Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poésie

Tags relatifs

Dernières notes

Inexistence

Le moteur ronronne, même la nuit… Il tourne dans le vide et s’emballe Sans produire paix et sérénité Retirée, la conscience aiguisée l’entend Les poils se hérissent sur les bras La tête devient lourde et inerte Seul pensent encore les pieds Qui marchent sur un trottoir nu Où va-t-il l’homme ainsi exposé A la vindicte de ses pairs Montré du doigt par la population Repu...

Publié il y a 3 heures dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Fugace

Fin d'été ombres douces tout le monde se reconnaît sous les arbres On parle encore éblouis des bonheurs têtus dans les squares Où l'on croit en l'instant un peu bancal mais unique et irremplaçable                       Photo : Lisbonne, Principe Real (photo © Christian Cottet-Emard) Texte extrait de mon...

Publié il y a 2 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (188)

"Correctement invoquées, ces forces invisibles pouvaient exaucer les vœux d'un adepte sur terre... et lui donner ainsi des pouvoirs apparemment surnaturels. En échange de ce concours, ces puissances exigeaient des offrandes - des prières pour les forces de la Lumière, du sang pour celles de l'Ombre." Dan BROWN Le symbole perdu

Publié il y a 3 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Chemins de traverse - 309 / Dante Alighieri

Dante Alighieri Vierge mère, fille de ton fils, humble et haute plus que créature, terme arrêté d'un éternel conseil, tu es celle qui a tant anobli notre nature humaine, que son créateur daigna se faire créature. Dans ton ventre l'amour s'est rallumé par la chaleur de qui, dans le calme éternel, cette fleur ainsi est éclose. Ici tu es pour nous la torche méridienne de charité, en...

Publié il y a 4 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Le baptême des mots

     Le palimpseste de la mémoire est indesctructible » (Baudelaire) Tout sera peut-être oublié ? Tout n’aura peut-être été qu’illusion ? Tout n’aura jamais été peut-être qu’un rêve ? Je ne me pose, pour ma part, aucune de ces questions. Je ne fais que m’imprégner. Ou plutôt je ne fais qu’être imprégné. Plus exactement je ne fais qu’être, et encore: je ne suis...

Publié il y a 4 jours dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Destin

Le destin a ses limites.  Qu’est-il ? L’inéluctable tombe en extase Rien ne vient tout seul Il est poussé par son destin A commettre des crimes abominables Et pourtant quel doux garçon Lorsqu’il tenait la main de sa sœur Et partait à la plage, souriant Il connut la joie des baisers La jouissance des unions La solitude des reclus La fidélité de certaines femmes...

Publié il y a 6 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

PAPA, MAMAN

Papa, maman En cinq ans Et quelques mois Vos cercueils en bois Se sont rejoints Dans un coin Du cimetière Devant qui l'on passait Pour aller chez Andrée Cousine fermière. Papa repose en bas Maman en haut Je vous parle tout bas Mes quelques mots Vont aussi à Mémé Qui repose à côté De vous deux Marguerite...

Publié il y a 6 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

Méditation - Poésie : ”Priez pour nous”

« O Vierge immaculée, O lis de la vallée, Fleur près de qui nos fleurs Perdraient de leurs couleurs, Vierge et mère ingénue, Étoile de la nue, Nous sommes à genoux : Priez, priez pour nous ! O Reine glorieuse, Rose mystérieuse, Sanctuaire où le cœur Dépouille sa langueur, Où l'âme est appelée Et bientôt consolée, Nous sommes à genoux : Priez, priez...

Publié il y a 8 jours dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Chemins de traverse - 441 / René-Guy Cadou

René-Guy Cadou J'écris pour me sauver Pour saluer ce qui reste Un bourgeon de soleil oublié sur ma veste Une main reconnue qui se fond dans ma main Et les géographies tremblantes du chemin. René-Guy Cadou, Au pied du mur / extrait, dans: Poésie - La vie entière (Seghers, 2001) image: Curio, Tessin / Suisse (2015)

Publié il y a 8 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Cordova, Alaska

À l'école de la poésie on n'apprend pas. On se bat ! Léo Ferré Joli événement dans ma région la fin de semaine dernière. Une N uit de la poésie dans l'église d'un petit village où se sont rassemblées des amateurs de culture de tous âges et de divers groupes sociaux paraît-il. Est-ce parce que n'y ai pas été invité et que cela m'a offusqué ? Est-ce parce que je n'imagine pas R.M....

Publié il y a 8 jours dans Épistolaire par Épistolaire | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant