Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : edgar poe

Tags relatifs

Dernières notes

A propos des publications de lafautearousseau, pour mettre nos pendules à l'heure

Quelques informations concernant notre fonctionnement et nos nouveautés : t   Les lundis de Louis-Joseph Delanglade (politique intérieure et extérieure généralement alternées) reprendront début septembre. Vous pouvez consulter les chroniques déjà parues, en cliquant sur l'icône  les lundis de Louis-Joseph Delanglade, ouvrant le nouveau site...

Publié le 19/08/2014 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

”En dépit de la voix haute et salutaire des lois de gradation ...”

  "En dépit de la voix haute et salutaire des lois de gradation qui pénètrent si vivement  toutes choses sur la terre et dans le ciel, des efforts insensés furent faits pour établir une démocratie universelle."   (Edgar Poe, Colloque entre Monos et Una , traduction de Charles Baudelaire)  

Publié le 20/06/2014 dans lafautearous... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Kleist et le spectateur-marionnette

  Le principe immobile du théâtre   À Ludwik Flaszen             Comment retrouver le principe immobile du théâtre ?      Le secret ontologique du lieu  scénique nous fut dévoilé, au tout début du XIX e siècle, dans un petit livre surgi de l’esprit foudroyant d’Heinrich von...

Publié le 21/03/2014 dans CONTRELITTÉR... par contrelittérature | Lire la suite...

Blast 3 - Tête la première**

Quelques tares font qu’on ne me prend pas encore au sérieux, comme critique-bd : -d’abord je n’ai pas lu «Maus» , d’Art Spiegelman ; quand j’ai essayé, je me suis perdu dans toutes les souris au bout de trois pages, j'ai perdu le fil… Et puis je n’ai pas lu non plus «Blast» , de Manu Larcenet. Enfin, disons que je viens juste de combler cette lacune : mes préventions...

Publié le 02/01/2013 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Les Etats-Unis ou l'Enfer

De tous les grands empires ultra-modernes, ce sont les Etats-Unis qui ont suscité dans les lettres françaises le plus grand mépris, devant l'Union soviétique ou l'Allemagne nazie, avant que ne débute à la Libération une longue période indéfinie de pharisaïsme. Peut-être faut-il ajouter que c'est un mouvement de l'esprit français, que les étrangers comprennent mal, de commencer par se méfier de...

Publié le 10/08/2012 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Le retour du cinéphile dissident !...

Les éditions Alexipharmaque viennent de publier Les images secondent , de Ludovic Maubreuil , tome II de son Bréviaire de cinéphilie dissidente , paru en 2009 chez le même éditeur. Chroniqueur pour le cinéma dans la revue Éléments et responsable du blog Cinématique , Ludovic Maubreuil est aussi l'auteur d'un essai intitulé Le cinéma ne se rend pas (Alexipharmaque, 2008)....

Publié le 07/05/2012 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Le roman policier, hier et aujourd'hui... (1)

           Edgar Alan Poe                            &                    Emile Gaboriau La littérature...

Publié le 07/03/2012 dans claudine... par Claudine | Lire la suite...

Jünger et ses dieux...

Les éditions Orizons ont publié en début d'année un essai de Michel Arouimi intitulé Jünger et ses dieux . Michel Arouimi est maître de conférence en littérature comparée à l'Université du Littoral de la région Nord-Pas-de-Calais. "Le sens du sacré, chez Ernst Jünger, s'est d'abord nourri de l'expérience de la guerre, ressentie comme une manifestation de la violence que le...

Publié le 15/12/2011 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

MON BON PLAISIR EN LITTERATURE

DU POPULAIRE EN GENERAL ET DU POLICIER EN PARTICULIER   Pourquoi je ne lis pas que des livres de « haute littérature » ? Pourquoi j’aime ça, disons, la « littérature populaire », à commencer par le « roman policier » ? J’ai certes jubilé intensément d’un bout à l’autre de Moby Dick , de HERMAN MELVILLE, peut-être, entre autres, à cause de...

Publié le 06/10/2011 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L'été, la nuit...

L'été, la nuit, les bruits sont en fête. Edgar Poe

Publié le 07/07/2009 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant