Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poète

Tags relatifs

Dernières notes

Musica et Carmina

  Patricio Cadena Pèrez , interprète de musiques baroques, classiques et contemporaines, est aussi fin connaisseur du répertoire folklorique latino-américain : malambo, chacarera, tango, candombe argentins, valses, marineras péruviennes ; bossa, choros, choriño, brésiliens ou encore pasillo, yumbo, sanjuanito, albazo équatoriens…Son répertoire est riche et dense. Le chant fait aussi...

Publié le 18/10/2017 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

JUSTE ELLE

On la disait Un peu sauvage Dans son jeune âge Elle aimait l'anglais Douce, mais aussi Mal dégrossie Un peu têtue Disait sa mère De sa voix pointue Comme une vipère Rarement jalouse Elle avait le blues Quand son Portugais  Un grand dadais La négligeait Elle allait draguer Elle vacillait Et s'ennuyait Toute sa jeunesse Elle le confesse La rendait cafardeuse Comme l'eau...

Publié le 04/10/2017 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

LA PETITE RUE SILENCIEUSE (Paul Fort)

Ce poème me rappelle mon enfance, ma petite soeur l'avait appris et avait dessiné la petite rue sur la page de gauche de son cahier de récitations. LA PETITE RUE SILENCIEUSE Le silence orageux ronronne. Il ne passera donc personne ? Les pavés comptent les géraniums. Les géraniums comptent les pavés. Rêve, jeune fille, à ta croisée. Les petits pois sont écossés. Ils...

Publié le 28/09/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

LORD BYRON, GENIE FATAL ET SOUFFRANT

George Gordon, Lord Byron (1788-1824). Ce poète anglais, qui se disait destiné à ne jamais être heureux, fut un enfant farouche et passionné. Affligé d'une boiterie singulière, car une de ses chevilles cédait sous le poids de son corps, il était révolté, susceptible, orgueilleux, provocant et violent. Des études d'histoire et de latin devinrent pour lui "un refuge de paix et de plaisir"....

Publié le 14/09/2017 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

JULES LAFORGUE, UN CREATEUR DU VERS LIBRE

Jules Laforgue (1860-1887), poète français, est né à Montevideo (Uruguay). Il connaît quelques années de vache enragée pendant lesquelles il tente de survivre en vendant ses poèmes et ses dessins à des revues. À vingt ans, il trouve un poste de lecteur en Allemagne, auprès de l'impératrice Augusta à Berlin. Il occupe cette fonction pendant cinq ans.   Il publie deux recueils :...

Publié le 07/09/2017 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

PLUIE D'ETE

Il a plu ce matin Bonne nouvelle Pour les arbres Arbustes aussi Pour les fleurs Pluie d'été Soulagement Pour arbustes Desséchés En souffrance Qui crient Depuis des mois Il a plu ce matin Bonne nouvelle Pour la terre Pour les herbes Des prés Pour les animaux L'été est-il terminé ? Temps gris De temps en temps Ne fait pas de mal.

Publié le 23/08/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

NUAGES

Nuages filent Vers la mer Attirés. (photo prise ce matin vers 11 heures)

Publié le 10/08/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

AU VILLAGE

Les vieilles maisons grises S'endorment La lumière se brise Sous l'orme On dirait que tout se meurt Lentement Pierrot frissonne de peur En passant Au-dessus de la source Ancienne Il a peur pour sa bourse La scène Des vieux assis sur un banc Rassure Ils racontent triomphants L'aventure De leur ami le berger...

Publié le 18/07/2017 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

LE TEMPS ET LES SAISONS

J'ai rêvé d'hier Des années passées Des choses abandonnées Maman était si fière De sa petite maison Le temps et les saisons Changent les horizons Pourquoi vivre longtemps Ma petite maman ? (hommage à ma maman qui est décédée le 31 juillet 2016)

Publié le 15/07/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Ezra POUND POÈTE

  ... Ce n'est pas, Raana, que mon chant vibre avec plus d'intensité Ou plus de douceur que celui d'un autre, mais je suis Ici Poète, je bois réellement la vie Comme les petites gens boivent le vin.   Ezra POUND , Poèmes, NRF-Gallimard, trad. Michèle PINSON, 1985.    

Publié le 09/07/2017 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant