Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poésie univoque

Tags relatifs

Dernières notes

Daledé 2020

D ans le vaste couloir du soir la mémoire serpente… C’est pas que ça me tente C’est que je n’y peux mais et que n’y loge aucun espoir A ses murs, des peintures où d’oublieux portraits portent les yeux ailleurs un sourire distrait à leurs ourlets de beurre m’épure L à, nulle escale, pas un souffle y chemine pied nu dans de larges pantoufles avec le regard cru qui sied à l’ingénu...

Publié le 13/03/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Larme (au noir)

L ’heure est tombée sur mes genoux avec des larmes plein les yeux des gratouillis dans les cheveux et la voix pleine de courroux   A ube, es-tu ma prochaine peine avec ton soleil tout pâlot ton herbe emplie de grenouillots et l’abandon de mes domaines ?   R evisitons quelques histoires… ou non ! Raccrochons plutôt notre verbe à celles demeurées...

Publié le 09/03/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Profitâge

La mer, visage bleu avec mille yeux tout blancs et sa peau se mouvant au caprice des cieux rendu à mes quartiers de plume solitaire dont j'écorche la terre j'en ai bien profité Il m'en reste, au rivage les souffles du voyage L'herbe, sous nos pieds nus ses brins, menues caresses où loge une promesse à nos cœurs ingénus pour mon corps fatigué par la mélancolie qui berce ma folie j'en ai bien...

Publié le 30/07/2017 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

sel fit

J'ai goûté au précieux délice - eh! joyeux jusqu'au précipice ! de quelque douceur avenante et grave, mais évanescente J'ai mendié - jusqu'à déguerpir ! une ombre où m'asseoir et mourir avec mon parme, entier, au four chiffonné quand revint le jour Et puis, j'ai compté sur mes doigts les ingrédients de mes émois Leur somme est cette ritournelle Lors, je suis revenu vers toi sachant ce qui...

Publié le 28/01/2017 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

recollection in fado #54

F i des mélodies coutumières lues en boucles sous le menton J'embarque d'autres, passagères sous un plus léger pull-over parcouru de soyeux frissons A u balcon, je fais prendre l'air à des colonies de chiffons dont l'alignement bayadère achève de curer l'hiver et ses capricieux abandons D élicatesse printanière où vernis sage se confond avec une paix singulière je te garde, à la régulière...

Publié le 01/05/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

pures pertes

La pierre ensoleillée où musardait un rêve La nuée aspirant l'ombre des ris du fleuve Le frisson printanier d'une montée de sève Le trésor océan paré de libre épreuve Les gestes anodins dont fleurissait le sens La croisée des chemins béante à l'ouverture Les intimes festins perlés de fleuve essence Le quadrille des mains griffant leur signature Le chant, d'un seul couplet, que...

Publié le 19/04/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Premier dimanche de printemps (colère suffisante)

Abandon ! Abandon ! des nids, des casseroles des lentes afflictions pissées dans la rigole Mon cœur, pardon ! Par don je t'ai bien fait souffrir Le printemps sera long (plus que l'hiver à fuir) Amène rigodon mes songes sans paroles déroulent ma chanson sur de tendres folioles Qu'est-ce don que ce don vidant sa parabole ? Si ce n'est d'abandon c'est de fort maigre obole Tournez talons,...

Publié le 21/03/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Ultimate jigsaw

U n puzzle est en place avec ses pièces répandues en vrac L a main dessus fouille ce lac T ouille... Il surgira bien quelque histoire de ce sac M ais pas ce soir (il est trop plein) A l’aube nue c’est plus certain T u m’offres quoi ? U n coin de mémoire au carré ? M ille autres sens qui s’y dépensent, rapiécés courent après (leur foi ? leur roi ? leur loi ?) :...

Publié le 02/11/2015 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Eléphante manne

Un pas lourd et l'autre léger j'avance les mains dans le dos comme un éléphant, sans chapeau ni culotte bien ajustée et sans paille au coin de la lèvre un linge collé sur la plèvre ou peut-être le dernier ris qu'un matin - tu ! m'aura servi en pensant à toute autre chose dispensant ce parfum de rose qui se reconnaît aux toilettes où l'humilité, à sa fête s'en raconte des voluptés...

Publié le 02/07/2015 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

indicatif : Pygmalion

N'existe plus dans son cœur affolé ni ne lèche plus son trône n'écoute plus sa plainte alambiquée n'éponge plus son aumône ne remise plus de rêve au secret ne comprime plus ses flancs ne résonne plus qu'en air singulier ne vibre plus autrement et seul aimant   pare de nouveaux jeux ta noble part   tiniak ©2015 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Publié le 02/01/2015 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1