Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : marie-claude san juan

Tags relatifs

Dernières notes

TRADUIRE. Un ENTRETIEN avec Sana Darghmouni, universitaire et traductrice

TRADUIRE. De soi au monde, une subversion...   Bilinguisme et métissage linguistique pour le dialogue des cultures.       Seize questions à Sana Darghmouni ,  universitaire, traductrice, et revuiste (avec une équipe d’intellectuels italiens de Bologne) : site de littérature du monde  La macchina sognante )   Avant-propos  ...

Publié le 24/08/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

La patience du feu. Poème dédié...

  La patience du feu     Je lis un poème d'Erri De Luca, dédié à un prisonnier. Et, comme s'il regardait par la fenêtre dans sa cellule, hors jours et lieux réels, il le voit toucher un bout de bois, de l'ongle et du temps . Aucune fenêtre ouverte ne permettrait de voir Ashraf Fayad  grattant peut-être un mur de l’ongle et du temps ....

Publié le 23/08/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Publication. Ombres géométriques frôlées par le vent (photographies et textes), éds. Unicité

  Faire signe non pas vers une image déjà visible, mais vers ce non-visible qui peu à peu se trame aux lisières du visible. Jacques Ancet, Portrait d’une ombre   Du flou. Du vague. Du frissonnant. De l’indécis. As-tu besoin de clarté ? Que ferais-tu du clair, du distinct ?  Gilbert Lascault, Sans s’abolir pourtant   Indatable regard. Mémoire...

Publié le 22/05/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Le temps du sable...

C'est de ressemblance que vit le sable ; c'est de son vide diapré qu'il meurt. Edmond Jabès, Le petit livre de la subversion hors de soupçon   Sable, sables… Je rêve de sable. Marcher pieds nus sur la plage, marcher longtemps, jusqu’à atteindre un autre lieu, s’arrêter et méditer devant la mer, Méditerranée évidemment. J’ai des tas de souvenirs de sable, celui des plages, celui...

Publié le 06/05/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Carte d'identité... littéraire. Ou ce que veut dire ”créer”, pour moi.

Mais à quoi sert l’écrit s’il ne dénonce ? Le verbe s’il ne hurle ?       Jean-Marie Blas de Roblès, Hautes lassitudes Qu’est-ce que tu es, nuit sombre au-dedans d’une pierre ?                  Henri Michaux, Poteaux d'angle   Identité littéraire, oui. Mais pour une écriture qui se fait avec deux...

Publié le 03/07/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

”Inverser le sens des aubes crépusculaires”... 36 choses à faire, suite. CITATIONS...

« Chercher  toujours  / et n’écrire qu’à l’infinitif / par joie du commencement. »         Jean-Claude Tardif, « L’homme de peu ». ...................................................................................................................   Quelques fragments des 36 choses (voir, note précédente, la...

Publié le 30/06/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Page : 1