Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poésie

Tags relatifs

Dernières notes

Le grand mystère

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm...

Publié il y a 10 heures dans RIVA Luigi par RIVA Luigi | Lire la suite...

Destinée

Descendre les marches vers l’eau douce Laisser tomber ses vêtements Se présenter nu devant la reine Celle qui choisit ton destin En jaugeant les heureux bénéficiaires Et courir se cacher parmi les joncs Tout ceci en rêve indolore et sans saveur Telle était la vie sur l’île de la Marquise Morceau de terre acquis sur les flots Inconnu des hommes du continent Seules les...

Publié il y a 12 heures dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Comme une ombre heureuse dans le temps des images

  À ce que j’étais peut-être avant de prendre corps (quelque amas de poussière sans conscience en suspension dans un recoin de l’univers) il fut écrit   « Va sur Terre en ce corps qui t’échoit et ne le fatigue pas trop   Va sur Terre un moment et regarde le spectacle auquel tu es convié  mais ne monte pas sur scène tu n’es pas là pour agir  ...

Publié il y a 1 jour dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Chemins de traverse - 164 / Pir Sultan Abdal

Pir Sultan Abdal Si le monde était fleur, je voudrais être abeille.  Il n'est de miel plus doux que les mots de l'Ami. Pir Sultan Abdal, dans: Jacques Lacarrière, La poussière du monde (Nil, 1997) image:  http://a406.idata.over-blog.com

Publié il y a 1 jour dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Charles Péguy - Présentation de la Beauce - VIII

Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres - VIII D’ici vers vous, ô reine, il n’est plus que la route.  Celle-ci nous regarde, on en a bien fait d’autres.  Vous avez votre gloire et nous avons les nôtres.  Nous l’avons entamée, on la mangera toute.    Nous savons ce que c’est qu’un tronçon qui s’ajoute  Au tronçon déjà fait et...

Publié il y a 1 jour dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

”Toute l'eau de la mer ne suffirait pas”... Luc Le Vaillant...! (Sur sa ”Lettre à un musulman...

« Toute l’eau de la mer ne suffirait pas à laver une tache de sang intellectuelle. » Lautréamont Poésies  1 .......................................................................................................................................................................................................... Et la voilà, cette tache intellectuelle désolante......

Publié il y a 1 jour dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Le fou

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm...

Publié il y a 2 jours dans RIVA Luigi par RIVA Luigi | Lire la suite...

Lasse, Irène, des corps d'Alep sans vie..

     Délivrez-nous du corps ... Laissez-nous céder à La tentation de disparaître comme un Chant éloigné .

Publié il y a 2 jours dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Arracher le masque

Création ÉPHÊME   Le masque est là bouffon de comédie déguisement imposé depuis l'enfance. Apparence nécessaire, intégration programmée, fais gaffe à la Société tu vas être rejetée. Présentation bien trop léchée de photo papier glacé, permis pour se promener dans les rues bien fréquentées. Certains sont morts étouffés sous le plastique de l'emballage protecteur de...

Publié il y a 2 jours dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Poème : Marianne et Charlie

Un poème rédigé les 22 et 23 janvier, qui m'a été inspiré par les événements récents. J'ai ressenti le besoin de retourner aux racines pour comprendre (et expliquer) ce qui dans mon histoire familiale a façonné mon point de vue sur les religions et la laïcité. J'en profite pour expliquer la fin du poème : je ne me sens pas vraiment républicaine, je suis plutôt démocrate dans l'âme (je...

Publié il y a 2 jours dans Clé de mes... par mari6s | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant