Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : texte

Tags relatifs

Dernières notes

05 avril 2024 : barque

Publié le 05/04/2024 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

02 mars 2023 : roseau

Publié le 02/03/2024 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

22 décembre 2023 : Sylvie

Publié le 22/12/2023 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

01 décembre 2023 : un prénom

Publié le 01/12/2023 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

04 janvier 2023 : Ceci n'est pas

Publié le 04/01/2023 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

Raymond QUENEAU... un petit poème...

Quand les poètes s'ennuient alors il leur ar- Rive de prendre une plume et d'écrire un po- Eme on comprend dans ces conditions que ça bar- Be un peu quelque fois la poésie la po- Esie.

Publié le 23/10/2021 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

23 avril 2021 : rébus pour le croquis

Merci !

Publié le 23/04/2021 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

POUR LES ENFANTS ET POUR LES RAFFINES (Max JACOB)

À Paris sur un cheval gris À Nevers sur un cheval vert À Issoire sur un cheval noir Ah ! Qu'il est beau Qu'il est beau Ah ! Qu'il est beau Qu'il est beau ! Tiou !   C'est la cloche qui sonne Pour ma fille Yvonne Qui est mort à Perpignan ? C'est la femme du commandant ! Qui est mort à la Rochelle ? C'est la mère au colonel ! Qui est mort à...

Publié le 27/01/2021 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Silver Letters 1 : aucune photographie

Je m’allonge sur le sable des jours à la recherche de la lumière Sur ta peau, de la texture de ta peau - sensation disparue de mes doigts. P ourtant, je l’ai si souvent caressée ta peau,  si souvent parcourue, si souvent effleurée  De ma langue, de mes lèvres, de l’extrémité de mes phalanges. Dire cela, dire « ta peau » est devenu presque inconcevable....

Publié le 29/11/2020 dans MB&P : Music... par Play B | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant