Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : tiniak

Tags relatifs

Dernières notes

55 essentials

T rente-trois essentiels - il ne m'en faut pas plus... A quoi bon s'encombrer quand le cœur est à nu ? C hacun son Angélus à qui sonner les cloches T rente-trois sauts de puce attisant ma caboche I l ne m'en faut pas moins et je les renouvelle L 'un pour le grand festin, l'autre pour mes ficelles E t tous, à mon oreille, évoquant le chemin P arfois j'en ai besoin, parfois je les...

Publié le 13/08/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

pasteurnité(e)

La fleur a séché sur son brin tant la pluie se sera fait attendre Tu me regardes par la main l'âme résolue à se répandre Plus tendrement frisent les ris au fleuve à nos pieds qui se pavanent Je te murmure et tu souris avant de me sertir une vanne Le vert et l'argent se succèdent pour venir clapoter sous les quais Il fait aussi chaud à Tolède pourtant que l'on soit entre cænnais Tu dis...

Publié le 13/08/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Comme ça, playlist...

Comme je voudrais savoir pleurer en dansant (comme cette fille, Elena , aux bras tombants) Comme tu m'es hors de portée, Ô Johnny Boy ! (comme tes accents délurés, en Ode to Joy) Comme il me manque, cet écho pur et si doux (comme le soupir ténu de Léa Seydoux ) Comme nous somme un Clair De Lune et sa surprise (comme bondit, droit au but, Flight Facilities ) Comme vous m'êtes...

Publié le 08/07/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Ulema (mmpôfêmol)

U ne ombre est passée au tableau apprendre sa leçon du jour tandis que d'autres, dans la cour s'emparaient d'un éclat nouveau L e maître lui pose question (est-ce que je l'ai méconnu pour ne l'avoir pas entendu ?) sa craie en main, la ride au front E lle, de se ronger les sangs Lui, patient devant le tableau lui tend la craie, sans dire mot Elle frémit à cet instant " M erde, Maître;...

Publié le 22/06/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

...tilt !

J’ai compris de la vie qu’elle n’attend rien que de naître Que la mort c’est encore l’élégance ultime de l’être Vibrons donc sans façon pour un rire, dans un soupir Que m’émeuve l’heure neuve où s’ordonne un mot à écrire tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK  

Publié le 14/06/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

pas à pas

Je les entends longer mon sang - que meure l'heure ! Souples feutrines dans le living - songes rieurs... Maintenant que j'aime j'attends qu'ils me viennent (en chaussettes mauves) L'âme seule et même écraser la peine (en mon cœur guimauve) Leur chanson, pas à pas lustre un sol déjà las... Est-ce là qu'est ma gloire ? Exemptés, rires gras ! Fi ! "...de vie à trépas..." Voilà, toute,...

Publié le 10/06/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Voyelles en parenthèse

A lors que j'aime encore ton ombre, Sémaphore (au nombre délicieux) m'encombrent trop de cieux E t puis le temps a fui sans le vent, sans la pluie sans le pas des passants (pas sans ronger mes sangs) I l fait soudain plus doux (à m'en tordre le cou) quand le fleuve reflète le vol d'une bluette ( O h, ce n'est qu'un billet) Je ne sais pas prier mais ton prix est le mien tant que l'on en...

Publié le 05/05/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Maints dans la main

Maints dans la main heureux parfums de rose et cendre Le temps sans fond que l'horizon aux rives tendres D'aucun adage - foin des courages ! mouronne au four Dense bréviaire le salutaire et simple amour La paume feu tant que les yeux à l'aube s'ouvre Y joue le sang de ces tourments qui se découvrent Passion rigole en lettres folles de s'inventer Une rivière d'âme et de chair où...

Publié le 27/04/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Taratata

Taratata de falbalas fermée la porte C’est pas tout ça le célibat vaut lettre morte (dit-On !) Alors, voyons tendre giron que veux-tu faire ? Un beau carton dans l’affection pour ton bréviaire ? (c’est court !) Parlant d’amour l’âme est un four à petit feu Quand, dans ta cour là, chaque jour je perds mes yeux (Ô, pleine !) Flan, madeleine pain sans gluten… c’est quoi ton...

Publié le 29/03/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Confession IIMXX

La planète s’échauffe Le prochain âge de glace en est tout marri J’en veux, pour preuve, ton œil trouble, Mienne Amie malgré tes rêves saufs Les cieux sont enrhumés Dessous, c’est la curie ! des impunités crues à l’aboi inhumain des perclus de vertu mouchant nos libertés C’est la ville qui tousse avec ses rues plus vides qu’un vaisseau fantôme et ses fronts compassés aux putrides arômes...

Publié le 20/03/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant