Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : ennui

Tags relatifs

Dernières notes

Méditation - des distractions et sécheresses dans l'oraison

« Mais je ne suis pas, direz-vous, le maître de mon imagination, qui s'égare, qui s'échauffe, qui me trouble ; mon esprit même se distrait, et m'entraîne malgré moi vers je ne sais combien d'objets dangereux, ou du moins inutiles. Je suis accoutumé à raisonner ; la curiosité de mon esprit me domine : je tombe dans l'ennui, dès que je me gêne pour la combattre : l'ennui n'est pas moins une...

Publié le 14/03/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - Les exercices de piété

« Pour vos exercices de piété, je ne vois que deux choses : l'une est de souffrir en paix l'ennui, la sécheresse et la distraction quand Dieu l'envoie, alors elle fait plus de bien que toutes les lumières, les goûts et les sentiments de ferveur ; l'autre est de ne se procurer jamais par infidélité cette espèce de distraction. ll faut se donner quelques amusements pour se délasser l'esprit...

Publié le 18/02/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - Courage !

« Du courage ! Encore du courage ! Et toujours du courage ! Nous n'avons pas le droit de dire ni même de penser que la vie est triste. La vie est une chose magnifique ; seulement il faut l'envisager sous son vrai jour. Si vous la regardez dans la réalité présente, avec sa succession d'ennuis, de séparations, de deuils, etc, etc, etc... il est évident que c'est le plus atroce tissu de misères...

Publié le 11/10/2017 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

L'ennui

L’ennui, cette maladie incurable de notre temps. Sans doute tient-elle à un défaut d’adaptation de l’âme au monde matériel. L’homme ressent souvent cette blessure ouverte sur l’immatérialité, mais il ne prend pas suffisamment la peine de chercher à la saisir et l’analyser. Lorsque cet univers nous est apparu une fois, plus rien ne saurait nous détacher de sa recherche permanente et il y faut...

Publié le 24/09/2017 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Hedda Gabler – Henrik Ibsen

Il suffit de lire Hedda Gabler pour comprendre pourquoi Henrik Ibsen est adulé des passionnés de théâtre. Ecrite en 1890, cette pièce qui fait partie des chefs d’œuvres du dramaturge norvégien est étonnamment moderne et conserve un réel pouvoir d’attraction. Hedda Gabler, fille d’un illustre général, a épousé le médiocre Jorgen Tesman, un obscur aspirant au poste de professeur...

Publié le 07/08/2017 dans Fahrenheit 451 par Alix | Lire la suite...

Thomas Bernhard, Kulterer

                                       Plus approchait le jour où il serait libéré de la centrale, plus Kulterer craignait de revenir auprès de sa femme. Il menait une vie refermée sur elle-meme, totalement ignorée par ses co-détenus, et il tuait le temps libre, qui était souvent bien trop...

Publié le 15/05/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Contre l'Ennui

(2 planches de BD inédites par Simon) 2

Publié le 14/05/2017 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Le droit de s'ennuyer

Aussi sur Agoravox   L'ennui en 2017 n'est plus acceptable. Je ne parle pas ici de l'Ennui au sens baudelairien du terme, ou ce "mortel ennui qui me prend dans ses bras" parfois. A notre époque il convient d'être occupé sans cesse, tout le temps, ne jamais s'arrêter. C'est une des choses que permettent les objets dits connectés qui permettent que jamais une personne n'ait un...

Publié le 20/03/2017 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

Amelia Rosselli, Document, 1966-1973

        Tu mourus toi aussi ; ou tu voulus mourir, moi j’en eus des nouvelles avant d’en mourir, si jamais ce fut toi à m’en donner.   J’ai l’ennui pour ligne d’arrivée, et la faute pour arrière-garde.   Tangente divisée, je suis grotesque ce soir et les montres avec leurs nombreux objets ne se lassent pas de regarder....

Publié le 25/02/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Méditation - fatigue, tristesse, dégoût, ennui...

« Simone Weil souligne souvent, dans ses notes intimes, la présence conjuguée de la fatigue et du dégoût, des ennemis presque invincibles qui avancent de front et qui semblent tout ronger sur leur passage. Sans pouvoir attaquer de plein fouet, elle propose plutôt dans ses Cahiers , à la suite de Pascal quant aux maladies, de faire un bon usage de la fatigue et du dégoût : « L'extrême...

Publié le 11/10/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant