Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : du bouchet

Tags relatifs

Dernières notes

Poème du jour...

Ici, il ouvre sa bouche blanche. Là, il se défend sur toute la ligne, avec ces arbres retranchés, ces êtres noirs. Là encore, il prend la forme lourde et chaude de la fatigue, comme des membres de terre écorchés par une charrue. Je m'arrête au bord de mon souffle, comme d'une porte, pour écouter son cri. Ici, dehors, il y a sur nous une main, un océan lourd ert froid, comme si on...

Publié le 12/07/2012 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Mon Amie Sophie Scholl (P. Du BOUCHET)

« Je suis dans ma petite chambre. » Elisa n’a pas vingt ans. Elle est allemande et vit à Munich, en 1943. Avec d’autres étudiants, ils jouent à l’insouciance mais le cœur n’y est pas. Car les amis d’Elisa sont pour la plupart des résistants : Sophie Scholl, son frère Hans et le frère d’Elisa, Thomas, sont les fondateurs de la Rose Blanche, un mouvement antihitlérien. A leurs...

Publié le 25/06/2012 dans S'il était... par Patricia Sarrio | Lire la suite...

Friedrich Hölderlin, ”En bleu adorable”

  En bleu adorable     En bleu adorable fleurit Le toit de métal du clocher. Alentour Plane un cri d’hirondelles, autour S’étend le bleu le plus touchant. Le soleil Au-dessus va très haut et colore la tôle, Mais silencieuse, là-haut, dans le vent, Crie la girouette. Quand quelqu’un Descend au-dessous de la cloche, les marches, alors Le silence...

Publié le 11/01/2012 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Antoine Emaz, entretien (suite, 2)

  J e pense aux carnets de Reverdy, pour qui il y avait également un savoir-faire.   O ui, les notes de Reverdy, c’est une partie de son œuvre que j’ai toujours défendue, que je continue à lire. C’est une forme qui m’a marqué ; la pratique du carnet, de la note, de l’écriture discontinue me vient à la fois de Reverdy et des moralistes. Un texte long comme un article...

Publié le 27/04/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1