Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : voyage

Tags relatifs

Dernières notes

Retour

La culture européenne, et particulièrement les présocratiques et Nietzsche, ont inventé l'éternel retour. Les aborigènes, quelques temps auparavant, avaient inventé le boomerang.    

Publié il y a 2 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

2 h 17

Elle avait été construite en 1864 et fut épargnée par les bombardements démocratiques qui anéantirent l'intra-muros à 80 %. Elle était monument historique. Mais il est vrai que l'on peut toujours discuter le concept et plus encore de la folie qui monumentalise tout et n'importe quoi. Nul doute que cette classification se fondait plus sur l'ancienneté du bâtiment que sur son esthétique et son...

Publié il y a 4 jours dans off-shore par nauher | Lire la suite...

PAROLES DE BIOGRAPHES @FRANCE CULTURE

Sur France Culture dans l'émission Les Passeurs de Sciences, il a été question cet été de l'explorateur Paul-Emile Victor ​ et des Expéditions Polaires Françaises (EPF) grâce à ses 2 biographes. Rapides explications.   Auteurs de la biographie de Paul-Emile Victor​ ( LIRE LEUR ENTRETIEN ) , Daphné Victor et...

Publié il y a 5 jours dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

La nature imite l'art (II)

Il suffit de varier un peu les chemins.  Et d'ouvrir un peu le regard.  D'aller voir dans le sable... ...dans les pierres... ...dans les mangroves... ...suivre l'eau... ...revenir vers la plage... ...traverser la rivière... ...retrouver le sable... ...et regarder le soleil se coucher après avoir déposé la dernière touche de peinture.   

Publié il y a 5 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Le jour où je suis devenu un nuage

D’abord je les ai regardés. Apparaître dans des ciels clairs, raccourcir l’horizon, filtrer la lumière, refléter les couleurs du sol,… …puis je me suis amusé de leurs formes, de leur dessins, des sculptures éphémères qu’ils érigent dans le vent,… …et puis je m’en suis rapproché, intellectuellement, puis corporellement,… …et soudain c’est arrivé. Sans y réfléchir, tout...

Publié il y a 10 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

HÔTELS

Les hôtels, comme les taxis, sont des places de passages où l'on est immédiatement chez soi, en des lieux  aussi inconnus qu'éphémères.  Qui tient la chronique de toutes les histoires, de toutes les chambres, de tous les hôtels ?  Chaque hôtel est une énigme dont la clé s'est perdue dans le temps.   Seul l'imaginaire peut retrouver le fil des...

Publié il y a 11 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

LIGHTS

Ici c'est l'hiver. Le soleil bascule rapidement vers l'Ouest, ses rayons déclinant prenant les couleurs des matins d'été en France. La nuit venue, les rues s'éclairent et deviennent autres.  Les perceptions se modifient, les visions s'inversent, les sens s'abandonnent avec plaisir à leur affolement poétique.  Les invitations se font plus explicites.  A moins, au...

Publié il y a 13 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Nostalgie

Tout voyage est une nostalgie. Peut être de part sa fin annoncée. Peut être parce que l'on sait que l'on ne repassera jamais dans ce coin là, que l'on ne regardera jamais plus cette rue, ce ciel, cette lumière, ces gens que l'on croise et ceux avec lesquels on échange quelques mots.  Cette nostalgie, inhérente au voyage, elle vous saisit plus profondément à la vue d'un rémouleur des...

Publié il y a 14 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Murals

Les murals, ou street art, installent la poésie dans la rue. L'intérêt du mural est qu'il est à la fois totalement local, il est inscrit dans un environnement singulier, et potentiellement global car l'artiste peut venir de n'importe où. De la rue d'à côté comme de l'autre bout du monde.  Souvent coloré, le mural peut s'essayer au noir et blanc. Comme dirait Bashung, volutes partent...

Publié il y a 14 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Côte Est (Postcards)

La photographie se fait plutôt dans les villes : lumières, personnages, architecture, boutiques, les mystères de la rue sont sans limite. Mais lorsque l'on est dans un pays-continent, la notion de limite perd de sa substance. Et le long de la côte Est, les miroirs de sable, les nuages de vent, l'éternel retour des vagues, aimantent le regard.  La terre est rouge. Elle a la couleur des...

Publié il y a 16 jours dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant