Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : sensualité

Tags relatifs

Dernières notes

”VENUS MARINE” PAR THEODORE CHASSERIAU

Cette Vénus marine (1838) est une incontestable merveille avec sa perfection, sa beauté idéale, sa sensualité et... sa pureté, car elle semble bien innocente cette splendide déesse de la Beauté et de l'Amour. Vénus lève ses bras en corbeille au-dessus de sa tête pour soulever et tordre une lourde chevelure. C'est la représentation de la Femme sublime, de la Femme éternellement belle,...

Publié le 24/05/2019 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

Il manque Bashung

Cette chanson, pesante et libératrice à la fois, a toujours a été ma chanson préférée de Bashung. C'est beau comme un très beau film, un souvenir fugace mais intense, une éternité sous mer qui ne dure pourtant que quelques secondes. Toujours pensé à Epouses et concubines en l'écoutant. La même ambiance, cet extrême dans la pudeur. 

Publié le 10/03/2018 dans Made in Rive... par Jen | Lire la suite...

Méditation - Mercredi des Rogations : « Père, non pas ma volonté, mais la vôtre »

« Nous demandons souvent à Dieu des avantages temporels, le priant de disposer les événements au gré de notre orgueil ou de notre ambition, de notre vanité ou de notre sensualité, d'écarter de nous toutes les croix, toutes les maladies, la mort de toutes les personnes chères, enfin toutes les calamités temporelles. Ce n'est pas que ces demandes soient condamnables en elles-mêmes, pourvu qu'on...

Publié le 04/05/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Michel Serres philosophe sensuel

On peut être à la fois l'un des plus grands philosophe contemporain et écrire des texte poétiques d'une belle sensualité. C'est le cas pour Michel Serres et je vous propose, pour preuve, ces lignes extraites de son ouvrage Les cinq sens (Hachette littératures, p. 224). Dans cette partie de l'ouvrage le philosophe parle de l'odorat. "Aimer un corps, cette rareté bien singulière ; sur...

Publié le 20/03/2016 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Figues, de D.H Lawrence

   Photo: Dominique Hordé   La manière correcte de manger une figue en société Est de la fendre en quatre, la tenant par la tige, Et de l'ouvrir pour en faire une fleur de miel, rosée, humide, éclatante à quatre lourds pétales. Puis vous jetez la peau Qui est comme un calice à quatre sépales, Après avoir cueilli avec vos lèvres la fleur. Mais la manière...

Publié le 24/08/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Méditation 5ème semaine de Carême : le luxe (2)

« Tous le reconnaissent, la réaction est nécessaire, urgente ; mais qui la commencera ? qui donnera l'impulsion à ce mouvement nouveau ? Messieurs, les grands exemples doivent venir d'en-haut ; et quand je dis en haut , remarquez-le, je n'entends pas parler des gouvernements et des pouvoirs constitués ; je ne prêche pas ici devant les rois de la terre ; c'est à vous que je parle, à vous qui...

Publié le 28/03/2015 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

MAINTENANT

  MAINTENANT Immuable mystère entretenu D'un mouvement créatif Complexe diffuseur de sens En équilibre sur l'instant. Par un agrément renouvelé, Une voie d'accès privilégiée Précipite l'impulsion de vie Vers l’indéfinissable en nous. P. MILIQUE

Publié le 08/02/2015 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Cachez ce sein...

    Dévoilements spontanés, hasardeux ou délibérés d'où émergent volupté, douceur, sensualité...                                                                ...

Publié le 18/01/2015 dans Le charme... par laserlaser | Lire la suite...

Daido Moriyama, à l'endroit, à l'envers

  Volupté détournée que la série des Thighs de Daido Moriyama. Le corps est pourtant là, au plus près, pourrait-on dire, et c'est sans doute ce qui en conditionne le caractère ambigu et presque insaisissable. L'objectif colle quasiment à la peau ; la peau a une odeur, un parfum, une identité, car désirer revient aussi à mettre en jeu le plus que l'œil, le plus que la main (ou...

Publié le 10/05/2014 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

l amant supreme

Publié le 18/02/2014 dans fantastik art par Bestala Condo | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant