Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : italo calvino

Tags relatifs

Dernières notes

Les CONSCIENCES selon Italo CALVINO

  Au début, le père Sulpicio ne flaira pas le danger. Il faut dire qu'il n'était pas très finaud, et resté trop longtemps à l'écart de ses supérieurs hiérarchiques, il n'était plus trop au courant de tous les venins qui peuvent empoisonner les consciences.   Italo CALVINO , Le baron perché, 1957 (trad. M. Rueff, Folio 2018)    

Publié il y a 10 jours dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Italo CALVINO : la RÉVOLUTION N'AURA PAS LIEU

  En bref, il y avait chez nous aussi toutes les causes de la Révolution Française. À la différence près que nous n'étions pas en France, et la révolution n'éclata pas. Nous vivons dans un pays où les causes se produisent toujours, et jamais les effets.   Italo CALVINO , Le baron perché, 1957 (trad. M. Rueff, Folio 2018)    

Publié il y a 14 jours dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Ginevra Bompiani, « Conseils à un chasseur »

DR   « À qui désire tuer un homme, j’aimerais rappeler que ­— par un étrange effet du crime — l’âge de la victime revient au meurtrier. Il faut par conséquent faire très attention à l’âge de celui qu’on tue. Tuez un nouveau-né, vous voilà faible, fragile comme lui : le premier venu peut vous empoigner et vous jeter par la fenêtre. Tuez un vieux, et la sève reflue avec vos...

Publié le 29/08/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Italo Calvino, Pourquoi lire les classiques

                                            La lecture d’un classique doit toujours nous réserver quelque surprise par rapport à l’idée que nous en avions. Aussi ne recommandera-t-on jamais assez de lire directement les textes originaux en écartant le plus possible les...

Publié le 27/07/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Italo Calvino : Si une nuit d’hiver un voyageur

Italo Calvino, né en 1923 à Santiago de Las Vegas (Cuba) et mort en 1985 à Sienne (Italie), est un écrivain italien et un philosophe. Calvino est à la fois un théoricien de la littérature, un écrivain réaliste, mais aussi et surtout, pour le grand public, un fabuliste plein d'humour dont la production très riche fait de lui l'un des plus grands écrivains italiens de la période moderne....

Publié le 17/01/2016 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

Books : A lire ou à relire n°4

"Palomar" est un autre petit bijou offert par Italo Calvino dont j'ai décidé cet été d'évoquer quelques publications. Ce livre composé de 27 textes, structuré en 3 parties (Les vacances de Palomar, Palomar en ville, Les silences de Palomar) est un régal. Une écriture des plus précises, à la fois d'une grande simplicité et extrêmement travaillée. Un humour qui masque parfois le désespoir. Un...

Publié le 29/07/2014 dans Music Books... par Play B | Lire la suite...

Books : A lire ou à relire cet été n°1

L'été qui s'installe me rend paresseux. Alors, j'ai décidé de partager cet été des livres qui ne sont plus d'actualité. Des livres à relire ou à découvrir, installé confortablement dans une chaise longue sous l'ombre protectrice d'un mûrier. Des livres qui furent des compagnons reposants ou bouleversants. Évidemment, je suis bien conscient de ne pas participer à ce...

Publié le 15/07/2014 dans Music Books... par Play B | Lire la suite...

Italo Calvino, brillant écrivain italien

Publié le 01/11/2013 dans Christian... par christiancrecre | Lire la suite...

Italo Calvino, Si par une nuit d'hiver un voyageur

   Écouter quelqu'un qui lit à haute voix, ce n'est ps la même chose que lire en silence. Quand tu lis, tu peux t'arrêter, ou survoler les phrases : c'est toi qui décides du rythme. Quand c'est un autre qui lit, il est difficile de faire coïncider ton attention avec le tempo de sa lecture : sa voix va trop vite ou trop lentement.    Si, en plus, le lecteur...

Publié le 16/09/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean-Jacques Nuel et ses doubles ou l'auteur en stéréoscopie

Chiendents 28 La revue d’art et de littérature Chiendents consacre son numéro 28 à « Jean-Jacques Nuel, auteur en stéréoscopie ». Ce dossier de 40 pages illustré de photos comprend : un entretien avec Stéphane Prat, une étude de Christian Cottet-Emard, des articles critiques sur les livres publiés, des extraits de Courts métrages (Le Pont du Change, 2013) , de...

Publié le 12/02/2013 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant