Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : freud

Tags relatifs

Dernières notes

Ils ont dit, au sujet de ma liberté

" Nous délibérons sur les choses qui dépendent de nous et que nous pouvons réaliser." [Aristote] "La liberté, c'est l'indépendance de la pensée." [Épictète] "La vraie liberté est de pouvoir toute chose sur soi." [Montaigne] "Au reste, il est si évident que nous avons une volonté libre, qui peut donner son consentement ou ne pas le donner, quand bon lui semble." [René Descartes]...

Publié le 22/03/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Freud : Le moi n'est pas maître dans sa propre maison

"Dans le cours des siècles, la science a infligé à l'égoïsme naïf de l'humanité deux graves démentis. La première fois, ce fut lorsqu'elle a montré que la terre, loin d'être le centre de l'univers, ne forme qu'une parcelle insignifiante du système cosmique dont nous pouvons à peine nous représenter la grandeur. Cette première démonstration se rattache pour nous au nom de Copernic, bien...

Publié le 25/02/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Le récit, c'est la vie

( Photo- Paul Klee, Fleurs dans la vallée ) Freud s’est intéressé à la catégorie des rêves attribués par les romanciers à leurs personnages imaginaires. Après avoir lu, en 1906, la très longue nouvelle Gradiva, fantaisie pompéienne par Wilhelm Jensen , il a publié l’analyse du récit sous le titre Le délire et les rêves dans la « Gradiva » de W.Jensen...

Publié le 19/01/2017 dans CEFRO-Consul... par Carmen SERGHIE LOPEZ | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet des oeuvres d'art

"L'art d'imiter est donc bien éloigné du vrai, et, s'il peut tout exécuter, c'est, semble-t-il, qu'il ne touche qu'une petite partie de chaque chose, et cette partie n'est qu'un fantôme." [ Platon ] "Ce n’est pas un art (…) qui se trouve en toi et te rend capable de bien parler d’Homère. Non, c’est une puissance divine qui te met en mouvement." [ Platon ] "L’épopée, et la poésie...

Publié le 05/12/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Freud : art, fantaisie et réalité

"Il existe notamment un chemin de retour qui conduit de la fantaisie à la réalité : c'est l'art. L'artiste est en même temps un introverti qui frise la névrose. Animé d'impulsions et de tendances extrêmement fortes, il voudrait conquérir honneurs, puissance, richesses, gloire et amour des femmes. Mais les moyens lui manquent de se procurer ces satisfactions. C'est pourquoi, comme tout...

Publié le 05/12/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet de l'ordre et du désordre dans la société

"C'est l'Intelligence qui a tout mis en ordre, c'est elle qui est la cause de toutes choses… Une telle cause fit ma joie" [ Socrate ] "La loi, au contraire, est faite par les faibles et par le grand nombre. C'est donc par rapport à eux-mêmes et en vue de leur intérêt personnel qu'ils font la loi et qu'ils décident de l'éloge et du blâme." [ Platon ] "Un acte de justice et de...

Publié le 19/09/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Freud : Malaise dans la culture

"La question du sort de l'espèce humaine me semble se poser ainsi : le progrès de la civilisation saura-t-il, et dans quelle mesure, dominer les perturbations apportées à la vie en commun par les pulsions humaines d'agression et d'autodestruction ? A ce point de vue, l'époque actuelle mérite peut-être une attention particulière. Les hommes d'aujourd'hui ont poussé si loin la maîtrise des...

Publié le 11/09/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Qui a peur de Shakespeare ? (4)

Petit feuilleton littéraire estival Le mystère de la fable Le halo de mystère qui entoure Shakespeare est donc, pour une part, le résultat d'un malentendu ou de contresens manifestes, disions-nous dans le précédent épisode de ce feuilleton . Quelques dizaines de milliers d'ouvrages ont été rédigés afin de défricher le terrain et permettre une meilleure compréhension du théâtre de...

Publié le 10/08/2016 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Qui a peur de Shakespeare ? (3)

Petit feuilleton littéraire estival Quelques hypothèses et une certitude Nous pouvons comparer Shakespeare à une haute montagne tel le Mont-Blanc ; son nom est familier de tout le monde ; presque aussi nombreux sont ceux qui ont aperçu le fameux mont de loin, par temps clair ; mais, quant à ceux qui ont escaladé les pentes du Mont-Blanc, atteint son sommet, ils forment un petit...

Publié le 27/07/2016 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Freud : la disposition à accepter de rire

"Celui qui est absorbé dans des pensées sérieuses est hors d'état de témoigner, par sa réaction à la plaisanterie, que la plaisanterie a su sauvegarder le plaisir de jouer avec les mots. Il doit être d'humeur enjouée ou, tout au moins, indifférente pour pouvoir, vis-à-vis de la plaisanterie, jouer le rôle de tiers. Ce même obstacle inter­vient également dans l'esprit inoffensif et dans...

Publié le 21/03/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant