Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : i

Tags relatifs

Dernières notes

Joseph Joubert, Carnets, I

                                                  La mort remplira leur bouche de terre.   Une conversation ingénieuse avec un homme, c’est une mission. Avec une femme, c’est une harmonie, un concert. Il y a le rapport de l’octave à la basse. Vous sortez...

Publié le 12/11/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antonin Artaud, Œuvres complètes, I, L'art et la mort

                             L'art et la mort      Qui, au sein de certaines angoisses, au haut de quelques rêves n'a connu la mort comme une sensation brisante et merveilleuse avec quoi rien ne se peut confondre dans l'ordre...

Publié le 06/11/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Samuel Beckett, Lettres, I, 1929-1940 : recension

   On a pu lire quelques lettres de Samuel Beckett dans des études qui lui étaient consacrées, dans des livres de souvenirs, dans un catalogue d'exposition, et on ne peut que se réjouir de la publication de ce premier volume — trois autres suivront, repris de l'édition anglaise où seules 2500 lettres (sur 15000) ont été conservées, mais des extraits d'autres (et des réponses)...

Publié le 10/06/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Samuel Beckett, Lettres, I, 1929-1940

                             [à propos de son roman Murphy , qui sera publié en anglais en 1938]   [l'éditeur] m'exhorte à faire l'ablation de 33.3 %, fraction éternellement périodique, de mon œuvre. J'ai eu l'idée d'un meilleur plan. Prendre tous les 500 es mots, ponctuer soigneusement et publier un...

Publié le 09/06/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Joseph Joubert, Carnets, I

                                       Le seul moyen d'avoir des amis, c'est de tout jeter par les fenêtres, de n'enfermer rien et de ne jamais savoir où l'on couchera le soir.      On ne devrait écrire ce qu'on sent qu'après un long repos de l'âme. Il ne faut pas...

Publié le 12/02/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Ceci est un arbre

Photo Valérie Bergtmann

Publié le 04/01/2014 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Un POINT, C'EST TOUT

Attention au point en forme de rond, qui peut donner un air de fête sur un logo de graphiste, mais dans une copie d’élève, il trahirait selon la graphologue Monique Minet – je cite "une véritable stase de la libido, indiquant que la problématique œdipienne n’a pas été résolue". Placé haut, le point révèlerait "la vivacité, l’imagination, l’irréflexion" et porté en avant du i, le caractère du...

Publié le 29/10/2013 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

SI NOUS VIVIONS EN 1913: LES CATHOLIQUES

  SI NOUS VIVIONS EN 1913 LES CATHOLIQUES   Aujourd’hui, l’influence de l’Église catholique… Antoine PROST préside la mission du centenaire de la première guerre mondiale, dont France Inter est partenaire. Si nous vivions en 1913, il nous faudrait changer de repères politiques car la question religieuse tenait une place qu’elle a perdue....

Publié le 11/09/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Avril 2014

... en mai, fais ce qu'il te plait.

Publié le 01/05/2013 dans Le Blog de... par Le Blog de Chevreuse | Lire la suite...

Pierre Reverdy, La Lucarne ovale, dans Œuvres complètes, I

              Rides du temps   Plus je crie plus le vent est fort La porte se ferme Emporte la fourrure et les plumes Et le papier qui vole Je cours sur la route après les feuilles Qui s'envolent   Le toit se soulève Il fait chaud Le soleil est un aimant Qui nous soutient   À des kilomètres...

Publié le 22/01/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant