Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : stig dagerman

Tags relatifs

Dernières notes

Books, ”A lire ou à relire” : ”Notre besoin de consolation est impossible à rassasier” de Stig...

Depuis "De la certitude" de Wittgenstein, c'est peut-être le texte le plus marquant que j'ai lu. Incontournable.    

Publié le 07/04/2019 dans Music Books... par Play B | Lire la suite...

L'usage des ruines, de Jean-Yves Jouannais

    L’usage des ruines est, rentrée littéraire ou pas, un petit livre atypique : il se tient à quelques francs pas de coté de l’essai et en-deçà du roman, ou plutôt de cette prétention finalement effrayante, parce que point effrayée par les géants, qu’ont nos contemporains d’en écrire, d’une façon de plus en plus convenue. « Cet ouvrage s’apparente à un...

Publié le 27/09/2012 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Au-delà de l’effondrement, 25 : Automne allemand de Stig Dagerman

Crédits photographiques : David McNew (Getty Images). Tous les effondrements . Stig Dagerman comparé, raccourci journalistique de rigueur faisant désormais autorité, dans son fulgurant parcours littéraire, à Arthur Rimbaud, a livré dans Automne allemand un document saisissant sur l’état de l’Allemagne et de ses habitants au sortir de la Seconde Guerre mondiale et peut-être même une...

Publié le 06/09/2010 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

LE MAGAZINE DES LIVRES ♯ 25

  SOMMAIRE Digressions] Guest stars par Joseph Vebret DOSSIER Sexe et littérature par Olivier Bessard-Banquy Genèse et métamorphoses de la littérature érotique par Tang Loaec Question de genre par Anne Bert La nudité, la femme et l’art par Orlando de Rudder Extension du domaine de la littérature...

Publié le 24/07/2010 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

Carnet du deuxième printemps

Personne ne semble moins fait que moi pour vivre à la campagne où l’on est toujours contraint d’effectuer un minimum de menus travaux. Ces tâches me sont pénibles car mon manque d’habileté manuelle me les rend aussi dangereuses. Je ne peux guère utiliser un outil ou une machine sans les détraquer voire les casser, et je ne parle pas du risque de me blesser de la manière à la fois la plus...

Publié le 27/04/2010 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

  Quelle consolation pour celui qui parle ? Ce qu’il voit, il nous le montre. Ce qu’il tait, nous le souffrons. L’élément de sa souffrance est le livre, l’élément de son désespoir est la parole à sa plus basse voix. STIG DAGERMAN : Extr: "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier", éditions, Actes sud 1981. Au début des années 80, un petit texte de 10 pages écrit en...

Publié le 30/08/2008 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Diapsalmata ou interlude entre diverses lectures

Crédits photographiques : Mel Evans (Associated Press). «O solitude, my sweetest choice ! Places devoted to the night, Remote from tumult and noise, How ye my restless thoughts delight !». Traduction libre d'un poème de Saint-Amant par Katherine Philips, mis en musique par Henry Purcell Quelques modifications, pour commencer, dans mes listes de liens. Quelques nouveaux liens aussi,...

Publié le 07/02/2005 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1