Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poète

Tags relatifs

Dernières notes

INQUIETUDE (Paul GERALDY)

Enfantine, tu fais bruire D'un rire clair, aérien, L'ombre inquiète où je respire Je n'aime pas t'entendre rire. Tu ris trop fort. Tu ris trop bien. Dans la maison lorsque tu sèmes Tant de santé, tant de clarté, Tu dois te suffire à toi-même. Il faut à ma sécurité Que tu sois plaintive, dolente Et câline, et que tu te sentes Toute petite. J'ai besoin De te...

Publié le 20/11/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

FLEURS FANEES

Fleurs d'été fanées Maillots de bains rangés Soleil pâle automnal Amical en rival On va trinquer Avant d'évoquer Les soirs d'été Avec complicité.

Publié le 11/10/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Poème : Oublie, efface

Un poème écrit les du 28 mai au 1er juin. Photographe : © Dom's Shootings . Modèle : k-méléon. Oublie, oublie Tous les mots que l’on s’est dits Efface Les batailles, les volte-face Retiens, retiens Tes yeux, tes yeux dans les miens Finis, finis Les silences et les non-dits Gommés Les peut-être et les jamais Ne reste, ne reste Que la seule...

Publié le 01/10/2016 dans Clé de mes... par mari6s | Lire la suite...

CHANT D'AUTOMNE - Charles BAUDELAIRE

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ; Adieu, vive clarté de nos étés trop courts ! J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres Le bois retentissant sur le pavé des cours. Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère, Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé, Et, comme le soleil dans son enfer polaire, Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et...

Publié le 24/09/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

APRES L'ORAGE

Le temps fait  Ce qui lui plait Jours de pluie Jours de soleil Les paysages Ne sont pas pareils Après l'orage Plus de bruit La nature se remet Et fait des projets.

Publié le 18/09/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Henri Thomas, Poésies

                      Un oiseau   Un oiseau, l’œil du poète s’en empare promptement, puis le lâche dans sa tête, ivre, libre, éblouissant.   Qu’il chante, qu’il ponde, qu’il picore, mélancolique, d’invisibles r ains d emil dans les prés de la musique,   quand il regagne sa haie,...

Publié le 05/09/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

PAPA, MAMAN

Papa, maman En cinq ans Et quelques mois Vos cercueils en bois Se sont rejoints Dans un coin Du cimetière Devant qui l'on passait Pour aller chez Andrée Cousine fermière. Papa repose en bas Maman en haut Je vous parle tout bas Mes quelques mots Vont aussi à Mémé Qui repose à côté De vous deux Marguerite...

Publié le 17/08/2016 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

L'ETE

L'été douceur L'été couleurs Revoilà l'été On danse l'été On chante les fleurs De toutes les couleurs Voici la chaleur Et la bonne humeur Les salades composées Les plats froids Et les desserts glacés Sont faits pour moi.

Publié le 04/07/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Hommage à Yves Bonnefoy...

Yves Bonnefoy n’avait pas besoin d’entrer dans la Pléiade pour faire figure de son vivant de classique de la poésie de langue française. Il s’est éteint vendredi 1er juillet, à l’âge de 93 ans. Comme nulle autre en son temps, l’œuvre considérable de ce poète a plongé ses racines dans les pensées de l’existence, en acceptant de relever les défis posés par la philosophie à la poésie après...

Publié le 04/07/2016 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Le poète

Le poète n’a pas peur de la mort Il est plus vivant que les vivants Il est entré en osmose avec le monde Celui des faits, des idées, des espoirs Il compile ses impressions à sa façon : Une petite boule entre deux doigts Qui contient tout son être et plus Elle brille de mille feux sans brûler Elle réchauffe les cœurs purs Elle ouvre à l’autre lieu, celui De l’inconnaissance...

Publié le 23/06/2016 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant