Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : néant

Tags relatifs

Dernières notes

Méditation - L'émerveillement

« La vérité, c'est que toute appréciation sincère repose sur un certain mystère d'humilité, presque d'obscurité. L'homme qui a dit : "Bienheureux celui qui ne s'attend à rien, parce qu'il ne sera pas déçu", exprime la béatitude d'une manière imparfaite et mensongère. La vérité est celle-ci : Bienheureux celui qui ne s'attend à rien, parce qu'il sera magnifiquement surpris. Celui qui ne...

Publié le 28/08/2019 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Zéro

« Chaque nombre, jusqu'à l'infini, a jailli de 1 et, par conséquent, de 0. En ceci réside un profond mystère ». Codex des moines de l'abbaye de Salem, fin du XIème siècle     Quel est le premier des nombres: le Un ou le Zéro ? On pourrait penser bien sûr que c’est le Un. Le Un est un monde à lui seul. Il englobe une totalité. Il fait passer de la physique à la métaphysique,...

Publié le 24/07/2019 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Culture de Mort

Une société organisée pour la dépense est d'abord une société organisée contre la pensée, c'est-à-dire en fonction du néant.

Publié le 03/11/2017 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Pierre Reverdy, Sable mouvant

                                          Tard dans la vie   Je suis dur Je suis tendre          Et j’ai perdu mon temps          À rêver sans dormir...

Publié le 19/10/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Du Néant à l'Univers

Du Néant à la formation de l’Univers     Chapitre N° 1 En pensant qu’il existe un Être d’une force, d’une puissance, d’une beauté, d’une intelligence incommensurable vivant au-dessus de notre tête, que nous craignons par peur, dû à notre ignorance sur l’au-delà. L’humain seul être vivant sur cette planète Terre à posséder un « Esprit »...

Publié le 22/07/2017 dans Réflexion... par Grandeloupo | Lire la suite...

Elections piège à ?

Un article d' Aude Lancelin : Emmanuel Macron, un putsch du CAC 40... "Comment le candidat d’« En marche ! » a été entièrement fabriqué par des médias entre les mains du capital, et pourquoi il est encore temps de résister à ce coup de force." lire l'article

Publié le 24/04/2017 dans Le charme... par laserlaser | Lire la suite...

LORSQU'ACHILLE CHAVÉE SERA MORT

  Facture   Qu'il fera bon vivre lorsque nous serons morts que nous reposerons dans je ne sais quel trou du vieux Cosmos bien refroidi bien étendu dans la noire volonté de n'être plus avec la pierre du silence absolu posée sur notre langue qu'il ne faudra plus jamais retourner sept fois dans notre bouche pour dire ou ne pas dire la vérité...

Publié le 19/03/2017 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

C'EST ENCORE LOIN

  C'EST ENCORE LOIN L'attente, le vide des jours, le néant... J'affiche volontiers du mépris envers Une société qui ne me concerne pas. Univers minimaliste et désespérant. Et puis ces éternelles questions, démesurées, Qui me tiennent en alerte jusqu'à l'aube pâle, Et chaque fois qu'il faut choisir ou trancher, Je ne sais être que lâche ou faible,...

Publié le 27/01/2017 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Eugène Savitzkaya, À la cyprine

                                       Crosse de la fougère née de la décomposition du monde, volubilis issu des boues, âpre arum urticant, ortie comme bouclier, boucle du liseron se propageant selon le métré précis qu’indique l’amas des racines, et coiffant les buissons de cassis,...

Publié le 27/12/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Georges Bataille, Poèmes

ma folie et ma peur ont de grands yeux morts la fixité de la fièvre   ce qui regarde dans ces yeux est le néant de l’univers nos yeux sont d’aveugles ciels   dans mon impénétrable nuit est l’impossible criant tout s’effondre   Georges Bataille, Poèmes, dans Œuvres complètes, IV , Gallimard, 1971, p. 16.  

Publié le 06/12/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant