Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : pensée

Tags relatifs

Dernières notes

Les fourmis

La grandeur des arbres se perd dans l’enceinte de l’univers. Pourtant ce n’est pas leur taille qui nous illusionne, mais l’ignorance de l’enceinte. Nous ne sommes que des fourmis qui se disent bien-pensantes. Qu’est-ce au juste que penser ? Faire du monde des fourmis l’univers ? L’esprit y tourne en rond et ne peut en sortir. La pensée, c’est de la fumée dans une bouteille de...

Publié il y a 2 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le banc.

FORME NOUVELLE (Seconde version) . D'un mot, ils se sont dit adieu, En effaçant leurs deux prénoms, Au creux du banc des amoureux.   Ils auraient pu gracier leurs vœux, Mais bien trop loin des oraisons, D'un mot, ils se sont dit adieu.   Ils vont partir vers d'autres cieux, En déposant le cœur d'un "non", Au creux du banc des amoureux.  ...

Publié il y a 6 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

D'un seul mot.

FORME NOUVELLE (Première version) . De mes vœux ne reste guère, Quand elle a fui sans chuter Sur mon amour mis en terre.   Elle est partie, ma geôlière Et dans ses ris libérés, De mes vœux ne reste guère.   Exhumées par cet éclair, Des larmes se sont niellées Sur mon amour mis en terre.   Ma vie retourne en jachère ! En ces espoirs...

Publié il y a 6 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Simple, comme un bonheur.

FORME NOUVELLE (Première version) . J'ai vu l'âme du printemps Broder le nid des oiseaux Au cœur d'un ciel verdoyant.   Sur un nuage d'argent, Pour féconder les ruisseaux, J'ai vu l'âme du printemps.   Des feuillages larmoyants, Elle a séché les rameaux Au cœur d'un ciel verdoyant.   Loin des frimas languissants, Au soleil des...

Publié il y a 6 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Les petits tout-puissants.

Au guichet, ils trônent avec arrogance, Impeccablement perchés sur le tabouret royal, Daignant laisser leur regard condescendant Filtrer au travers de leur bouclier vitré.   Ils permettent à leur cœur bien dressé De vaguer au-delà du guichet inquisiteur, Momentanément envahi sans pudeur Par l'un de ces demandeurs en détresse.   Un quémandeur désarmé de...

Publié il y a 11 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Les acquits désarmés.

D'une main désolée, il creusait les poubelles.   Noyé dans la ruée vers l'or de ce 21 ème siècle, Il cherchait le filon qui permet d'exister En grattant l'inutile des autres.   Il voulait nourrir les derniers souffles de son couple.   Oublié dans l'enfer d'une retraite indigente Et promenant sa disgrâce au hasard des trottoirs, Il fouillait entre...

Publié il y a 12 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Le lac des demoiselles.

Un jour, au lac des Demoiselles, D'un vent venu m'émoustiller, L'amour a levé tes dentelles, Un jour, au lac des Demoiselles.   Tu es parti à tire-d'aile, En soufflant mes vieilles années, Un jour, au lac des Demoiselles, D'un vent venu m'émoustiller.   PtK

Publié il y a 13 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Image retrouvée.

Un doux sourire s'est collé Sur la vitre du souvenir. Plaqué par le soleil d'été, Un doux sourire s'est collé.   Dans les embruns de la rosée, Refluant d'un vieil avenir, Un doux sourire s'est collé Sur la vitre du souvenir   PtK

Publié il y a 13 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Un baiser.

Ce baiser venu d'un ailleurs S'est posé au bord de mon cœur. Si seul, j'avais tant espéré Ce baiser venu d'un ailleurs.   Sur la joue de mon âme en pleurs, Ma peine a cessé de couler. Ce baiser venu d'un ailleurs S'est posé au bord de mon cœur.   PtK

Publié il y a 13 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Pêle-mêle.

L'indifférence est l'une des plus cruelle des armes de l'esprit qui soit donnée à tous. Il faut savoir réveiller ses envies, pour entendre ses vrais besoins. «Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras». Peut-on ne se satisfaire que de certitudes ? … et l'aspiration, le désir, l'espérance, l'optimisme, les projets, dans tout ça. Ne dit-on pas également que «l'espoir fait vivre» ? Une...

Publié le 16/07/2017 dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant