Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : hervé le tellier

Tags relatifs

Dernières notes

Hervé Le Tellier, prix Goncourt par temps de Covid

       Ce prix Goncourt 2020, décerné avec un peu de retard, pour cause de Covid, au discret Hervé Le Tellier, est un bon cru. Il faudrait peut-être rappeler brièvement le parcours de cet écrivain, né en 1957. Mathématicien de formation, il suit les cours du Centre de formation des journalistes, dont il sort diplômé en 1983. Il est en outre docteur en linguistique. Son...

Publié le 07/12/2020 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

Une vie en mille morceaux

Lire, relire... Hervé Le Tellier, Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable , Le Castor Astral, « Millésimes », 2005 (première édition : 1997)   Placé sous la double autorité du fameux Je me souviens de Perec et du (pas assez fameux) Mes inscriptions de Scutenaire, frappé par son titre du sceau d’une (vraie ?) modestie peu justifiée (l’auteur a sans...

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Le droit de s’emparer de tout

Lire, relire... Hervé Le Tellier , Esthétique de l'Oulipo , Le Castor Astral, 2006.   « Existe-t-il une approche oulipienne de l’esthétique ? Une esthétique oulipienne ? Quitte à décevoir, affirmons-le : sous cette formulation brutale, certainement pas. Le groupe est lié par un refus commun, celui du hasard, et non par une quelconque théorie du beau »....

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

L’amour à l’écossaise (économie de moyens)

Hervé Le Tellier, Je m'attache très facilement , Mille et une nuits, 2007   « Notre héros » (puisque c’est sous ce nom que notre auteur dissimule son personnage) est amoureux de « notre héroïne », cela semble clair. Ce qui est aussi clair, c’est que celle-ci a pris ses distances avec celui-là, distances géographiques, physiques, sentimentales.  ...

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Pâtes italiennes

Lire, relire... Hervé Le Tellier, Le voleur de nostalgie , Le Castor Astral, 2005   Roman épistolaire, roman culinaire, roman oulipien, roman à tiroirs, roman d’investigation… Maintes caractéristiques génériques pourraient qualifier le dernier livre d’Hervé Le Tellier, qui se situe ici dans la droite (mais complexe) lignée des initiateurs de l’OuLiPo. Il y aurait à ajouter, aux...

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

C'était le Cabaret Poétique du 6 mars 2016

Ahmed Kalouaz Yvon Le Men Hervé Le Tellier Pauline Catherinot Photos signées Xavier Lassablière Photo signée Gilbert Brun  

Publié le 30/03/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Eléctrico W ou le roman Oulipo

  C’est l’histoire d’un homme égaré, loin de sa femme et de son enfant ; c’est l’histoire d’un narrateur entré par effraction dans sa douleur, parce que, dit-il, «on s’ennuie à crever dans le bonheur des autres » Deux échecs croisés qui se font face et à certains moments écho, comme si échouer ou réussir sa vie ne s’appréciait vraiment que par comparaison à d’autres échecs ou...

Publié le 12/11/2011 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Assez parlé d'amour.... en poche

"Je comprends que ce que je t'offre c'est d'avoir peur." Assez parlé d'amour est un roman d'amour où des quadragénaires vont  être confrontés  au coup de foudre. Je vous entends  déjà soupirer. Assez parlé d'amour est un roman  écrit par un membre de l'Oulipo* , roman qui aurait pu s'appeler Les Dominos  Abkhazes car sa structure respecte les règles...

Publié le 11/09/2010 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Page : 1