Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : nadar

Tags relatifs

Dernières notes

Jongkind et Nadar

      Petite histoire entre deux grands hommes         Après avoir fait ses armes en Hollande où il est né en 1819 – à une encablure de l’Allemagne –, Johan Barthold Jongkind (1) gagne Paris en 1846 à l’instigation d’ Eugène Isabey dont il devient l’élève. Son existence a certes été jalonnée d’amitiés dans le monde...

Publié le 28/05/2020 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

Avignoun d'aiours 13 bis : Madamisello Avignoun (suito)

Avignon d'ailleurs 13 bis : Mademoiselle Avignon (suite) Avignon from somewhere else 13 bis : Mademoiselle Avignon (continued) ———  RENNES  ——— LA ROSIÈRE DE 1920 Ainsi que nous l'avions annoncé, hier a eu lieu à la Mairie la remise de la dot du legs Provost à Mlle Marguerite Avignon, rosière de 1920. Selon un usage établi par le légataire une 'messe fut célébrée à...

Publié le 31/12/2018 dans │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ... par Avignon | Lire la suite...

Avignoun d'aiours 13 : lou mistèri de Madamisello Avignoun

Avignon d'ailleurs 13 : le mystère de Mademoiselle Avignon Avignon from somewhere else 13 : the mystery of Mademoiselle Avignon DISPARITION MYSTÉRIEUSE La police a ouvert une enquête au sujet de la disparition, encore inexpliquée, d'une jeune fille de vingt-deux ans, Mlle Avignon, née à Fourchambault. Depuis peu à Paris, elle servit comme femme de chambre au 14 de la rue de...

Publié le 30/12/2018 dans │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ... par Avignon | Lire la suite...

Genèse de l'impressionnisme

  5. Rude journée boulevard des Capucines             Quolibets, insultes pleuvent lors de l’exposition commencée le 15 avril 1874 du nouveau groupe des peintres avant-gardistes…       Pierre Wolf dans "Le Figaro" écrit un article particulièrement méchant :        « La rue Le Peletier a eu du...

Publié le 19/11/2017 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Image du poète

        Gaspard Félix Tournachon, dit Nadar (1820-1910), Portrait de Charles Baudelaire (vers 1855), épreuve sur papier albuminé, à l'exposition "L' Œil de Baudelaire", au musée de la Vie romantique, à Paris IX, photographie : octobre 2016.        

Publié le 03/07/2017 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

L'être au miroir (II) : Baudelaire

  LE MIROIR Un homme épouvantable entre et se regarde dans la glace.    "- Pourquoi vous regardez-vous au miroir, puisque vous ne pouvez vous y voir qu'avec déplaisir?" L'homme épouvantable me répond: "- Monsieur, d'après les immortels principes de 89, tous les hommes sont égaux en droits; donc je possède le droit de me mirer; avec plaisir ou déplaisir, cela ne...

Publié le 05/01/2011 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

JEAN DE FECAMP

Une nature aride et hostile jusqu’à l’étouffement, tel est le sujet d'étude photographique de Jean Gaumy publié sous le titre D'après nature . Un livre d'art récemment couronné par le prix Nadar, une référence pour tout photographe. La belle récompense. Créé en 1955, le prix Nadar prime, en effet, chaque année, un ouvrage de qualité sur la photographie, ancienne ou...

Publié le 17/12/2010 dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

Les gens qui sentent et aiment sur la terre sont si seuls

"Les gens qui sentent et aiment sur la terre sont si seuls que vous ne pouvez m'échapper.(...) Dans la société où nous vivons, il ne faut pas beaucoup travailler pour trouver le vide. Il y a vraiment tant de bêtes, que c'est décourageant, à tel point qu'on redoute de développer son intelligence dans la crainte de se trouver dans une solitude absolue." Lettre de Courbet à Bruyas, 1854...

Publié le 22/05/2009 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

L'expression des impressionnistes

En avril 1874 (pendant ce temps, à Londres Rimbaud peaufine Les Illuminations ) les Artistes anonymes associés trouvent pour exposer leurs oeuvres un local au 35 boulevard des Capucines, qui abrite les ateliers d'un artiste original, Felix Tournachon dit Nadar. Proche de Manet, Baudelaire et Offenbach, célèbre pour ses coups d'éclats (et notamment pour ses voyages en ballon), encore inconnu,...

Publié le 23/12/2006 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1