Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : tiniak

Tags relatifs

Dernières notes

Impressions miel-anis

Impressions miel-anis   Lissant, de mon carnet, une lèvre du fleuve je viens désemparer les façades bourgeoises du rang de peupliers, je sais qu’elles me toisent et je les tournedose avec un pet pour preuve Ça clapote en famille à la dominicale l’On se dit des broutilles sans craindre l’écho avec l’œil qui pétille au gré des plis de l’eau Ça pèche, ça sourcille... Eh ! ça fait...

Publié le 11/09/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Amicalement, tiens !

Son tout premier prénom faisait chanter la pierre Ses bras, depuis son tronc, accueillaient les mystères Avec son verbe cru, il conspuait l'enfer et, des salamalecs, les chiants qui vont de pair Jipé, c'est Yves Simon dans un cœur lycéen Jipé, c'est un bonbon qui se refuse aux chiens ! Jipé, c'est un regard amoureux des festins C'est l'ami qui m'apprit qu'être amis c'est sans fin Comme...

Publié le 02/09/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Icelle

Celle-ci me plaît tant que j’en oublie mon âge aussi de rester sage et de paître, à mon champ Je lui voue, c’est certain, d’impétueux tourments mais rogne proprement ces élans dans ma cage Je la vois... Je la vois (et peut-être l’entends-je ?) battre ses ailes d’ange avec l’œil en enfer Boire jusqu’à la lie son féminin mystère me prendrait cette année et l’autre, qui dérange Elle va rire un...

Publié le 31/08/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Nihil Lied

La vie prend des chemins d'arabesques oblongues pour nous tendre la main et guider nos poussières que des vents hasardeux arrachent à la pierre essaimant des ailleurs aux dents plus ou moins longues ce durant, il faut être, aussi savoir aimer La mort est une lèvre ouverte sur un gouffre avec les yeux postés aux quatre coins du temps elle aspire, elle aspire et tout passe dedans au bout de...

Publié le 29/08/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Qui ? Dame... !

L'ai-je trop écoutée, cette obscure chamade ? J'allais, ma promenade, auprès des berges crues tout oreilles tendues parmi les bousculades à espérer d'un cœur qu'il m'apparaisse nu Mais, simulacres, transe en l'inique "bonsoir..." crachat au dévaloir et rêves sans partances ! Il est, à l'évidence, un risque de surseoir mais bien plus périlleux d'invoquer les errances L'amie que je chérie pour...

Publié le 27/08/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Downtown walk through

D es mains déchaînées s'en racontent... Pas loin, sur un chemin de honte des coups pour rien, des embuscades aux gras teints, aux nuits de muscades et puis s'engoncent dans les porches lames légères sous les torches O n n'a rien vu (c'est mieux, ça comme - mais si, tu le sais bien, bonhomme) W atusi, hey! what did you see? Si je m'en réfère à ces cornes à l'extrémité de tes doigts tu...

Publié le 22/07/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

méninges à l'étendoir

J’en pince au fil des mots des vers comme des linges Certains pour leur vaste pâleur qui borde et déborde le jour cet autre, fier d’arborer à la printanière sa campanule déboutonnée ou cette gaze qui brode d’intimes trouées en une phrase J’en caresse le col pour en être à meilleure école J’en lisse les bordures pour aplanir leurs tessitures Et quand le vent, au soir d’été fait se mouvoir...

Publié le 14/07/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

L'accident, tellement !

Un accident de plus, à l'instant, se fait jour (peut-être, une autre fois, nous parlerons d'amour) Fi de mes vœux piquant des deux j'y plonge un regard affamé (pis qu'après jeûne ou ramadan !) j'en abouche, toute, l'aubaine qui m'éloigne autant de la haine qu'il est possible d'être heureux à s'en battre de la semaine (laborieuse, comme toujours...) A ce fragment de la journée, l'heure est en...

Publié le 01/07/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Lucy, dites... Eh !

L e ciel, de nouveau, vers l'âme erre couvrant la cité de son biais mal bleui, moutonnant où je dardais mes yeux (pour y voir quelque Autre à aimer ?) ne me livra aucun mystère U n soufflet demeurait, pourtant venant du sud et quart nord-est Il fredonne 'a forest' pour que j'en reste sur les dents C 'est pour quoi, cet air folk ? Y aurait pas plutôt un bon rock ? *** D éjà, qu'le...

Publié le 20/06/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Leaving, roam

(At last, Poor Yorick!) Eh bien, roulez, roulottes ! de mes yeux vers mon cou Caressez-moi la joue je lève ma carotte glaciale prise au fond de la glotte où mon senti-mental falote Il faut partir ? Allons ! Nul novi sub sole... poinçonné, le ticket mène à destination C'est le lot... sans ficelle et nul papier cadeau pas même pour Cybèle « Oui, oui ! Je viens, j'arrive... » La porte...

Publié le 31/05/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant