Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : description

Tags relatifs

Dernières notes

Max Jacob, Le Laboratoire central

                                 Véritable petit orchestre   (Partie descriptive)   Houlettes du Grésivaudan Sur le sol glacé des prairies Les souliers mordorés près des fleuves Rochers ou les barquettes des bergers   (Partie musicale)   Saint sein !...

Publié le 05/06/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Étienne de la Boétie, Sonnet XXII, dans Œuvres complètes

                            Quand tes yeux conquerans estonné je regarde, J’y veois dedans à clair tout mon espoir escript ; J’y veois dedans Amour luy mesme qui me rit, Et m’y mostre, mignard, le bon heur qu’il me garde.   Mais, quand de te parler par fois je me hazarde, C’ets lors que mon...

Publié le 03/06/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Nicolas Pesquès, La face nord du Juliau, treize à seize

                                         Le 21 avril [2011]   Quand on avance dans la description d’une sensation, d’une pensée ou d’un objet, on fait les trois en même temps, on avance de front :   Je vais au genêt, j’entred ans le jaune. Le brouillard...

Publié le 14/03/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

John Ashbery, Le serment du Jeu de Paume

 Roses blanches   Le côté le plus déplaisant de tout ça La lumière blanche du soleil sur le sol ciré Mise à contribution Et puis la fenêtre fermée Et la nuit s’achève et recommence. Son visage vire au vert, ses yeux sont verts ;      Dans la recoin sombre jouant « la bannière étoilée pour toujours »....

Publié le 10/11/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

DERNIÈRES PAGES AVANT LA NUIT: JULIETTE

  DERNIÈRES PAGES AVANT LA NUIT   JULIETTE   La chanteuse Juliette se décrit comme une lectrice assidue. Mais en ce moment, elle avoue être dans une période "sans". Elle se rattrapera pendant la tournée qu'elle prépare.    Juliette aime les lectures liées à l'enfance, peut-être parce que ses premiers souvenirs littéraires la ramènent à Marcel...

Publié le 31/03/2014 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

L'homme tué par balles était un repris de justice.

Salut, Suite à ce meurtre : Martinique 1ère Publié le 27/02/2014 | 13:46, mis à jour le 28/02/2014 | 09:37 Rodny Moundras, 29 ans, exécuté mercredi après-midi à Fort de France par deux personnes en voiture, était un repris de justice, condamné aux assises et au tribunal correctionnel, pour violences et trafic de drogue. Révélations du procureur de la...

Publié le 03/03/2014 dans Argenteuil... par mousseline545 | Lire la suite...

James Sacré, Le paysage est sans légende (recension)

                                        L'écriture du paysage      Le paysage est sans légende rassemble cinq poèmes, chacun composé de plusieurs suites de vers, qui composent un récit singulier et dont l'unité répond à celle des dessins (encre de Chine et...

Publié le 14/12/2012 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Couleurs de l'âme

Sous mon clavier, il y a un Firmin qui trépigne pour prendre vie en ce moment. Je lui concocte doucement une longue nuit, dont je ne vous parlerais pas plus avant… Mais Christophe, notre "Maître d'activités" nous ayant demandé de réaliser une description de lieu sous l'influence contrariée de deux états d'âme différents, Firmin en a profité et s'est incrusté dans un décor que je n'avais...

Publié le 12/05/2012 dans GOUTTES D'O par GOUTTES D'EAU | Lire la suite...

Métropolitain

Je suis ce que l’on peut appeler un vulgaire quidam. Mais sans permis. De conduire j’entends. Par la force des choses je me trouve condamné à rejoindre mon bureau ou tout autre lieu en métro. Ce qui n’est pas possible partout mais se trouve être un choix pour ne pas dire une obligation lorsque l’on vit comme moi à Paris. Transporté ainsi en commun, je peux ainsi côtoyer mes égaux, le menu...

Publié le 03/04/2012 dans Defense de rire par S. Lle noel | Lire la suite...

Tentative d’épuisement d’un lieu parisien – Georges Perec

Publié en 1975, tentative d’épuisement d’un lieu parisien, est un ouvrage qui s’inscrit parfaitement dans la logique de l’OULIPO (ouvroir de littérature potentielle), le mouvement littéraire dont faisait partie Georges Perec. C’est une expérience tentée par l’auteur qui s’est assis pendant 3 jours d’affilée à différents moments de la journée à différents endroits de la place Saint Sulpice....

Publié le 16/06/2011 dans Fahrenheit 451 par Alix | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant