Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : hegel

Suite Sollers IV - Logique de la sensation (Mouvement, 2016)

« Vite et bien, deux fois bien. » (Baltasar Gracián)   En vérité, je suis le critique le plus nul du monde. Je ne peux me résoudre à dire du mal d’un livre même quand celui-ci est mauvais ou raté et sous prétexte que j’aime son auteur. Pour compenser, je me persuade alors que c’est moi qui ne l’ai pas compris, que peut-être je n’étais pas dispo cette semaine où je l'ai...

Publié il y a 22 jours dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Les Hésitations de Husserl, par Francis Moury

Photographie (détail) de Juan Asensio. «L'emploi du mot idée pour signifier non le concept (car il y en a un), mais la sensation même, du blanc ou du rouge, est intolérable, selon la juste remarque de Kant. Cet emploi ne serait-il pas né d'une confusion entre les εἴδη de Platon et d'Aristote et les εἴδωλα d'Épicure ? Quoi qu'il en soit, j'estime qu'il faut absolument condamner ce...

Publié le 22/05/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Friedrich Nietzsche par lui-même, par Francis Moury

Photographie (détail) de Juan Asensio. «Je ne me sentais plus vivant; je me retrouve, Je marche, je revois le but sacré, j'éprouve Le vertige divin, joyeux, épouvanté, Des doutes convergeant tous vers la vérité; Pourtant je hais le dogme, un dogme c'est un cloître. Je sens le sombre amour des précipices croître Dans mon sauvage cœur, saignant, blessé, banni Calme, et de plus en...

Publié le 12/02/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

III - Le cri (la suspension de l'éthique)

  3 - La suspension de l'éthique. « Depuis ma prime jeunesse , raconte Kierkegaard, j'ai vécu dans une contradiction continuelle : aux autres je paraissais exceptionnellement bien doué, mais au fond de moi-même, j'étais convaincu que je n'étais bon à rien. » Orgueil mal placé ? Masochisme délirant ? Ou tout simplement paresse de soi qu'on va tout faire pour faire passer pour de...

Publié le 03/03/2016 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

II - Sexe, mensonges et vidéo (l'écharde dans la chair)

Le sacrifice d'Isaac, Le Caravage, 1598   1 - Job et Hegel « Ne peut être utile à l'homme que la vérité qu'il a lui-même mise au monde. » Et cette vérité nait du désespoir, non de l'étonnement. Le désespoir qui naît lui-même de la souffrance, de l'incompréhension, de l'impuissance - et par-dessus tout de l'arrogance de la raison qui veut tout expliquer, tout légitimer, tout...

Publié le 01/03/2016 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

La reprise II - La recharge.

Le 15 août 2012, Juliette 0 , ma complice de toujours, montait au ciel et ma première lettre à Fanoutza faisait de même. Cette dernière en descendit bientôt et nous nous rencontrâmes la première fois le 15 octobre de la même année, l'un des plus beaux jours de ma vie. Depuis, c'est rose pourpre du Caire, flamme bleue et sourcil blanc entre nous. Et il y a une semaine, je reprenais contact...

Publié le 29/08/2013 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

De l'anarchisme considéré comme déchéance de la raison : sur Julien Coupat, par Francis Moury

David Guttenfelder (AP) pour le National Geographic Magazine ). «[…] Aimer l'autre comme «un autre soi-même», cela ne mène-t-il pas à l'aimer plus que soi-même ? C'est le drame de l'amour : aimer, c'est exister en communion avec autrui [I, 60, 4], donc former avec lui un Tout; c'est donc être prêt à risquer son bien particulier, non point tant pour le bien particulier de l'autre,...

Publié le 30/05/2009 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Quelques fantômes du passé

Une fois de plus, Francis Moury, lecteur fidèle s’il en est des textes paraissant dans la Zone, lecteur idéal s’il en est aussi puisque critique , m’a adressé deux messages après avoir lu le texte de Matthieu Baumier consacré à Georges Bernanos. Je les retranscris tels quels, n’ayant corrigé qu’une ou deux petites coquilles après tout fort excusables puisque l’exercice auquel s’est livré...

Publié le 28/08/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1