Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : philippe picquier

Tags relatifs

Dernières notes

Anonyme, «  La blancheur de la lune dans la nuit »

Carte de Duhuang, vers 650, dynastie Tang. Une des premières représentations des étoiles.     « La blancheur de la lune brille dans la nuit, Des criquets crient dans le mur de l’est. La Grande Ourse indique l’hiver, Les étoiles ressortent dans le ciel, La gelée blanche mouille les plantes dans la campagne. Le temps soudain change, La cigale...

Publié le 06/09/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Wang Shifu, « Le pavillon de l’aile ouest »

Le mariage de Zhang et Yingying, représentés sous forme de marionnettes. Édition de Min Qiji, 1640   « Vous balbutiez de honte, n’osez lever la tête, Votre visage caché dans l’oreiller. De vos cheveux en nuages épars tombent vos épingles d’or Et le désordre de votre chevelure ajoute à votre charme. Je déboutonne votre robe, dénoue votre ceinture, Une odeur...

Publié le 10/07/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Oreiller d'herbe ou Le Voyage poétique de Natsume Sôseki

Avant toute chose, je vous invite quelques secondes dans les coulisses de ce blog pour vous avouer ceci : je ne parviens pas à débuter mon billet à propos de ce livre magnifique (et donc, conséquemment, je le débute. Merci). Il faut dire qu'il ne raconte pas grand chose à proprement parler. Il y a bien un point de départ, assez éculé par la littérature depuis, d'ailleurs : Un jeune...

Publié le 09/04/2020 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Ishikawa Takuboku, « 7 tankas »

  « Tout comme l’enfant qui parti en voyage revenu au pays s’endort aussi doucement en vérité est arrivé l’hiver   Chose plutôt rare que ce calme plat dans mon cœur quand j’écoute avec plaisir jusqu’à l’horloge qui sonne   Ah si pour sincèrement lui ouvrir mon cœur j’avais un ami ! Je commencerais par lui parler de toi   Ce...

Publié le 31/12/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Le restaurant de l'amour retrouvé d'Ogawa Ito

J'ai beaucoup aimé participer au Blogoclub en juin dernier (il n'y a pas à dire, les lectures communes, c'est quand même sympa), aussi ai-je sauté sur l'occasion de remettre le couvert (sans mauvais jeu de mots) quand j'ai découvert que ce titre-là était au programme du 1er mars : En ce moment, j'ai des envies de littérature japonaise. C'est l'histoire de Rinco, 25 ans, soudainement...

Publié le 01/03/2019 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Ge Fei, « La barque égarée »

DR   « Un midi de la fin de l’été, alors que l’oncle faisait sa sieste dans la bibliothèque, il s’était rendu dans la cour du pavillon de bambou. Xing s’était endormie sur une chaise longue sous un ginkgo. Elle tenait à la main un livre sur les légendes des vingt-quatre périodes du calendrier solaire. Le livre ouvert se soulevait sur sa poitrine. Xiao se trouvait tout près...

Publié le 21/06/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Ishikawa Takuboku, « Une poignée de sable »

«  T ô t ce matin é crite par cette jeune s œ ur qui a d é j à pass é l’ â ge de se marier j’ai lu une lettre qui ressemblait fort à une lettre d’amour   Que quiconque la lisant ne puisse m’oublier telle est la longue lettre que je voulais écrire ce soir   Grondé un cœur d’enfant éclate en sanglots Tel est le cœur que...

Publié le 20/06/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Fantômes et samouraïs

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4   Les écrivains japonais occupent une belle place dans ma bibliothèque.   J’ai pu en rajouter un nouveau récemment, grâce à cette excellente collection qu’est Picquier Poche , déclinaison poche des é ditions Philippe Piquier , spécialisé...

Publié le 01/06/2009 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

Manuel d'érotologie Arabe - le jardin parfumé

je viens de lire sur la blog de A.M.D.H un extrait d'un livre, Les jardins parfumés," Arraoud al âtir"  d'un certain Cheikh Nefzaoui. l'extrait s'intitule " Les femmes dignes d'éloges " dont voici le texte: Pour qu'une femme soit goûtée par les hommes, il faut qu'elle ait la taille parfaite, qu'elle soit riche en embonpoint. Ses cheveux seront noirs, son front large ; ses...

Publié le 15/12/2006 dans Adibs1 par adibs1 | Lire la suite...

Page : 1