Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gérard titus-carmel

Tags relatifs

Dernières notes

Françoise Ascal, « Des voix dans l’obscur »

« non pas de “belles histoires” à raconter les histoires ça vole dans l’air on les capte d’une main joueuse je ne sais pas jouer je n’ai pas de fi let à histoires juste du fi l à coudre utile pour les plaies coudre et recoudre ce qui bée une spécialité en quelque sorte réparer recoller ra fi stoler ravauder avec plus ou moins de succès paroles qui tombent et se cassent dans...

Publié le 11/02/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Gérard Titus-Carmel, Ici rien n'est présent

                                        L’affût, c’est le nom secret de l’impatience quand le regard se lamine aux fentes de la persienne close. Qu’une grande prairie noire vous brûle le front et...

Publié le 28/07/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

GERARD TITUS-CARMEL PEINTRE

COMPOSITIONS AUTOUR DE L'X (1986), ou : DE LA VARIATION EN PEINTURE.

Publié le 10/04/2014 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Silence. Bribes au hasard de relectures…

« Il est plus facile de rencontrer des gens au Mexique. C’est une société qui ne souffre pas des barrières qu’on rencontre en Europe. Les gens y sont beaucoup plus accessibles. -    Y compris à travers le silence ? -    Y compris à travers le silence. »  JMG Le Clezio,  Ailleurs , Entretiens avec Jean-Louis Ezine ...

Publié le 01/10/2013 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Françoise Ascal, « Lignées »

  « Ce que je sais, tout le monde le sait. Je ne sais rien que je serais seule à savoir. Et tout ce que j’ai appris je le savais déjà. J’en arrive à douter d’exister. J’en arrive à ne plus savoir si un moi est possible. Si   quelque chose à soi est possible. Dans la foule je vous regarde et me reconnais. À des milliers d’exemplaires. Visages d’argile commune. Regards...

Publié le 23/12/2012 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Gérard Titus-Carmel, Ici rien n'est présent

                                    Angle mort J'appuie le front contre ma paume, le coude bien planté au bord du monde et, les yeux grand ouverts, je disparais lentement en moi.   Pourtant ma mémoire pèse de tout son poids, cherchant un point d'équilibre entre ce qu'elle tisonne...

Publié le 27/11/2012 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Gérard Titus-Carmel, Ici rien n'est présent

                             Angle mort                                     (récit)      J'appuie le front contre ma paume, le coude bien planté au bord du monde et, les yeux grands ouverts, je...

Publié le 21/10/2012 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

PEINTURE : ELOGE DE GERARD TITUS-CARMEL

Parlez-moi, si vous voulez, de GERARD TITUS-CARMEL, bien qu’il soit beaucoup moins confidentiel. Sa peinture (parce que, figurez-vous, il fait de la peinture) est celle d’un INDIVIDU. J’ai découvert les dessins de GERARD TITUS-CARMEL dans le volume des Actes d’un colloque qui s’est tenu en 1970 à Cluny (p. 86 et suivantes). Quelques-unes des 25 Variations sur l’Idée de Rupture . Des...

Publié le 24/10/2011 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1