lune est descendue, si bas sur l'horizon qu'elle vient poser là, fine mine Rouquine sur mon ventre étalé, sa courbe cristalline Déjà, des vents jaloux vitupèrent, dehors l'implorent, comme fous... Leurs âpres cheveux pris dans les maigres branchages feront bientôt le lit oiseux de babillages matinaux tels que, de loin en loin, s'en gorgent les oiseaux Maintenant qu'il fait chaud (avec...

Publié il y a 3 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (175)

"Or, l'amour-passion est porteur de déceptions. La passion, comme son nom l'indique, est un amour passif, au sens spinoziste du terme, un amour qui engendre des joies passives, car il se fonde souvent sur une illusion ou des projections ; nous attendons de l'autre qu'il comble nos besoins, nos peurs, nos manques, et pour cela, nous l'idéalisons." Frédéric LENOIR La puissance de la...

Publié il y a 4 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant