Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gregory mion

Dernières notes

Le monde du silence de Max Picard, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Dominique Thomas. Max Picard dans la Zone . «Il y a dans le visage la suprême autorité qui commande, et je dis toujours c’est la parole de Dieu. Le visage est le lieu de la parole de Dieu. Il y a la parole de Dieu en autrui, parole non thématisée.» Emmanuel Levinas, Altérité et transcendance . La réédition de Max Picard par les Éditions La...

Publié il y a 19 heures dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’Amérique en guerre (12) : Lumière d’août de William Faulkner, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Vladimir Pirogov (Reuters). L'Amérique en guerre , par Gregory Mion. «Durant la guerre de Sécession, les gens se plaignaient des histoires drôles de Lincoln. Peut-être sentait-il que le sérieux était bien plus dangereux que n’importe quelle blague. Mais les critiques le disaient puéril et son propre secrétaire à la Guerre le traitait de singe.» Saul...

Publié il y a 16 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Locus Solus de Raymond Roussel : où la mort ne se regarde pas en face, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Matt Cowan (Reuters). Acheter Locus Solus sur Amazon . «Pour ne pas penser à la mort, un seul remède : écrire un livre sur la mort.» Vladimir Jankélévitch. Perspectives critiques : ce que l’intelligence est susceptible de faire à la réalité La lecture de Raymond Roussel aujourd’hui peut devenir un acte de résistance à l’encontre d’un siècle...

Publié le 12/10/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Look Homeward, Angel (Une histoire de la vie ensevelie) de Thomas Wolfe, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Jonathan Ernst (Reuters). De la Mort au matin . Acheter Look Homeward, Angel sur Amazon . «[…] je vous donne ces détails indiscrets, que vous compreniez un peu la suite…» Louis-Ferdinand Céline, Rigodon . «De quelle perpétuelle, de quelle saisissante façon changeait le paysage !» Malcolm Lowry, Au-dessous du volcan . «En tout cas,...

Publié le 01/10/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le hussard sur le toit de Jean Giono : entre les spectres du nazisme et de l’Occupation, par...

Crédits photographiques : Kacper Pempel (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Un roi sans divertissement . Acheter Le hussard sur le toit sur Amazon . «Serrés les uns contre les autres, tous rentrèrent alors chez eux, aveugles au reste du monde, triomphant en apparence de la peste, oublieux de toute misère et de ceux qui, venus aussi par le même train,...

Publié le 23/09/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Seiobo est descendue sur terre de László Krasznahorkai, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Éric Gaillard (Reuters). László Krasznahorkai dans la Zone . Acheter Seiobo est descendue sur terre sur Amazon . «Des fois il me parlait de lui, il me disait comment il l’avait abordé, à l’entrée d’un théâtre où l’on jouait une œuvre de ce Chilien, sur Héraclite ou je ne sais quel autre présocratique […]» Roberto Bolaño, Les détectives...

Publié le 17/09/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Gabriella N. Baez (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Acheter Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur sur Amazon . Comme beaucoup de romans américains localisés sur les anciennes terres sécessionnistes, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur (1) négocie avec les lointaines et durables retombées de la guerre civile. L’Alabama de Harper Lee,...

Publié le 30/08/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Au plus noir de la nuit d’André Brink : l’Apartheid démantelé, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Dylan Martinez (Reuters). «Les nègres d’Afrique n’ont reçu de la nature que le goût des sornettes. […] Le culte des fétiches, fort en honneur parmi eux, est peut-être une sorte d’idolâtrie si misérable qu’elle paraît contredire la nature humaine. Une plume d’oiseau, une corne de vache, une huître ou toute autre chose commune, sitôt qu’elle a été consacrée...

Publié le 24/07/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’opium et le bâton de Mouloud Mammeri, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Zohra Bensemra (Reuters). «J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie.» Paul Nizan, Aden Arabie . Il y a trente ans disparaissait l’écrivain algérien Mouloud Mammeri. Pour le public français, son œuvre est plus ou moins ensevelie sous les décombres d’un passé dégradant, peu enclin à remonter à la surface, sinon à...

Publié le 22/07/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Nostromo de Joseph Conrad : per chi suona la campana, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Marcelo del Pozo (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . «C’est chez ces tendres brebis, ainsi dotées par leur créateur de tant de qualités, que les Espagnols, dès qu’il les ont connues, sont entrés comme des loups, des tigres et des lions très cruels affamés depuis plusieurs jours. Depuis quarante ans et aujourd’hui encore, ils ne font que les...

Publié le 28/05/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant