Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : tiniak

Tags relatifs

Dernières notes

Ève de Paris

E lle n'est plus d'ici et ne va nulle part Dans l'ombre qui l'attend, le pavé s'adoucit A sa hanche balance une histoire sous pli et l'ombre qui la suit déploie son avatar V oluptueuse finesse à la souple enjambée elle couve, au secret, ourlé dans un soupir au creux de sa poignée, un pétrin de désir qui lui presse l'allure et le cheveu trempé E lle marque un arrêt à la croisée des rues...

Publié il y a 10 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Eh, colliers !!

E h !... Se pendant, deux tendus sur l'escarpolette... quand, cependant, Perdre-pieds s'en vont à l'école à travers un terrain (qu'on dirait obsolète) mais le leur ! quotidien ! ravagé par Éole ! C ourir sur le chemin - que dis-je ? sur la trace ! avec la bête au cul, les devoirs incertains et l'espoir conjugué à une vie sans faste sur notre table en terre où manque tant le pain ! O h !...

Publié il y a 15 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Idiot grin

I l est là, sous mes yeux, pis qu'un sombre grimoire où je perds la mémoire et mon goût pour la danse ! Il ignore mes jeux, pétri de suffisance avec son texte-à-trous, réglé sur dévidoir... D éjà qu'on est bien loin de ma chambre complice il me met au supplice à différer mes joies (d'aller par les chemins - ces rues pleines de voix étranges par nature; brûler mes artifices...) I l attend...

Publié le 18/07/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

S'il faut raison garder...

La raison n'est jamais si crue qu'après délire De même qu'un soupir vient clore un bel élan elle instille, profond, son serein élixir et polit les débris laissés par l'ouragan Ce n'est pas seulement que le désir de vivre (plus vaste, plus ancien, secrétement enfoui) c'est plutôt s'arrêter que d'encore être à suivre et, d'un moment de paix s'arranger à l'abri L'observer, c'est déjà être mieux...

Publié le 27/06/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Haut et fort ?

(...point de comm') O h l'effort (haut et fort) de produire et d'induire et le bon, et le pire et d'en être content... U n geste, cependant fait défaut à l'adage et fomente un outrage (consubstantiellement) T out ne va pas sans rien et rien est impossible la vie m'en soit témoin (elle a horreur du vide !) R ien à foutre ? Mon derche ! Bien sûr que si, partout ! (eh ! "mon...

Publié le 25/06/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Le tigre, la plèvre et l'ânon

J'ai vu, en un instant, ce tigre être effacé par une grille d'accords. D’accord, mineurs ! Oui, d’accord, mais quand même… Il disait, pour lui-même : « elle sait comme je l’aime, non ? ». Sans foire ni pardon; il s’est évanouit, comme une mélodie se fond dans la mémoire, avec un feulement noir, contrit, de fol amant éconduit, sans (autre ?) préavis que l’histoire. Je conserve le goût...

Publié le 23/06/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Retourne-m'en !

D 'un mot sur le frigo, organiser le monde Observer mon ego se vider par la bonde... A i-je bien tout rangé les enfants à bonne heure ? Quoique j'aie travaillé, ça ne fait pas mon beurre ! V oyez dans quel état me plongent ces papiers... Pour demain, je prends quoi : pull-over ? chemisier ? I l m'énerve ce con, à me jauger le cul !! Pas grand chose au balcon, et voilà ! c'est foutu......

Publié le 13/06/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Tout's les mamas

Oh, pleurs, douleur, sourde fatigue ! Des yeux brûlants sur les écrans à la raison comme des mouches vibrant en vilain rigodon sur un papier-glue, louche... Des cinémas aux tragédies de pacotille qui s'invitent - et à la maison, dites ! pour vendre des models abscons... Et allez, va ! purée de pois dans les esgourdes Sur le mot dit au rouge fruit claquer la lourde ! Toutes les heures...

Publié le 03/06/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

siam

S ans avoir payé mon tribut, une heure avant je n'étais qu'un frustre inconnu, aux yeux béants I l n'attendait que son écot d'ancien passeur et fut surpris par ma persistante fraîcheur A utrement, il m'aurait benné sur les ordures pour que j'aille frayer avec d'autres saumures M aintenant qu'il m'embarque sur le fleuve brun j'entends vibrer mon nom vers la rive d'airain tiniak ©2018...

Publié le 19/05/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Wee-Mah-Way (Nocturne)

C'est bien la nuit ! C'est bien la pluie ! L'ombre est partout striée de fuites Ici et là, piquée d'orange Belle Cybèle, nuit de challenge À hue, à dia les aléas ! N'étaient tous ces fâcheux portiques irais mon mode automatique si droit que je sois sans mes bottes zivaguer, plus près de ta roulotte (oui mais, vois-tu, Renarde oblongue ? ma route est longue, longue, longue...) Y a pu d'...

Publié le 13/05/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant