Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : pierre autin-grenier

Tags relatifs

Dernières notes

Infinie patience des fenêtres

Infinie patience des fenêtres, jamais fatiguées d'ouvrir à nos regards absents des matins sans cesse renouvelés, des soirs chargés de parfums, des journées entières avec vue sur la mer et souvenirs d'enfance. Heureux celui qui sait, par une fenêtre large ouverte sur rien du tout, découvrir la vie, sentir soudain frissonner la peau du monde ; il peut sans frayeur aucune s'élancer dans l'air :...

Publié le 06/06/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Un jeudi soir

ils sont censés lui rendre hommage ils se sont réunis pour l’occasion dans la plus belle librairie de la ville chacun a attendu son tour pour causer personne n’a coupé la parole à son voisin ou à sa voisine on était entre personnes polies et bien intentionnées ce que n’avait pas toujours été le cher disparu une critique littéraire qui l’avait connu s’est...

Publié le 13/04/2020 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

P.A.G.

C’est une amie que j’étais venu visiter en ce lieu un peu retiré de la ville. Le gardien m’avait indiqué : allée 146 A, emplacement 58, près le monument. Peut-être m’étais-je bien traîné deux heures déjà d’un passage l’autre et sans succès aucun lorsque, abandonnant ma quête et décidé à m’en retourner, mon ridicule bouquet de lilas sous le bras, une date gravée seule sur une plaque...

Publié le 04/04/2020 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Une trilogie en petits morceaux

Lire, relire...   Pierre Autin-Grenier, Je ne suis pas un héros suivi de Toute une vie bien ratée et de L'éternité est inutile , La Table ronde, Petite vermillon, 2019   Toute une vie bien ratée , Gallimard, 1997. Folio, 1999   Pierre Autin-Grenier , né à Lyon il y a quelques dizaines d’’années, décédé en 2014,  circulait...

Publié le 03/11/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Fureur et nostalgie

Lire, relire... Pierre Autin-Grenier, Friterie-bar Brunetti , Gallimard, L’arpenteur, 2005, La Table ronde, Petite vermillon, 2019   Les souvenirs conduisent Pierre Autin-Grenier dans le quartier de la Guillotière, à Lyon, où dans les années 1960 se côtoient la fine fleur du populaire et de jeunes apprentis poètes préparant la révolution. Il y a là, dans la Friterie-bar...

Publié le 03/11/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

”N.A.W.A.”, Jour J !

C’est quoi, « N.A.W.A » ? Une revue musico-littéraire, avec de gros morceaux de poésie-documentaire à l’intérieur. La périodicité ? Mensuelle. C’est où, « N.A.W.A. » ? Là  Et c’est gratuit. Concrètement, y’a quoi, dans « N.A.W.A. » ? Dans le # 1, vous trouverez par exemple un édito saignant , des histoires de...

Publié le 15/04/2019 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Bricoler dans l’essentiel

Pierre Autin-Grenier, Les radis bleus , Gallimard, Folio, 2005. ​Réédition augmentée de 11 inédits et d'une illustration en couverture de Georges Rubel, Les Carnets du Dessert de Lune, 2018   Dans Heinrich von Ofterdingen , le héros de Novalis disait : « C’est la Fleur Bleue que je meurs d’envie de découvrir ». Deux cents ans plus tard, Pierre...

Publié le 13/12/2018 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Gourmandises (conservées dans mon dernier carnet)

« Ça va tellement mal aujourd’hui que je vais écrire un poème. » (Richard Brautigan)   « L’artiste est toujours quelqu’un qui pourrait aussi bien ne rien faire, se satisfaire de l’immersion dans le monde et d’une vague rêverie associée. » (Michel Houellebeck)   « Le mépris des méprisables est couronne. » (Albert Cohen)   « Pour en arriver là, il m’a...

Publié le 30/01/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

TOUTE UNE VIE BIEN DISPARUE

  Quand Pierre Autin-Grenier se lance dans une enquête autour d’Élodie Cordou, une femme censément disparue, on n’attend pas de lui un strict procès-verbal comme celui établi par Breton autour de sa Nadja. Et de fait, son récit progresse par longues phrases qui toutes s’enroulent autour du même cœur. « Élodie Cordou », plus qu’un nom, presque un mantra poétique....

Publié le 09/01/2018 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Points de suspension

Pierre Autin-Grenier, Analyser la situation , Finitude, 2014   Cette fameuse éternité que l’ami Pierre jugeait inutile, il en gardait toutefois malicieusement un morceau pour le servir bien mijoté à ses fidèles lecteurs, accompagné d’un goûteux flacon d’humour soigneusement conservé tout au fond de sa réserve à cogitations. Et cela donne neuf textes à savourer avec lenteur,...

Publié le 22/11/2014 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant