Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : laurent gaudé

Tags relatifs

Dernières notes

Salina les trois exils de Laurent Gaudé

Salina les trois exils de Laurent Gaudé "Au tout début de sa vie,  dans ces jours d'origine où la matière est encore indistincte, où tout n'est que chair, bruits sourds, pulsations, veines qui battent et souffle qui cherche son chemin, dans ces heures où la vie n'est pas encore sûre, où tout peut renoncer et s'éteindre, il y a ce cri, si lointain, si étrange qu'on...

Publié le 11/03/2019 dans the... par frenchbooklover | Lire la suite...

Nous avons besoin de mots du poète...

Un message « Je veux une poésie du monde, qui voyage, prenne des trains, des avions, plonge dans des villes chaudes, des labyrinthes de ruelles. Une poésie moite et serrée comme la vie de l’immense majorité des hommes. Je veux une poésie qui connaisse le ventre de Palerme, Port-au-Prince et Beyrouth, ces villes qui ont visage de chair, ces villes nerveuses, détruites,...

Publié le 25/11/2017 dans nono par nono | Lire la suite...

Cris de Laurent Gaudé

Cris de Laurent Gaudé , Le livre de poche, 2005[2001], 181p.   Je me demande bien quel visage a le monstre qui est là-haut qui se fait appeler Dieu, et combien de doigts il a à chaque main pour pouvoir compter autant de morts.   Quelques soldats au quotidien dans l'enfer des tranchées , un gazé qui agonise déjà oublié de tous, un sauvageon mi-homme mi-bête qui...

Publié le 11/11/2017 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

A la terrasse de nos cafés

Tant de cris de tant de foule dans tant de villes, Et tous ces regards saisis, ces visages figés qui sont Les nôtres. L'obscurité grandit.  c'est nous,de par le monde, Les hommes visés. Nous tous, Possiblement, En quelques secondes, de vie à trépas, De  passant à victime. C'est nous, un jour, peut-être, la vie d'attentat et l'incrédulité. Nous...

Publié le 19/04/2017 dans nono par nono | Lire la suite...

De sang et de lumière

je veux une poésie du monde , qui voyage, prenne des trains, des avions, plonge dans des villes chaudes, des labyrinthes de ruelles. Je veux une poésie qui connaisse le ventre de Palerme, Port-au-Prince et Beyrouth.... Je veux une poésie qui s'écrive à hauteur d'hommes. Une poésie qui marche derrière la longue colonne des vaincus et qui porte en elle part égale de honte et de...

Publié le 31/03/2017 dans nono par nono | Lire la suite...

Ecoutez nos défaites, Laurent Gaudé

Ce roman met en scène les vainqueurs et les vaincus du passé et du présent, et laisse le goût amer d'une répétition stérile de victoires qui ne peuvent en être que pour les nations (et encore). Le passé le plus lointain est celui des guerres puniques, il prend la figure d'Hannibal, celui qui a cru pouvoir vaincre l'empire romain. La guerre de sécession est racontée par celui qui deviendra le...

Publié le 07/03/2017 dans aleslire par Athalie | Lire la suite...

Regardez-les, ces hommes et ces femmes.....

                                        Regardez-les, ces hommes et ces femmes qui marchent dans la nuit....

Publié le 25/11/2015 dans nono par nono | Lire la suite...

Danser les ombres

Normal 0 0 1 749 4272 35 8 5246 11.1539 0 21 0 0 Laurent Gaudé n’a pas son pareil pour animer le mariage de la Vie et de la Mort. De son écriture sensible et pudique, il mène comme jamais le bal des ombres… Mais n’anticipons pas.   Danser les ombres est d’abord une ode à la vie, cette fois sur les trottoirs...

Publié le 18/07/2015 dans GOUTTES D'O par GOUTTES D'EAU | Lire la suite...

Ouragan

      "Moi, Josephine Linc. Steelson, négresse depuis presque cent ans, j'ai ouvert la fenêtre ce matin, à l'heure ou les autres dorment encore, j'ai humé l'air et j'ai dit: "ça sent la chienne."....   Un nouveau roman , nouveau coup de coeur... Laurent Gaudé nous emmene en Louisiane....   A la Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible...

Publié le 12/04/2015 dans nono par nono | Lire la suite...

La porte des Enfers

Ceux qui meurent emmènent dans l'Au - Delà un peu de notre vie.....     "1980, dans les rues encombrées de Naples, Matteo tire par la main son fils et se hâte vers l’école. A un carrefour, soudain éclate une fusillade. Matteo s’est jeté à terre, couchant contre lui son petit garçon. Quand il se relève, il est baigné du sang de l’enfant, atteint par une balle perdue.......

Publié le 25/01/2015 dans nono par nono | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant