Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : drieu

Tags relatifs

Dernières notes

Dirk Raspe # 4

(…) dans la ville, tous les musées m’étaient ouverts ; j’y passais mes heures de congé. Je découvrais avec stupeur la peinture hollandaise. Je n’avais vécu que jusqu’à six ans à La Haye avec ma grand-mère. Certes, cela était resté dans mes yeux. Maintenant, j’étais mis en face du rêve des hollandais, ce qui était plus que leur vie : la lumière, la naissance et la mort de la lumière, la...

Publié le 25/05/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Dirk Raspe # 3

Robert et Cyril restèrent face à face. Ils évitaient cela depuis longtemps. Ils s’aimaient tendrement, tous les Heywood s’aimaient tendrement ; mais ils avaient pris des chemins si différents. Pour se retrouver, il aurait fallu rebrousser ces chemins ; sinon, on ne pouvait que se héler d’un chemin à l’autre, se crier de loin des mots incompréhensibles ou blessants. Leur tendresse maintenant...

Publié le 19/05/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Dirk Raspe # 2

La vue de ces dessins provoqua un malaise. Louise aimait la poésie, les arts ; mais elle était de ces bonnes gens qui ne peuvent admettre un ouvrage que déjà assimilé par d’autres. Il faut que les autres le leur donnent, l’ayant déjà accepté. Pour eux, un artiste, c’est quelqu’un de déjà fait, qui leur vient d’un monde inconnu et révéré, ce ne peut être quelqu’un d’entre eux, quelqu’un...

Publié le 13/05/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Dirk Raspe # 1

(…) ce ne fut pas Louise qui entra, mais Robert, le fils aîné. Il était en vacances pour quelques jours à la cure. « Eh bien, papa, avez-vous fini ? - Pas du tout, mon fils. » Il disait cela d’un ton jovial, satisfait ; il était incroyablement au-delà de tout respect humain.    Extrait du dernier roman (inachevé) de Pierre Drieu la Rochelle  

Publié le 29/04/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Biscuits # 3

Vous pouvez questionner (ou éclairer) ces quelques pistes en commentaire !  

Publié le 28/11/2018 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Lectures & relectures du moment (fin octobre 2018)

Cette semaine : du neuf, de l'occase + des bouquins & dvd glanés à la bibliothèque municipale, etc. D'une anthologie de poésie amérindienne contemporaine établie et traduite par Béatrice Machet à un essai inédit et récent sur Drieu... au mode d'emploi de ma bagnole récemment achetée. L'ouvrage le plus important de cette tablée n'est pas décrit dans cette liste.  

Publié le 26/10/2018 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Polémique pour une autre fois...

Nous reproduisons ci-dessous une chronique de Richard Millet , cueillie sur son site personnel et dans laquelle il évoque la polémique autour de l'annonce par les éditions Gallimard de la publications des pamphlets de Céline dans la bibliothèque de La Pléiade... Auteur de La confession négative (Gallimard, 2009) et de  Tuer (Léo Scheer, 2015), Richard Millet a publié...

Publié le 18/01/2018 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

”FOND DE CANTINE” de Drieu La Rochelle (#3)

VENGEANCE   J’ai bu quatre bouteilles avec mes compagnons. Qui d’entre nous fut plus bouffon Que moi qui feignais la douceur ? Trinquant d’un geste bénisseur Je les encourageais à souiller de dédains Les héros et les saints Et l’orgueil de mourir Grave frivolité Pour une idée. Eux donc me méprisaient non...

Publié le 20/01/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

”FOND DE CANTINE” de Drieu La Rochelle (#2)

Dans le palais rouge, la dactylo papote tandis que les chefs tout neufs s’exhortent à commander : Chut ! le peuple vient de se retirer de la maison des jeunes mariés. Devant le palais rouge, la mitrailleuse n’a pas l’air militaire. Un gros tube clos. Derrière le bec de gaz, par un petit trou, il en perce un regard oblique. On entend un tic-tac, le pas d’un ataxique. Cela...

Publié le 07/01/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

”FOND DE CANTINE” de Drieu La Rochelle

(…) – Holà terre ! quelqu’un sur la terre. Nous ne ferons aucune tentative vers les étoiles. Nous ne demanderons pas la lune au central solaire. Vous hommes Vous – hé – holà – vous. – Qui est là ? – Nous les habitants des Pays Extérieurs, nous les Scythes à vous les Anciens d’Occident. Il vient de se passer en nous quelque...

Publié le 30/12/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant