Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : l'étrangère

Tags relatifs

Dernières notes

Autour de ”L'étrangère” ..

Prima la musica, et une interprétation magistrale de la chanson mise en forme par Madeleine Ferré à partir du long poème d'Aragon, "Après l'amour" ..  (dans "Le roman inachevé")   Et voici ci-dessous le texte intégral, avec surlignées en rouge les strophes retenues par Madeleine Ferré. Norbert Gabriel   Je me souviens de cette ville Dont les paupières...

Publié il y a 3 jours dans poste...scri... par Norbert | Lire la suite...

Andréel : interview pour L'étrangère

J’avoue, je n’avais jamais entendu parler d' Andréel jusqu’à cette matinée dominicale récente où je m’adonnais à une séance d’écoute. Tiens ! Ce disque, L'étrangère ...  très intéressant! Quelques recherches googlesques plus tard, je découvre des clips et extraits musicaux qui m’ont emmené tout droit au Brésil. Pas de doute, Andréel s’inscrit dans la lignée des...

Publié le 27/01/2019 dans Les... par François Alquier | Lire la suite...

Sereine Berlottier, ”récit”

« récit »   I   de vraie persécution je recommence par la fin le récit   une première boucle dans le soleil loin de la fenêtre   ligotée par les veines à quoi ressemble   ici encore, en séparé malgré le murmure   on pourrait croire que ce ne sont pas des larmes, mais une sécrétion mystérieuse,...

Publié le 17/07/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean-Paul Michel, Générosité de l'ellipse, dans L'Étrangère

                                                               Générosité de l’ellipse (Du fragment)  ...

Publié le 18/06/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Gertrud Kolmar (Berlin 1894-Auschwitz 1943), ”Premier espace”

  L'Étrangère   La ville est pour moi un vin multicolore Dans la coupe de pierre polie ; Elle se dresse et scintille vers ma bouche Et me dépeint en son orbe.   Son cercle creusé reflète Ce que chacun connaît, mais qu'aucun ne sait ; Car nous frappent d'aveuglement toutes les choses Qui sont pour nous communes et quotidiennes.  ...

Publié le 10/04/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

ARAGON - 30 ANS : L'Etrangère. Le Roman inachevé (1956).

Il existe près des écluses Un bas quartier de bohémiens Dont la belle jeunesse s'use À démêler le tien du mien En bande on s'y rend en voiture, Ordinairement au mois d'août, Ils disent la bonne aventure Pour des piments et du vin doux.   On passe la nuit claire à boire On danse en frappant dans ses mains, On n'a pas le temps de le croire Il fait grand jour et c'est demain....

Publié le 04/11/2012 dans MOSAIK RADIO... par diazd | Lire la suite...

Page : 1