Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : perdition

Tags relatifs

Dernières notes

Adieu ma concubine

  Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion Saint Augustin Par V.A. Et si l'indicible était inexprimable ? En fait j'ai peur de te faire peur avec mes mots. Quelquefois mon langage s'emballe comme un cheval fou, qui n'en peut plus d'être bridé et voudrait enfin courir comme il le sent, n'est-il pas né pour cela ? Il faut pourtant que...

Publié le 22/05/2013 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Scène perdue

      La gueule pleine de sang plus ou moins vrai, il parle encore :     Vous savez ou vous ne savez pas mais la scène, c’est l’endroit où nous les morts, on est chez nous On a débarqué de tous les siècles depuis qu’on s’en souvient On est bigarrés en diable, couverts de sang et plein d’amours tordues, et les plus fieffés...

Publié le 14/11/2012 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Voilà

      On fuit l’ennui dans des divertissements innombrables, amours et affaires, romans et spectacles, réels ou fantasmés qu’importe ; puis leur bêtise et leur répétition, leur vanité en un mot, si l’on ne s’y perd pas, dépose aux rives d’un ennui neuf, immensément serein, réconcilié avec les morts, dans la forteresse de l’enfance, désormais...

Publié le 10/09/2012 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Les chroniques de Lisianne #21. Jérôme seul dans sa bulle.

Au début je voulais écrire à ta charmante épouse, puis en y réfléchissant j’ai préféré t’adresser cette missive. Puis en y réfléchissant encore plus j’ai préféré adresser ce texte à vous deux. Ainsi mon cher Jérôme et Madame la charmante épouse je vous adresse mes salutations les plus distinguées. Pour celles et ceux qui ne comprennent rien il faut revenir ici-même et lire la...

Publié le 18/04/2012 dans Leshaker par Cyril B. | Lire la suite...

Chemin vers Pâques (6)

[23] Oui, tel est le salut, et il n'y en a pas d'autre. Car l'homme est ainsi fait que, ou bien il atteint le salut , et c'est l'accomplissement total de lui-même et le bonheur plénier dans la vie éternelle , ou bien il le manque, et c'est le naufrage irrémédiable, c'est la perdition , c'est la "seconde mort", c'est l' enfer . L'homme est fait pour être divinisé, et il reste...

Publié le 14/03/2011 dans Traversées... par O.B | Lire la suite...

La grande route

Le mensonge est aliéné au secret, Légitimé, prudent et raffiné ; Aveugle à tout sauf à son intérêt, Il forge des fers pour l'esprit [...] WILLIAM BLAKE extr. "Nouveaux vers gnomiques" traduits de l'anglais par Alain Suied Pour connaitre le début de cette histoire, vous pouvez cliquer sur l'image   Nous regrettions les trottoirs de nos villes, l'absence de vitrines...

Publié le 14/10/2010 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Page : 1