Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : impromptu

Tags relatifs

Dernières notes

Moais Blues

I ls restent plantés là, flatulant, dos à la mer Tels cinq doigts d’une main surgissant de sous la terre à saluer, muets, un Lion dans l’atmosphère (non pas les villageois sidérés par leur mystère) L e défi persistant dans leur insigne attitude a nourri quelque rêve, épuisé nombre d’études et démultiplié un goût pour l’incertitude (témoins décomplexés d’une ère d’incomplétude) E t...

Publié le 14/02/2019 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Franz Schubert (1797-1828) : Impromptu Op.90 No.3

Alfred Brendel, piano

Publié le 26/09/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

HISTOIRE DE POÉSIE 2

A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire. Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de narration, de...

Publié le 10/01/2017 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Franz Schubert (1797-1828) : Impromptu en sol bémol majeur Op.90 (D.899) No.3

Vladimir Horowitz (1903-1989) en concert à Vienne en 1987   L'Impromptu n° 3 en si bémol majeur est surnommé « Rosamunde » car son thème est une variation de sa musique de scène. Schubert avait déjà réutilisé ce thème dans le Quatuor à cordes n° 13 en la mineur, D. 804, également surnommé « Rosamunde ». A noter que cet Impromptu de Schubert a illustré plusieurs films,...

Publié le 10/11/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

UNE LUEUR DE FIN DU MONDE

    UNE LUEUR DE FIN DU MONDE   C'est un univers parfaitement incohérent, Une atmosphère lourde, difficilement descriptible. Comme derrière tout masque authentique, S'exprime la part de doute Et les égarements dangereux de la pensée.   Il possède, caché en lui, des forces qu'il ne soupçonne même pas. Des...

Publié le 02/09/2016 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Franz Schubert (1797-1828) : Impromptu Op. 90 No. 3, D 899

Transcription pour violoncelle et piano de Heifetz/Rostropovich Mstislav Rostropovich, violoncelle - Alexander Dedynkhin, piano

Publié le 08/07/2015 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Les regardeurs

Nous cédons trop aisément à une réaction de défense. Rechercher une protection, c’est inviter l’ennemi chez soi sous prétexte de l’amadouer. À invoquer la peur, on pénètre sur son terrain de chasse. Seul le patient exercice de la volonté de vivre dissipe la crainte que parsème une nécessité qui n’est pas la nôtre.  RAOUL VANEIGEM  : "Nous qui désirons sans fin ", Folio, 1999....

Publié le 16/02/2015 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

LA FEMME IMPROMPTUE

  L A FEMME IMPROMPTUE Du murmure incessant de tes pensées surgira forcément La nécessité d'emprunter le chemin qui mène à l'ailleurs. Grâce à cela je te retrouverai, belle femme au visage radieux, Les sens apaisés et le cœur léger, ensoleillée de joie de vivre, Unique de cette exceptionnelle fusion de chaleur et de générosité. Et comme l'intelligence...

Publié le 10/01/2015 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

FUSIONNEL IMPROMPTU

  FUSIONNEL IMPROMPTU   Tour à tour noir ou agréablement léger S'établit un rapport de dépendance de plus en plus fort A certaines saveurs anciennes dans leur noble simplicité.   On peut parvenir à une vraie joie de vivre Au travers le mordant, l'absurde et le malheur, A peine gêné par l'intérêt particulier Porté aux hasards et aux...

Publié le 13/05/2014 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

FUSIONNEL IMPROMPTU

  FUSIONNEL IMPROMPTU   Tour à tour noir ou agréablement léger S'établit un rapport de dépendance de plus en plus fort A certaines saveurs anciennes dans leur noble simplicité.   On peut parvenir à une vraie joie de vivre Au travers le mordant, l'absurde et le malheur, A peine gêné par l'intérêt particulier Porté aux hasards et aux...

Publié le 03/03/2014 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant