Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poète

Tags relatifs

Dernières notes

Je marche mes poèmes

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Moi, tu sais, j’ai toujours marché mes poèmes Je les écris tous pas à pas Sans savoir quel mot me viendra Je ne suis pas mon propre maître En fait, les mots me mangent Ils sont mes propres traîtres Situation étrange Que je ne comprends pas Les mots me viennent tels des anges Qui me suivent pas à pas...

Publié le 13/05/2014 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Fouille dans ta tête

Fouille dans ta tête Pour y trouver des mots Pas forcément des mots nouveaux Des mots de tous les jours Qui naissent comme ça Simplement Parce que tu es là Des mots qui te caressent Des mots qui te tendressent Des mots qui te disent tout Et aux autres rien Mais vraiment rien du tout Rien qu’ils ne peuvent surprendre Des mots qu’ils...

Publié le 12/05/2014 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Parce que je t'aime

Parce que je t’aime La part de mort que je sais en toute vie Vient de disparaître … – Feu la mort ! – Et le soleil est adolescent … Salut ! Compagnon flamboyant Qui sèche la pluie comme des larmes Qui m’arme De toutes mes envies De toi L’envie de naître et de renaître Toujours, Toujours Pour aimer Pour t’aimer … Pour être Pour t’être...

Publié le 13/03/2012 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Un poète ne s’appartient pas

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Un poète ne s’appartient pas Il n’est que le feu de lui-même Un poète ne s’appartient pas Il n’est que le fou que l’on aime Un poète c’est comme un coucou Il habite là où tu gis Il habite là où tu vis Un poète c’est un coucou Il s’approprie … tout

Publié le 03/05/2011 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

A wonderful day - François DOMINIQUE

Editions Le temps qu'il fait 77 pages N° ISBN : 2-86853-388-4 Oct 2003 14 €   Biobibliographie de François Dominique A wonderful day est paru aux éditions Le temps qu’il fait en octobre 2003. Ce livre de François Dominique est accompagné de photographies, noir et blanc, de Bernard Plossu. Elles résonnent de sujets suscitant désirs ou...

Publié le 18/05/2008 dans Incertain... par Incertain Regard | Lire la suite...

Pionnier

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem   On élargit la vie Nous la rendons plus belle Pour celles et ceux qui veulent bien la vivre   Nous sommes des pionniers Le futur, ce n’est pas seulement demain Le futur c’est bien plus loin Le futur, c’est nous C’est ceux qu’on aime Ceux que l’on a créés Ceux qui sont là Dont on a peur Peur...

Publié le 29/04/2008 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Eco-système ? Eco-on-s'aime?

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem   En hommage à René Dumont  que j'ai eu le grand plaisir de connaître dans les années soixante-dix. Un être vivant, c’est quelqu’un qui veut vivre, C'est-à-dire se nourrir, se vêtir, se chauffer, Se déplacer, se divertir, se soigner (…) Et profiter de tout ce que le Monde peut lui offrir....

Publié le 05/02/2008 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Danièle Corre

  Couvrez-moi du manteau des mots avant que mon corps se creuse de caresses défuntes   Gardez-moi du froid de l'enfance désertée des voix sans échos   Je cherche le berceau des bras où s'expliquait le monde       Obstinément l'enfance . - Aspect, 2005. - 103 p. Repris par la revue Poésie/première , n° 37 (mars 2007), p. 55.       Danielle Corre   Née en 1946....

Publié le 11/01/2008 dans Poésie... par Plume | Lire la suite...

SUS au TEMPS!

Tristan DEREME, sur le poète: « c'est un homme en rébellion contre le règne du temps, contre la brièveté de la vie -, et la gloire n'est pas autre chose que cette rébellion - si elle triomphe ».

Publié le 09/01/2008 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Pierre Colin

  Cités flétries     Petit à petit, la nuit a étranglé sa taille et ses hanches. On ne voit plus que les lèvres et les cités flétries, poussière dans le square.   Du taillis est sorti son profil, le clapotis des yeux, mélopées roses, dans les marées du souffle, de l'oubli.   Plus rien ne presse.   Un enfer nous attend au bout de chaque mot, un enfer où s'avance un mot encore plus...

Publié le 08/01/2008 dans Poésie... par Plume | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant