Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : rivière

Tags relatifs

Dernières notes

Saudade

Sous la lampe bleue où vivent la nuit mes rêves éveillés   j’entends au loin la rivière qui fait briller les truites au clair de lune   Même au grand jour elles ne fuient pas sous mes yeux où elles peuvent aussi dormir et nager à loisir et sans crainte   car mon regard est parfois si las que tous les ruisseaux et tous les fleuves du monde peuvent s’y engouffrer...

Publié le 19/05/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Aigo de jougnènt

Eaux de confluent Confluence waters

Publié le 28/02/2020 dans │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ... par Avignon | Lire la suite...

L'ENFANCE selon Jacques ARAMBURU

  Enfance, rais d'oiseaux Bouche de tournesol à l'affût du soleil   Lorsque, rivière Chassant le feu de pierre en pierre   Tu captures Les crieurs de conques   Jacques ARAMBURU , Brulant sombre, Cheyne, 2008    

Publié le 18/09/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Le NAGEUR

  Plongé dans des nuées d'oubli et confondu sous un vacarme d'écume, il déploie la mémoire mécanique de gestes simples appuyés sur la seule poussée d'un souffle inné, sans théorème. De ses poissons, la rivière est plus musculeuse que le nageur, ivre seulement d'imiter la roue du moulin, le bois flotté gagnant l'aval.    

Publié le 30/08/2018 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Ludovic JANVIER : RIVIÈRE et SOLILOQUE

  On se fait chier, au long des rivières. Les soliloques. Celui du marcheur qui longe l'eau, celui de la rivière inscrite là pour bouger sans bouger, image de l'éternel et de l'irréversible, cliché du destin jusqu'à l'insupportable. Aucune raison d'espérer face à la rivière et au long d'elle, c'est tout le contraire. Et pourtant son frayage accompagne l'aveu, emporte la rage, ouvre...

Publié le 08/07/2018 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Ludovic JANVIER : RIVIÈRE et RÊVERIE

  Ramuz écrit que la pensée remonte les fleuves. Qui les descend, c'est la rêverie. Sans doute quelque part un gourmand de rivière et de langue aura-t-il déjà dit que rivière  et rêverie  (presque anagramme et mieux qu'anagramme) sont comme les deux faces opposées d'un bruit semblable et qu'on aurait accolées pour jouer avec. Mises en regard pour se laisser descendre...

Publié le 28/06/2018 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Moments d'hiver à la cascade au nom qui fait rire

Avant la descente Bien en pente Dans mes bras ! dit la cascade Dans les embruns Un peu de vacherin ? La récompense Un rayon de soleil Pas la peine d'aller en Sibérie ! À cet endroit, on se baigne. Encore un peu de patience ! Une flaque de soleil Formes de l'eau Soleil des...

Publié le 03/03/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

A 2 VITESSES...

Un petit tour en rivière...

Publié le 24/04/2017 dans PHOTO-GRAPHISTE par Olivier GOMEZ | Lire la suite...

Parole perdue

Photo Ariaga   J'ai déversé des flots de mots dans la rivière de ma vie. Je les ai pensé. Je les ai parlé. Je les ai écrits. J'ai pleuré à l'intérieur en me cognant contre les murs de mon impuissance. Je n'avais pas compris que la Parole est Une et que je ne peux la trouver car elle disparaîtrait en devenant deux. Ariaga    

Publié le 20/10/2016 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Carnet / De la route qui s’éloigne dans le reflet d'une vitre

Avant hier, premier pissenlit. Content de le voir. Hier, la maison qui semblait flotter au milieu des frênes dans le silence du brouillard. Mésanges et moineaux perplexes. Je lis beaucoup de réactions au grand départ de Jim Harrison. J’aime ses poèmes ( Une heure de jour en moins , éd. Flammarion) très narratifs, généreux, sinueux, tour à tour fragiles et puissants, capricieux comme le...

Publié le 02/04/2016 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant