Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : christophe pradeau

Tags relatifs

Dernières notes

Christophe Pradeau, « Les Vingt-quatre Portes du jour et de la nuit »

© Sophie Bassouls   « Je suis à quatre pattes – c’est le premier souvenir, celui au-delà duquel il sera à jamais impossible de remonter – le nez levé vers ma mère, qui, tout là-haut, cheveux dénoués tombant jusqu’aux reins, dressée comme une danseuse sur la pointe de ses pieds nus, ongles peints aux couleurs de l’aurore, pousse du doigt la grande aiguille de la pendule, celle de...

Publié le 29/06/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Notule 21

Il ne s'agit pas de raconter les livres, d'en dévoiler la matière, les tenants et les aboutissants mais de les faire connaître, sans chercher un classement cohérent, sans vouloir se justifier. Simplement de partager ce «vice impuni» qu'est la lecture. Verdier est une remarquable maison d'édition (dans laquelle je n'ai aucun intérêt de quelque nature que ce soit, précisons-le). On y...

Publié le 03/10/2014 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Christophe Pradeau, Proust à Illiers-Combray

                                                           ...

Publié le 31/07/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Christophe Pradeau, Proust à Illiers-Combray

Dans La Clé des champs , André Breton invite à voir dans la place Dauphine, qui forme triangle à la proue de l'île de la Cité, « le sexe de Paris », le pubis de la Ville Lumière. Le poète, dont la vie croisa brièvement celle de Proust en 1920 — Jacques Rivière lui avait confié la relecture des épreuves du Côté de Guermantes —, a pu admirer — Rivière l'affirme — l'œuvre, si subtilement...

Publié le 10/05/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1