Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : acrostiche

Tags relatifs

Dernières notes

Daledé 2020

D ans le vaste couloir du soir la mémoire serpente… C’est pas que ça me tente C’est que je n’y peux mais et que n’y loge aucun espoir A ses murs, des peintures où d’oublieux portraits portent les yeux ailleurs un sourire distrait à leurs ourlets de beurre m’épure L à, nulle escale, pas un souffle y chemine pied nu dans de larges pantoufles avec le regard cru qui sied à l’ingénu...

Publié il y a 17 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Trépied pour un regard

C e pavé, sous mon pas, me semble d'éternité me mène à mon trépas, mais je ne crains pas la mort je sais lire mon nombre (d'où que me vienne l'or) à l'aune de mes amours et de mes amitiés « ... E t, pourquoi pas, un cinéma ? »  L à, je fouille mes poches, sous les yeux. I l est là, devant moi, avec cette question simple; et j'explose ? Nan ! Je souris du nombril et puis, ça...

Publié le 17/02/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Schéma

SCHEMA   S erpent écru entre les monts pelés de Rêve je m’approche, à pas mesuré, d’où tu t'achèves les mains dans le dos, le front sous le vent avec le paletot d’un autre, et sombre ! au flanc   C haque pas entraînant sa suite, au pleur du soir je me résous à ton invite et son pouvoir ainsi qu’en son temps, errait d’époque en époque dans un roman...

Publié le 17/02/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Maïa

Ilet sous le vent à Maïa I l pleut sur la fratrie, des yeux fermés au monde L es rires enfantins s'étouffent dans les fleurs E peautre et lavandin se gavent de nos pleurs T oute ombre désormais cache une tête blonde S eule, en son océan, Maïa trempe son pied O ù, naguère agités, les flots se font plus calmes U n exotique plant la couvre de sa palme S ilence,...

Publié le 27/12/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Impressions miel-anis

Impressions miel-anis   Lissant, de mon carnet, une lèvre du fleuve je viens désemparer les façades bourgeoises du rang de peupliers, je sais qu’elles me toisent et je les tournedose avec un pet pour preuve Ça clapote en famille à la dominicale l’On se dit des broutilles sans craindre l’écho avec l’œil qui pétille au gré des plis de l’eau Ça pèche, ça sourcille... Eh ! ça fait...

Publié le 11/09/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Downtown walk through

D es mains déchaînées s'en racontent... Pas loin, sur un chemin de honte des coups pour rien, des embuscades aux gras teints, aux nuits de muscades et puis s'engoncent dans les porches lames légères sous les torches O n n'a rien vu (c'est mieux, ça comme - mais si, tu le sais bien, bonhomme) W atusi, hey! what did you see? Si je m'en réfère à ces cornes à l'extrémité de tes doigts tu...

Publié le 22/07/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Blue Hour

B aisse la garde, Ô temps ! L ’heure est enfin superbe avec ses yeux partout lovés autour du cou dans la pierre, dans l’herbe et sous les caracos tandis que la planète a pris un coup de chaux et palotent les nuées délabrées au ciel abandonné où nul vent ne falote U n pas franc, l’esprit plein du regard qui me tient dans la pâleur de son ardeur au mutisme sonore dont mon âme s’honore et...

Publié le 26/06/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Lucy, dites... Eh !

L e ciel, de nouveau, vers l'âme erre couvrant la cité de son biais mal bleui, moutonnant où je dardais mes yeux (pour y voir quelque Autre à aimer ?) ne me livra aucun mystère U n soufflet demeurait, pourtant venant du sud et quart nord-est Il fredonne 'a forest' pour que j'en reste sur les dents C 'est pour quoi, cet air folk ? Y aurait pas plutôt un bon rock ? *** D éjà, qu'le...

Publié le 20/06/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

PoLétique ment, vôtre...

P oésie est une acuité au-delà du regard pourtant que regarder, c’est déjà mieux que voir O ù vont les sentiments quand ils sont dévoilés ? L à, ta main dans la mienne, aiderons-nous le monde en jouant à marelle et ses ouïes demi-rondes ? E lle est belle, ta main, avec ses joues rosies T u dis : « attends un peu »; moi : « d’accord ! » et les grands bras du ciel embrassent nos essors...

Publié le 25/05/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Jardine, âge !

T si hi ! Entre, méandre en ce tendre jardin Viens, partageons le pain aux graines chatouilleuses qui bordent le chemin de nos ombres frileuses et tendent leurs rameaux, verts de tendres festins I l me vient des endroits aux moments à l'envers... Tu sais, où les moulins ont arrachés leurs bras pour dire à Don Quichotte : "Eh, mais non ! c'est pas moi !" tandis que les géants qu'il...

Publié le 16/05/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant