Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : freud

Tags relatifs

Dernières notes

COMPTE-RENDU DE LA SÉANCE : ”LE MONSTRE EST-IL PARMI NOUS?”

Thème du débat :  "Le monstre est-il parmi nous ?"  Date :  14 novembre 2014 à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée Le vendredi 14 novembre 2014, environ 65 personnes pour une nouvelle séance du café philosophique de Montargis qui portait sur cette question : "Le monstre est-il parmi nous?" Une telle question en amène une autre : " Qu'est-ce qu'un...

Publié il y a 13 jours dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

ILS ONT DIT, AU SUJET DU BONHEUR

"Le bonheur c'est le plaisir sans remords." [ Socrate ] "Le bonheur n’est jamais choisi en vue de ces biens, ni d’une manière générale en vue d’autre chose que lui-même." [ Aristote ] "[L]e bien pour l’homme consiste dans une activité de l’âme en accord avec la vertu, et, au cas de pluralité de vertus, en accord avec la plus excellente et la plus parfaite d’entre elles. Mais il...

Publié il y a 15 jours dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

FREUD : LE BONHEUR, DÉFINITION PSYCHOLOGIQUE

"Quels sont les desseins et les objectifs vitaux trahis par la conduite des hommes, que demandent-ils à la vie, et à quoi tendent-ils ? On n’a guère de chance de se tromper en répondant : ils tendent au bonheur ; les hommes veulent être heureux et le rester. Cette aspiration a deux faces, un but négatif et un but positif : d’un côté éviter douleur et privation de joie, de l’autre...

Publié il y a 17 jours dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

ILS ONT DIT, AU SUJET DES MONSTRES

"Ainsi donc, égorger quelqu’un, non plus que le bannir de la cité, non plus que le dépouiller de sa fortune, ce n’est pas cela que nous voulons, comme cela tout simplement ; mais nous le voulons faire dans le cas où cela nous est utile, tandis que, dans le cas où cela nous est dommageable, nous ne le voulons pas. Car nous voulons les choses bonnes, ainsi que tu le déclares toi-même,...

Publié le 12/11/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

FREUD : LA DISPOSITION PERVERSE POLYMORPHE

"Il est intéressant de constater que l’enfant, par suite d’une séduction, peut devenir un pervers polymorphe et être amené à toutes sortes de transgressions. Il y est donc prédisposé ; les actes pervers rencontrent des résistances, les digues psychiques qui s’opposeront aux excès sexuels (pudeur, dégoût, morale) n’étant pas établies ou n’étant qu’en voie de formation. L’enfant, dans la...

Publié le 11/11/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

COMPTE-RENDU DE LA SÉANCE ”EXISTE-T-ON QUAND PERSONNE NE NOUS REGARDE ?”

Thème du débat :  "Existe-t-on quand personne ne nous regarde ?"  Date :  26 septembre 2014 à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée Le café philosophique de Montargis faisait sa rentrée le vendredi 27 septembre 2014 pour un débat intitulé "Existe-t-on quand personne ne nous regarde ?" Il s'agissait du 43ème débat du café philo et le premier de cette...

Publié le 11/11/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

FREUD : LE REFOULEMENT

"La satisfaction de la pulsion soumise au refoulement serait assurément possible et provoquerait aussi, à chaque fois du plaisir ; mais elle serait alors inconciliable avec d'autres revendications et d'autres fins ; elle créerait du plaisir à un endroit et du déplaisir à un autre. Il en résulte une condition pour le refoulement : le motif du déplaisir doit acquérir une puissance...

Publié le 08/11/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

FREUD : LA RÉPRESSION DES INSTINCTS EST-ELLE SOUHAITABLE?

" Une violente répression d’instincts puissants exercée de l’extérieur n’apporte jamais pour résultat l’extinction ou la domination de ceux-ci, mais occasionne un refoulement qui installe la propension à entrer ultérieurement dans la névrose. La psychanalyse a souvent eu l’occasion d’apprendre à quel point la sévérité indubitablement sans discernement de l’éducation participe à la...

Publié le 19/10/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

FREUD : L'HOMME, UN ANIMAL DE JOIE ET UN ÊTRE RAISONNABLE

"Les questions que nous venons de traiter nous obligent à examiner de plus près le problème de l’origine et du rôle de cette activité spirituelle qui a pour nom " fantaisie ". Celle-ci, vous le savez, jouit d’une grande considération, sans qu’on ait une idée exacte de la place qu’elle occupe dans la vie psychique. Voici ce que je peux vous dire sur ce sujet. Sous l’influence de la...

Publié le 19/10/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

FREUD : LA PSYCHANALYSE COMME DÉMENTI A L’ÉGOÏSME NAÏF DE L’HUMANITÉ

"C’est en attribuant une importance pareille à l’inconscient dans la vie psychique que nous avons dressé contre la psychanalyse les plus méchants esprits de la critique. Ne vous en étonnez pas et ne croyez pas que la résistance qu’on nous oppose tienne à la difficulté de concevoir l’inconscient ou à l’inaccessibilité des expériences qui s’y rapportent. Dans le cours des siècles, la...

Publié le 19/10/2014 dans Φ Café... par Claire et Bruno | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant